Chiens et chats de laboratoire : une association leur offre une seconde vie

Hope, le 1000ème beagle réhabilité d’un laboratoire grâce à l’association GRAAL , a été accueilli par la SPA le 25 juin pour y être adopté

Créée en 1997 pour lutter contrer la corrida, l’association de défense animale GRAAL (Groupement de Réflexion et d’Action pour l’Animal) a choisi de diversifier ses combats et propose depuis 2005 un service de réhabilitation d’animaux de laboratoire. Plus particulièrement des chiens mais aussi des chats, des chevaux, des rongeurs ou des primates, arrivés en fin de protocole, sont ainsi recueillis par l’association afin de leur offrir une retraite paisible dans la vie civile. Ils sont alors soit adoptés par des particuliers (cas des animaux de compagnie), avec le concours de la SPA; soit confiés à des centre d’accueil spécialisés (cas des primates ou des animaux de ferme).

« L’association qui avait débuté son action en 2005 avec un premier laboratoire, travaille  aujourd’hui avec une soixantaine d’établissements privés » souligne Marie-Françoise Lheureux, sa présidente. « L’action du GRRAL est totalement novatrice et unique en France mais encore assez peu répandue bien que celle-ci soit autorisée par la loi, ce qu’ignorent beaucoup de chercheurs. Elle correspond à une évolution du sentiment de la société à l’égard de l’expérimentation animale » explique t-elle.

association_graal_2

GRRAL permet ainsi la réhabilitation d’environ 400 chiens, 50 chevaux et 30 primates les meilleures années, le Beagle étant le chien le plus utilisé par la recherche. « Cette race est très utilisée par les laboratoires car c’est un chien robuste, très gentil et très doux » ajoute Marie-Françoise Lheureux. Mais tous les animaux issus des laboratoires n’ont pas la chance d’être réhabilités.

Ceux dont la santé le permet sont pris en charge par l’association mais doivent en revanche s’adapter à de nouvelles conditions de vie. Ce sont des animaux qui ne connaissent rien du monde extérieur aux laboratoires : la nature, les voitures, les habitations, tout est nouveau pour eux. Ils peuvent être craintifs au départ, mais avec beaucoup de temps et d’attention, ils parviennent à s’adapter à leur nouvel environnement. « Les chiens sont intelligents et s’adaptent très bien » assure Françoise Dodane, présidente du centre SPA de Besançon, où a été recueilli Hope. La Société Protectrice des Animaux, partenaire du GRAAL , se charge en effet de l’adoption des animaux de compagnie, suite à leur réhabilitation.

Si vous désirez adopter un animal de laboratoire, vous pouvez contacter directement les refuges concernés par l’opération ou contacter le service de réhabilitation à l’adresse suivant : rehabilitation@graal-defenseanimale.org.

Crédit photos : © Shutterstock et GRAAL

Echangez sur le forum de Catedog

picto_forum_©catedogSi vous en aviez l’occasion, adopteriez-vous un animal réhabilité d’un laboratoire ?

Cet article devrait vous intéresser

experimentation-animale

GRANDE CAMPAGNE ET PÉTITION CONTRE L’UTILISATION DE CHIENS ET DE CHATS DANS LES TESTS SCIENTIFIQUES

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>