Moins d’allergies chez les possesseurs de chiens ou de chats

La possession d’un chien ou d’un chat dès la naissance expose à un risque moindre d’allergie à l’âge adulte !

Ceci est valable pour les allergies respiratoires et cutanées. C’est ce qu’affirme une étude menée à Détroit, aux Etats-Unis, auprès de 600 individus.

La probabilité de devenir allergique chute alors de 50 % pour les jeunes garçons vivant dans la même maison qu’un chien (pour les fillettes, aucune différence n’a été notée). La probabilité chute de 48% pour les enfants vivant avec un chat.

La relation serait encore plus importante chez les bébés nés par césarienne : la probabilité de devenir allergique chute alors de 67 % si un chien est présent au domicile dans la première année de vie de l’enfant.

En conclusion, l’exposition précoce d’un enfant à des agents allergènes lui serait favorable à titre préventif, dans la mesure où il développerait alors une réponse immunitaire protectrice.

Source : Clinical & Experimental Allergy (juin 2011)

Crédit photo : ©Fotolia

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>