Devenir famille d’accueil, une alternative aux refuges pour les chiens et les chats abandonnés

Avec la surcharge des refuges, des foyers accueillent temporairement des animaux en attendant de leur trouver une famille définitive

En 2016, la SPA a enregistré une augmentation de 24% d’abandons de chiens et de chats. De ce fait, les refuges sont toujours davantage surchargés et leurs personnel et bénévoles ne peuvent plus se rendre aussi disponibles qu’ils le souhaiteraient pour chaque animal.

Certains chiens et chats abandonnés s’adaptent tant bien que mal à la vie en refuge en attendant une nouvelle famille d’adoption.

D’autres, parce qu’ils ont toujours connu la vie de famille, sont peu sociables ou possèdent un lourd passif, y parviennent très difficilement et le passage à la vie en collectivité peut alors être vécu comme un véritable traumatisme.

D’autres enfin, parce qu’ils nécessitent des soins spécifiques, requièrent une attention toute particulière et parfois même exclusive. C’est le cas des animaux blessés ou encore des chiots et des chatons qui doivent être biberonnés.

Qui peut devenir famille d’accueil ?

En règle générale, tout à chacun peut devenir famille d’accueil, à condition de répondre aux besoins de l’animal et de lui offrir un foyer stable. Que ce soit un chien, un chat, un rongeur, un cheval ou un oiseau, l’animal accueilli sera proposé en fonction du rythme de vie, de l’espace et des moyens de la famille d’accueil.

La famille d’accueil peut fixer la durée de garde mais ce n’est pas systématique. Cette dernière varie en général d’une journée à un an, le temps nécessaire pour que l’animal soit adopté par une famille définitive.

Toutefois, si elle le souhaite, la famille d’accueil peut également adopter l’animal, ce qui est possible à partir du moment où ce dernier est déclaré officiellement adoptable.

Enfin la famille d’accueil peut, si elle le désire, prendre à sa charge les frais alimentaires et d’entretien. Mais la plupart du temps ce sont les associations qui fournissent tout le nécessaire pour accueillir l’animal chez soi (bac à litière, transporteur, gamelles) ainsi que les croquettes et la litière, en plus des frais vétérinaires qui sont systématiquement à leur charge.

Vous souhaitez devenir famille d’accueil ?

Vous avez déjà un animal et vous souhaitez adopter mais vous n’êtes pas certain que ce dernier s’entende avec un nouveau pensionnaire ?

Vous souhaitez adopter mais votre situation risque d’évoluer prochainement et vous ne pouvez pas vous engager sur une longue durée ?

Vous n’avez jamais eu d’animal et vous hésitez à en adopter un définitivement ?

Devenez famille d’accueil en vous adressant à l’une des nombreuses associations implantées en France. Leur liste est consultable sur le site seconde chance.org.

Crédit photo : Shutterstock

Cet article devrait vous intéresser

FORTE AUGMENTATION DU NOMBRE D’ANIMAUX ABANDONNÉS CET ÉTÉ

spa-abandon-chien-chat-ete-2016

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>