Attention ! Les tiques peuvent transmettre la piroplasmose en 8 heures à votre chien !

Ce qu’il faut savoir sur la transmission rapide de la piroplasmose !

Les conditions de transmission de la piroplasmose au chien 

Votre chien peut être contaminé lentement par une tique :

La piroplasmose est transmise au chien en 48 à 96 heures lorsque la tique est à jeun et que le chien quelle parasite est son premier hôte !

Mais attention, il peut également s’infecter très rapidement :

En effet, si la tique à jeun a connu un premier hôte (chien ou autre animal comme un mouton par exemple), qu’elle s’en détache puis qu’elle se fixe alors sur un second chien, elle peut transmettre à ce dernier la piroplasmose en 8 heures, étant déjà partiellement engorgée en raison de son premier repas de sang !!!

Comment lutter contre la transmission rapide de la piroplasmose

Comme nous l’avons dit, la piroplasmose peut être transmise plus ou moins rapidement (de 8 à 96 heures) à votre chien selon qu’elle s’est déplacée entre deux hôtes ou non ! Dans le doute, il est toujours fortement conseillé de lutter efficacement en limitant au maximum le risque de morsure de votre chien par une tique. Pour cela, il faut bien entendu protéger votre chien mais surtout le faire de manière raisonnée :

Traitez votre chien avec un antiparasitaire externe (APE)

L’APE que vous utiliserez pour traiter votre chien devra être efficace contre les tiques, mais également présenter un effet répulsif et posséder une action rapide. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Evitez les zones préférentiellement contaminées pour promener votre chien

Les zones infestées en priorité par les tiques sont les forêts, les étendues d’herbes hautes… Préférez les zones dégagées pour balader votre chien.

Examinez le pelage de votre chien au retour de chaque balade

Si vous retirez la tique dans un délai inférieur à 8 heures, le risque de contamination est évité. Pour anticiper le risque infectieux, vérifiez donc le pelage de votre chien au jour le jour ! Attention aux chiens à poils longs : il est parfois plus fastidieux de réaliser ce travail d’inspection. Le brossage régulier est également l’occasion de débusquer ce parasite insidieux !

Consultez votre vétérinaire au moindre doute

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Grâce aux examens complémentaires mis à sa disposition (prise de sang, microscope), si votre chien est infecté, votre vétérinaire sera apte à procéder à un diagnostic précoce et à adapter le traitement au cas par cas !

>>> TOUT SAVOIR SUR LES TIQUES CHEZ LE CHIEN <<<

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>