Tous nos conseils pour passer de bonnes vacances avec votre chien

Un vétérinaire vous donne les précautions à prendre pour que vos vacances à la mer, à la montagne ou à la campagne se passent dans les meilleures conditions

Vos vacances à la mer avec votre chien

conseil-partir-vacances-chien-mer-plage

Avant le départ sur votre lieu de vacances

Il est nécessaire de consulter un vétérinaire pour :

Faire un traitement préventif contre les puces, les tiques et éventuellement les insectes en fonction de la destination.

Pour une destination dans le sud, par exemple, prévoyez un traitement contre la leishmaniose et la dirofilariose. La leishmaniose est une maladie très grave qui sévit dans le sud et qui est véhiculée par des insectes piqueurs (les phlébotomes) tandis que la dirofilariose est une maladie due à l’infestation du cœur par des vers. Le traitement est disponible chez votre vétérinaire.

Faire vérifier l’état des dents de votre chien : le tartre induit une mauvaise haleine plus perceptible quand il fait chaud et il est en outre à l’origine d’affections, telles que l’inflammation des gencives ou le déchaussement dentaire.

Sur votre lieu de vacances avec votre chien

Les précautions à prendre avec l’eau de mer

Au retour de la plage, il est nécessaire de rincer le chien à l’eau douce (surtout entre les doigts) car il existe des risques d’irritation par le sel ou le sable. Il est conseillé de bien sécher les oreilles afin d’éviter les risques d’otite.

En cas de plaie, il est impératif d’appliquer un antiseptique sur la lésion, car l’eau de mer nuit à la cicatrisation et n’agit absolument pas comme un désinfectant, contrairement à une croyance répandue.

Il faut par ailleurs savoir que le sel ne présente en soi aucune action antiparasitaire, c’est pourquoi il est impératif de traiter son animal contre les puces et les vers lorsque l’on part en vacances à la mer.

Il faut par ailleurs savoir, que l’absorption d’algues ou d’une quantité importante d’eau de mer peut provoquer des vomissements et des diarrhées. Si tel est le cas, il faut commencer par une diète, en attenant de consulter votre vétérinaire, si les symptômes persistent.

S’il est déconseillé de baigner des chiens qui présentent des problèmes de peau, l’eau de mer présente, en revanche, de nombreux bénéfices : elle permet des échanges de minéraux et d’oligo-éléments à travers la peau et améliore la qualité de cette dernière, elle stimule le cœur et tout le système vasculaire, elle facilite les mouvements articulaires et contribue à tonifier les muscles. Les bains de mer sont donc recommandés pour les chiens âgés et arthrosiques ou les animaux ayant subi une intervention osseuse ou articulaire (rééducation).

Les précautions à prendre avec le soleil

Il est important que votre chien profite également de l’ombre du parasol aux heures les plus chaudes, afin d’éviter un éventuel coup de chaleur. Un bain de mer peut également le rafraîchir, s’il fait très chaud.

Aucun risque d’hydrocution n’a été démontré chez le chien, comme pour l’être humain, il n’est donc pas nécessaire de mouiller son chien progressivement. Il faut, en revanche, l’abreuver régulièrement.

Les précautions à prendre lors d’un voyage en bateau

voyages_mer_bateau_chien

Si vous devez emmener votre chien en bateau, il est prudent de lui prévoir un gilet de sauvetage adapté à son gabarit.

Les chiens, d’instinct savent nager, mais ils peuvent s’épuiser s’ils n’arrivent pas à regagner le sol ferme.

Il faut savoir qu’il existe des races dont la morphologie constitue un handicap à la nage : c’est le cas du Carlin ou du Bulldog anglais. Il faut rester alors particulièrement vigilant.

Les précautions à prendre avec les méduses

voyages_mer_meduse_chien

En cas d’envenimation par une méduse (dans l’eau ou sur le rivage en jouant avec une méduse échouée), la zone piquée enfle, devient rouge et s’accompagne d’une douleur.

Si la zone piquée est l’intérieur de la gueule, des problèmes respiratoires graves peuvent survenir.

Plus rarement, il peut se produire une réaction généralisée (urticaire géant, œdème de Quincke pouvant évoluer vers la mort.

Parfois, on observe une élévation importante de la température avec des troubles locomoteurs. Il faut donc rester vigilant et ne pas laisser jouer son chien avec n’importe quoi. Une consultation chez un vétérinaire s’impose en cas de gravité (langue, yeux atteints) après avoir rincé précautionneusement la zone envenimée à l’eau de mer.

Dans les autres cas, il faut essayer de maintenir la zone piquée une dizaine de minutes dans l’eau de mer (ou de rincer à l’eau de mer), sans frotter, pour permettre aux cellules venimeuses de se décrocher. L’eau douce est déconseillée, car elle fait éclater les cellules venimeuses. Par la suite, afin d’éliminer les toxines, il faut nettoyer avec de l’eau (si possible de mer) très chaude. S’il reste des tentacules, on peut essayer de les décrocher (en se protégeant avec un gant) après avoir appliqué du vinaigre pour inactiver leurs cellules venimeuses. Enfin, on peut extraire les dernières cellules venimeuses en frottant délicatement la zone piquée avec un linge sec ou du sable. Dans tous les cas, il est préférable de consulter un vétérinaire qui préconisera un traitement en cas de douleur persistante.

Mon chien a peur de l’eau

Il existe des chiens qui présentent une phobie de l’eau. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à son vétérinaire dans ce cas-là. Une habituation progressive du chien à l’eau est possible. Le vétérinaire proposera l’usage d’un anxiolytique adapté pour permettre cette habituation.

Vidéo : Emmener son chien à la plage

Vos vacances à la montagne avec votre chien

conseil-partir-vacances-chien-montagne

Evaluez les aptitudes de votre chien

Tous les chiens en bonne santé peuvent accompagner leur maître dans une randonnée.

Cependant il est nécessaire d’évaluer la difficulté de la randonnée par rapport aux aptitudes intrinsèques de son chien. En effet un chien de petite taille aura plus de difficultés à suivre son maître sur un sentier escarpé tandis qu’un grand chien pourra souffrir de problèmes d’articulation et d’un manque d’endurance sur les longues randonnées.

Il faut aussi savoir que l’altitude est contre-indiquée pour les chiens très âgés ou souffrant d’insuffisance cardiaque. Les efforts doivent être évités pour ces animaux là. Il est donc préférable de faire garder votre chien âgé si vous avez l’intention de partir toute la journée.

Attention à la déshydratation et aux insolations

Evitez de faire des randonnées avec votre chien durant les heures chaudes. Partez tôt le matin ou en fin de journée.

Faites boire votre chien régulièrement pour éviter la déshydratation. Pour cela emmenez avec vous une bouteille isolante (type Thermos) qui conservera l’eau au frais. Il est aussi possible de remplir une bouteille d’eau que vous placerez dans votre congélateur la veille de votre départ en balade. Vous obtiendrez un glaçon qui fondra lentement pendant votre randonnée et ainsi une eau toujours fraîche.

Encouragez votre chien à prendre des bains dans les lacs ou torrents que vous trouverez sur votre chemin. Il n’est pas utile de mouiller progressivement votre animal, car aucun risque d’hydrocution n’a été démontré chez le chien. En revanche, il faut bien sécher votre animal après le bain.

Les soins à prodiguer

Tout d’abord, emmener avec vous une trousse de premier secours au cas ou votre chien se blesserait. Celle-ci doit contenir une solution antiseptique, des compresses, des bandes adhésives, du sérum physiologique ainsi que des ciseaux. Cette trousse est vendue par différents sites animaliers sur internet.

Le brossage du chien est nécessaire après chaque randonnée. Il permet, entre autres, de dénicher les éventuels épillets susceptibles de s’introduire dans le pelage et qui peuvent entraîner des lésions. Il permet également de repérer les parasites : des tiques, par exemple.

Les coussinets peuvent aussi être inspectés et traités, en prévision de longues balades. Ce traitement est disponible chez un vétérinaire sous la forme d’un spray tannant.

Une longue randonnée nécessite par ailleurs, l’accroissement de la ration habituelle (de 20 % environ).

Vos vacances à la campagne avec votre chien

conseil-partir-vacances-chien-mer-campagne

En été, gare aux épillets

Il est nécessaire de surveiller les oreilles et les pattes de votre chien car des épillets peuvent rester piégés dans le poil et migrer sous la peau ou dans le conduit auditif jusqu’au tympan.

Il faut consulter rapidement un vétérinaire, en cas de problème.

epillet_oreille_otite_chien_chat_catedog

Le danger des chenilles processionnaires

Il faut également être vigilant vis-à-vis des chenilles processionnaires du pin, qui sont des larves de papillons se déplaçant en file indienne. Elles constituent un grave danger par leurs poils urticants et allergisants.

Si votre animal est atteint à la langue, il risque une nécrose de cette dernière. Il faut alors immédiatement lui rincer abondamment l’ensemble de la cavité buccale, sans frotter, afin d’éviter de libérer davantage de toxines, contenues dans les poils urticants.

L’examen régulier du pelage permet également de retirer les tiques éventuelles.

chenille-processionnaire-chien-chat

Les morsures de serpent

En cas de morsure de serpent, il faut commencer par rester calme. Ensuite, il faut éviter de faire marcher votre animal, pour éviter la diffusion du venin.

Il est conseillé de le prendre dans vos bras et de l’emmener dans l’heure qui suit chez un vétérinaire, après avoir refroidi la zone oedémateuse de la morsure (par exemple, en appliquant de la glace, si cela est possible).

Les piqûres de guêpe

En cas de piqûre de guêpe, la zone atteinte enfle, devient rouge et douloureuse. Le chien se lèche s’il y a accès.

Dans les cas peu graves, le retrait du dard et l’application d’une pommade apaisante est suffisante.

Plus rarement, il peut se produire une réaction généralisée : œdème de Quincke, l’animal se met à enfler notamment sur la face. Il s’agit alors d’une urgence vétérinaire.

Quelques conseils supplémentaires

A la campagne, il faut impérativement que votre chien soit vacciné régulièrement, en particulier contre la leptospirose, une maladie que celui-ci peut attraper en buvant de l’eau stagnante.

Enfin, un bain n’est pas obligatoire après une balade sous la pluie, un simple séchage peut suffire.

Les coussinets peuvent aussi être inspectés et traités, en prévision de longues balades. Ce traitement est disponible chez un vétérinaire, sous la forme d’un spray tannant.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Crédit photos : Shutterstock

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (21 votes, moyenne : 4,76 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>