7 précautions importantes à prendre pour partir à la mer en toute sérénité avec son chien

Coup de chaleur, ingestion d’eau de mer, de sable ou d’algues… Comment éviter les principaux risques ?

Après avoir vérifié que les chiens sont bien autorisés sur la (les) plage(s) que vous avez élue(s) pour votre séjour (contrôlez au préalable saison et horaires de fréquentation), prenez toujours gare de bien tenir votre chien en laisse (vous risquez une amende en cas d’infraction) car la baignade des chiens est souvent interdite ou n’est permise qu’à certains endroits. Cette précaution une fois remplie, il ne reste plus qu’à bien surveiller votre chien !

1 • Attention au coup de chaleur chez votre chien : un risque de première ligne !

La chaleur impose de mettre en premier lieu son chien à l’abri sous le parasol, pour le préserver des fortes températures et de leurs méfaits (lien coup de chaleur). Il est tout autant nécessaire de faire boire votre chien très régulièrement, et de l’eau douce bien évidemment !

Un bain de mer contribuera également à rafraichir votre chien. Mais il existe aussi des manteaux réfrigérants à l’identique des manteaux classiques pour chiens, et vous pouvez par ailleurs confectionner des gobelets de croquettes glacées (à conserver dans une glacière) pour apporter de l’énergie et de la fraicheur à votre chien : laisser gonfler quelques croquettes la veille dans un gobelet d’eau et déposer le tout une nuit entière au congélateur avant de lui proposer le moment venu.

Sachez qu’un écran solaire peut aussi être appliqué sur certaines zones corporelles plus sensibles de votre chien (par exemple sur la truffe si celle-ci est claire ou sur des zones sans poil), à condition que votre chien ne se lèche pas, ce qui n’est pas toujours gagné 😉

2 • Ingestion d’eau de mer, de sable ou d’algues par votre chien : attention aux troubles digestifs !

L’absorption d’eau de mer en grandes quantités, mais encore de sable ou d’algues par votre chien peut entrainer chez celui-ci diarrhées et vomissements ! Dans ce cas, une diète alimentaire de 12 heures s’imposera, l’eau quant à elle sera laissée en libre service et renouvelée régulièrement.

Si les troubles digestifs de votre chien persistent malgré cette diète alimentaire, il sera alors nécessaire de consulter un vétérinaire.

3 • Eau de mer : halte aux idées reçues chez le chien !

Un séjour à la mer ne dispense bien évidemment pas de traiter son chien (et même son chat !) contre les puces et les vers. Contrairement à une idée reçue, le sel de mer ne présente aucune action antiparasitaire !

De même, l’eau de mer ne possède aucune vertu désinfectante comme il est courant de l’entendre. Bien au contraire, elle représente une entrave à une bonne cicatrisation lors de plaie(s) sur la peau de votre chien (ou même de votre chat).

En revanche, comme pour l’Homme, l’eau de mer est excellente pour les chiens âgés souffrant d’arthrose et ceux ayant subi une intervention de l’appareil ostéo-articulaire car elle facilite les mouvements des articulations tout en tonifiant la musculature. De plus, les bains de mer favorisent les échanges de minéraux et d’oligo-éléments à travers l’épiderme, faisant office de cure de balnéothérapie naturelle !

Attention cependant, le sel peut être irritant pour la peau de votre chien. Il faudra toujours bien rincer votre chien au retour de la plage, en insistant sur les zones des plis (aines, aisselles) et dans les espaces situés entre les doigts. Il est souhaitable de sécher ensuite ces zones à l’aide d’un linge sec sans frotter pour ne pas irriter la peau mais en tapotant délicatement.

Si plaie(s) il y a, il faudra ensuite prendre soin de bien désinfecter celle(s)-ci.

4 • Goudron dans le pelage de votre chien : attention aux troubles cutanés !

Le plus simple pour retirer du goudron collé dans le pelage, sur la peau ou les pattes de votre chien est sans doute de commencer par couper avec une paire de ciseaux, le plus ras possible, l’amas de poils concernés (mais attention à ne pas couper en même temps la peau de votre chien !). Ensuite vous pourrez utiliser un savon non irritant ou éventuellement un peu de crème solaire pour ramollir le dépôt de goudron collé à la peau ou au poil de votre chien et finir de le retirer complètement à l’aide d’eau tiède et d’un shampoing spécial pour chiens. Enfin, vous pourrez terminer par un rinçage abondant.

Attention, il ne faut jamais utiliser de produit chimique (eau écarlate, dissolvant, etc…) qui pourrait s’avérer toxique pour votre chien !

En cas d’ingestion de goudron par votre chien ou de difficulté majeure à retirer celui-ci de la peau ou du poil de votre chien, il est impératif de consulter un vétérinaire qui réalisera les soins nécessaires, en procédant si besoin, à une tranquillisation préalable.

5 • Le risque d’hydrocution n’a pas été démontré chez le chien : pas d’inquiétude de ce côté-là !

Après avoir vérifié que la baignade est tolérée pour les chiens, sachez qu’une entrée progressive de votre chien dans la mer ou que mouiller celui-ci avant d’y entrer n’est pas nécessaire, comme cela est le cas pour l’homme.

S’il fait très chaud, un bain d’eau froide est même conseillé pour le confort et la santé de votre chien.

6 • Envenimation du chien par les méduses : un risque qui va de pair avec plage et mer !

Attention, l’envenimation de votre chien par une méduse peut aussi bien avoir lieu lors de baignade, que si celui-ci joue sur le sable avec une méduse échouée.

La réaction observée est alors un œdème localisé qui peut mettre en jeu le pronostic vital de votre chien si la zone corporelle piquée par la méduse est l’intérieur de la gueule ou le pharynx car le chien peut alors présenter une atteinte respiratoire sévère. Il est donc important de surveiller votre chien et de ne pas le laisser livré à lui-même sur le rivage ou dans l’eau !

De plus, une douleur ainsi qu’une rougeur de la peau accompagnent localement l’œdème réactionnel. Plus rarement, on peut observer une augmentation importante de la température corporelle du chien avec des troubles locomoteurs et de manière exceptionnelle un urticaire géant accompagné d’un œdème de Quincke susceptible d’entrainer la mort.

Quelques conseils avisés : conduisez votre chien directement chez le vétérinaire si votre chien a été piqué dans la zone bucco-pharyngée. Cela peut constituer une urgence vitale.

Sinon, lavez à l’eau de mer sans frotter la zone piquée ou maintenez-là dix minutes dans la mer, cela permettra aux cellules venimeuses (nématocytes) de se détacher. Du sérum physiologique peut aussi faire l’affaire mais attention n’utilisez-pas d’eau douce, celle-ci fait éclater les cellules venimeuses ! Puis récidivez avec de l’eau très chaude pour continuer d’éliminer les toxines car celles-ci craignent les températures élevées, avant d’appliquer en toute fin du vinaigre. Celui-ci inactive les cellules venimeuses présents dans les fragments de tentacules qui restent éventuellement plantés dans la peau. Ces derniers pourront être ôtés à l’aide d’une pince à épiler en vous protégeant la main avec un gant. Enfin, la zone corporelle de votre chien lésée par la piqûre de méduse pourra être délicatement raclée avec un linge sec ou du sable pour achever d’extraire les dernières cellules venimeuses. Une douleur persistante due à la piqûre de méduse peut être traitée avec une pommade anti-inflammatoire à base de corticoïdes que vous prescrira votre vétérinaire en cas de nécessité.

7 • Et la peur de l’eau ? Le chien aussi est concerné !

Comme chez l’Homme, certains chiens ne sont pas épargnés par la phobie de l’eau ! Si vous avez l’impression que votre chien est concerné, parlez-en à votre vétérinaire qui prescrira à votre chien un anxiolytique adapté (il existe également des molécules douces qui peuvent s’avérer efficaces) associé à une thérapie par habitation. Attention également aux risques de noyade chez le chien ! Celui-ci n’est jamais exclu…

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>