Mycoplasmose féline ou anémie infectieuse féline (ancienne hémobartonellose féline)

Définition de la mycoplasmose féline

La mycoplasmose féline, anciennement appelée hémobartonellose féline,  est une maladie due à une bactérie (Mycoplasma haemofelis anciennement appelé Haemobartonella felis) présente à la périphérie des globules rouges. Les chats sont contaminés par piqûre de puce et, semble-t-il, de tique.

hemobartonellose_chat

Symptômes de la mycoplasmose féline

Les principaux symptômes de la mycoplasmose féline sont ceux d’une anémie : abattement, forte température, pâleur des muqueuses. Les urines du chat sont foncées.

De nombreux chats sont porteurs sans présenter la maladie.

Diagnostique de la mycoplasmose féline

Un vétérinaire peut diagnostiquer la mycoplasmose féline grâce à l’examen d’un frottis sanguin. Il recherchera aussi systématiquement une cause d’immunodépression (baisse de l’immunité de l’organisme) – comme la leucose féline – qui favorise le développement du parasite.

Traitement de la mycoplasmose féline

Le traitement de la mycoplasmose féline vise à tuer le parasite et à lutter contre les perturbations associées. Il est mis en place par le vétérinaire qui a diagnostiqué la maladie.

Pronostic de la mycoplasmose féline

Le pronostic de la mycoplasmose féline dépendra de la réponse au traitement du chat. La guérison complète est rare.

Des récidives sont fréquentes amenant la maladie à évoluer de manière chronique et pouvant conduire à la mort du chat.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

Un commentaire

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire