La ronronthérapie chez le chat

Le ronronnement constitue une spécificité du chat. Il traduit, chez l’animal, un état d’émotion intense

La physiologie du ronronnement

Le ronronnement se manifeste dans divers contextes, que ceux-ci soient positifs ou négatifs (bien-être, syndrome douloureux ou stress). Le son n’est pas produit par un organe spécifique. Il est émis gueule close, sous l’action conjointe des mouvements coordonnés du larynx (vibrations), de la glotte et des muscles voisins. Cette hypothèse vibratoire des replis du larynx est remise en cause aujourd’hui au profit des mouvements sanguins dans la veine cave. Dans tous les cas, si le mécanisme exact n’est pas encore élucidé, il résulte en tout état de cause d’un phénomène physique aérodynamique constituant l’apanage des seuls Félidés.

Le chat ronronne pour s’apaiser

Des études ont montré que la fréquence qui caractérise le ronronnement (25 hertz) est la même que celle utilisée en médecine dans le traitement des tendons, des muscles et des articulations. Il permet donc d’apaiser certaines douleurs.

Ce qui conduit également à penser qu’en ronronnant, le chat se traiterait lui-même. Pour ce dernier, la fonction apaisante du ronronnement se retrouve dans tous les contextes cités supra, mais également à l’approche de la mort, en présence ou en l’absence d’une personne ou encore par la mère chatte qui allaite ses chatons.

Le ronronnement relaxe également les humains

Au niveau biologique, entendre ronronner entraîne la production de sérotonine, un neurotransmetteur produit par le cerveau et impliqué dans le bien-être.

L’Homme a développé la “ronronthérapie” pour ses effets relaxants.

Non seulement le ronronnement envoie des messages positifs au cerveau, et contribue à apaiser certaines douleurs, mais il permet également d’agir sur l’insomnie et la tension artérielle en régulant cette dernière.

• Les bars à chats

Les japonais, toujours au fait des dernières nouveautés, et convaincus de l’efficacité de la ronronthérapie, nouveau concept de thérapie douce, ont créé à Tokyo, des “bars à chats”, lieux où il est possible de se relaxer dans un univers de chats tout en dégustant un thé.

Le premier bar à chats français a ouvert ses portes à Paris dans le 3ème arrondissement le 21 septembre 2013. Il a été baptisé « Le café des chats ». Vous pourrez y caresser un chat tout en déjeunant, dînant ou buvant une tasse de café. Tout a été pensé pour préserver le bien-être des chats et maintenir les lieux aussi propres que calmes et accueillants.

• Les CD

Des CD de ronronnement existent également. Ils sont utilisés dans certains hôpitaux.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>