Des chiens médiateurs à la rescousse psychique des traumatisés d’Orlando

Douze Golden retrievers ont été dépêchés sur les lieux de la tuerie d’Orlando pour contribuer à prévenir le syndrome post-traumatique

Des chiens spécialement éduqués pour apporter du réconfort aux victimes et aux membres de leurs familles en interagissant avec eux sont arrivés en provenance de Chicago sur les lieux de la fusillade d’Orlando qui a eu lieu dans la nuit du 12 au 13 juin, selon le media américain ABC.

Ces chiens ont déjà été sollicités à différentes reprises, notamment lors des attentats de Boston pour aider au soutien psychologique des victimes. Cette unité canine spéciale a été constituée en 2008 suite à une autre tuerie ayant eu lieu à la Northern Illinois University. L’initiative de faire venir des chiens sur le campus universitaire pour aider à consoler les étudiants avait, à l’époque, émergé d’un groupe de maîtres chiens.

A présent, le programme a pris de l’ampleur comptant plus de soixante chiens, qui ont élargi leur champ d’action aux enfants hyperactifs, aux patients ou encore aux personnes âgées. Ces chiens appartiennent à la section zoothérapeutique nommée Comfort Dog Ministry d’une association chrétienne à but non lucratif, elle-même nommée Lutheran Church Charities.

Sur place, les chiens doivent œuvrer à côté d’une équipe de dix neuf personnes chargées de les accompagner. L’ensemble de l’équipe hommes-chiens a pour vocation de soutenir dans les hôpitaux d’Orlando l’ensemble des victimes mais également les secouristes. Il est prévu que l’équipe reste sur place au moins une semaine.

En France la thérapie assistée par l’animal s’est également développée et prend de plus en plus d’ampleur. Elle œuvre dans le cadre d’actions à effet thérapeutique auprès d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées, en s’appuyant sur la relation Homme-animal.

Crédit photo : Facebook LCC K-9 Comfort Dogs

Cet article devrait vous intéresser

chien_audience_justice_tribunaux_catedog_1-1248x588

DES CHIENS POUR AIDER LES VICTIMES À TÉMOIGNER DANS LES TRIBUNAUX

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire