Hydronéphrose chez le chat

Les thèmes abordés

Définition de l’hydronéphrose chez le chat

L’hydronéphrose chez le chat est une dilatation associée de certaines parties du rein (les calices et le bassinet) aboutissant à une destruction progressive du tissu rénal. L’origine du processus est une obstruction à l’écoulement de l’urine, quelle qu’en soit la cause.

L’hydronéphrose chez le chat peut être :

Congénitale, suite à une malformation.

• Acquise, suite à différentes causes, comme une tumeur, une inflammation ou bien des parasites.

Causes de l’hydronéphrose chez le chat

L’hydronéphrose congénitale

Parmi les différentes causes de l’hdronéphrose congénitale chez le chat, on trouve :

• Une anomalie de la jonction séparant le bassinet du rein et l’uretère.

• Une malformation ou un rétrécissement des uretères.

• Une torsion ou un nœud localisé(e) aux uretères en cas de position anormale des reins du chat.

• Un resserrement des uretères par des vaisseaux rénaux en position anormale.

hydronephrose_congenitale_rein_chat

L’hydronéphrose acquise chez le chat

Parmi les différentes causes de l’hydronéphrose acquise chez le chat, on trouve :

• Des tumeurs rénales ou des calculs rénaux.

• Des inflammations chroniques des uretères, des tumeurs des uretères ou des calculs dans les uretères.

• Des tumeurs du col de la vessie ou des calculs dans la vessie du chat.

• Des inflammations chroniques de l’urètre, des tumeurs ou des calculs urétraux.

• Des tumeurs extra-urinaires (abdomen, prostate) comprimant l’uretère ou l’urètre.

• Des parasites.

hydronephrose_acquise_chat

Symptômes de l’hydronéphrose chez le chat

En cas d’hydronéphrose chez le chat, on observe les principaux symptômes suivants :

Des signes généraux

Ils sont variables en fonction de l’intensité de l’affection et son caractère éventuellement symétrique.

• Si l’affection concerne un seul rein : le plus souvent, on note une absence de symptômes pendant très longtemps.

• Si l’affection concerne les deux reins : on observe fréquemment des signes d’insuffisance rénale chez le chat.

Des signes locaux

Une palpation des reins du chat à travers la paroi du ventre est indispensable. À cette occasion, le vétérinaire peut sentir une distension des reins qui varie en fonction du degré d’évolution.

Diagnostic de l’hydronéphrose chez le chat

Des examens complémentaires permettent au vétérinaire d’établir précisément le diagnostic : l’échographie, le dosage des paramètres sanguins témoins de la fonction rénale, l’examen cytobactériologique des urines ou ECBU (expédié dans un laboratoire d’analyses), l’urographie intraveineuse.

Traitement de l’hydronéphrose chez le chat

Le traitement de l’hydronéphrose chez le chat varie en fonction de la symétrie ou non de l’atteinte :

Si l’affection concerne un seul rein du chat

Compte tenu que l’autre rein demeure fonctionnel, il est possible de retirer ou d’opérer (en fonction de la cause et de la gravité), le rein malade.

Si l’affection concerne les deux reins du chat

Le traitement varie en fonction de la cause.

• En cas de calculs présents dans les deux reins : le vétérinaire s’assure de l’intégrité de la fonction rénale (que les reins fonctionnent bien). En l’absence d’insuffisance rénale installée, deux chirurgies, en général espacées, de trois semaines sont pratiquées.

• En cas d’obstacle sur les voies excrétrices communes, en l’absence d’insuffisance rénale installée, le traitement est axé sur la cause responsable de l’affection.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne : 4,63 sur 5)
Loading...

3 commentaires

  • calleea

    merci beaucoup pour le conseil j’ai deja pris rendez-vous avec le veto je vous tiendrai au courant de l’evolution

  • calleea

    ma chatte une birmane sacree agee de 19ans urine n-importe ou elle a du mal a faire ses besoins pouvez-vous m’aider s’il vous plait je suis retraite et tres attache à elle merci d’avance

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      L’âge de votre chat laisse penser qu’un certain nombre de problèmes médicaux (arthrose, hypothyroïdie, insuffisance rénale, maladies digestives…) peuvent expliquer la malpropreté de votre chat avant d’envisager une piste purement comportementale même si le vieillissement cérébral peut également intervenir. Je vous engage vivement à consulter votre vétérinaire traitant pour faire examiner votre animal (bilan gériatrique) et adapter la prise en charge.

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>