Leucose féline – FeLV

Définition de la leucose féline

La leucose féline est un virus spécifique à l’espèce féline (Oncornavirus capable de provoquer des tumeurs, appelé Virus Leucémogène Félin, et appartenant à la famille des Retrovirus) non transmissible à l’Homme.

Par précaution, il a cependant été classé par le National Cancer Institute (États-Unis) dans la catégorie des virus présentant un faible risque (avec l’indication de ne pas exposer les malades, enfants et femmes enceintes à ce virus).

La leucose féline est proche du FIV, autre virus spécifique au chat et appartenant également à la famille des Retrovirus.

Symptômes de la leucose féline

Le FeLV ou virus leucémogène félin, responsable de la leucose féline engendre des tumeurs ou de nombreuses maladies atteignant la peau, les voies respiratoires, les organes digestifs, le sang, etc, qui sont favorisées par la dépression du système immunitaire.

Il est également à l’origine d’autres affections, telles que des avortements chez la chatte.

Transmission de la leucose féline

La transmission de la leucose s’effectue de chat à chat par la salive (morsures) ou les urines, le placenta (in utero) et les saillies.

Diagnostic de la leucose féline

Il se fait à partir d’une prise de sang, à partir des 4 mois du chat.

Il existe des porteurs sains dans la nature qui peuvent transmettre le virus.

• 30% des chats peuvent devenir malades et mourir de la maladie.

• 30% des chats peuvent devenir porteurs chroniques et alterner des phases de maladie avec des phases asymptomatiques (sans symptôme).

• 30% des chats peuvent rejeter le virus.

Prévention de la leucose féline

Il existe un vaccin contre le FeLV. Celui-ci sera de préférence effectué après un dépistage sanguin négatif du chat. La primo-vaccination nécessite deux injections à un mois d’intervalle. Le rappel est annuel.

Traitement de la leucose féline

Le traitement de la leucose féline vise à combattre les symptômes en contrôlant les infections secondaires.

Un traitement plus spécifique agissant sur le système immunitaire (Interféron) permet à présent de baisser de façon importante la mortalité chez le chat, due à ce virus.

leucose_felv_chat

Que dit la loi concernant la leucose féline ?

L’infection par le FeLV est inscrite sur la liste des vices rédhibitoires sans qu’il soit nécessaire que le chat exprime les symptômes (loi du 22 juin 1989).

Le délai pour introduire une action en justice devant un tribunal d’instance est de 30 jours après la livraison.

La positivité de l’infection doit avoir été constatée dans les 15 jours qui suivent la livraison du chat et avoir fait l’objet d’un certificat de suspicion.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire