Maladies parasitaires internes transmissibles • chat

Les thèmes abordés

Définition des zoonoses chez le chat

Une maladie animale qui peut être transmise à l’être humain s’appelle une zoonose.

Parmi les agents responsables, on trouve les virus, les bactéries, les parasites, les champignons…C’est en particulier le cas pour le virus de la rage, devenu, de nos jours, rarissime dans les pays développés, grâce à son éradication parfois totale (comme c’est le cas en France) par l’intermédiaire de la vaccination.

Les personnes les plus exposées aux zoonoses sont :

• Les individus fragilisés ou malades et notamment immunodéprimés (par VIH : virus du Sida ou traitement médicamenteux).

• Les personnes diabétiques.

• Les enfants qui possèdent ou sont en contact étroit avec un animal de compagnie.

• Les femmes enceintes.

• Les personnes âgées.

• Les individus déficients mentaux.

• Les individus exposés professionnellement à une infection.

Les zoonoses les plus fréquentes sont représentées par les affections parasitaires, internes en particulier (transmission de certains vers du chat ou du chien à l’humain).

Mode de contamination par les vers chez l’homme

Comment l’homme se contamine-t-il par les vers ?

Il est aisé de se contaminer en rentrant en contact avec toute forme infestante de ver présente dans l’environnement. En général, il s’agit d’un lieu qui a été souillé par des matières fécales d’un chat ou d’un chien contaminé.

La contamination par les vers se fait principalement par :

• Le jardin.

• Un bac à sable.

• Une forêt.

• Un champ.

• Des aliments mal lavés.

contamination-par-les-vers_chat

Conséquences de la contamination par les vers chez l’homme

Une atteinte possible de différents organes par les vers

Le danger des zoonoses provient en partie du fait que les larves de parasites peuvent se développer à différents endroits dans le corps humain, et pas seulement dans l’intestin. Elles sont capables de migrer dans des organes tels que : la peau, le foie, les narines, les poumons, le cerveau, le coeur, la vessie, les muscles, les yeux dans lesquels, elles provoquent des lésions parfois gravissimes.

En cas de migration dans les yeux, elles peuvent entraîner une cécité. Selon les estimations, entre 3 à 6 millions de personnes sont infectées chaque année. L’infection par les ascaris (vers ronds) constitue l’une des principales causes de cécité unilatérale.

Les parasites peuvent également se retrouver dans le sang.

Prévention contre le risque de contamination par les vers chez l’homme

Principes de base de la prévention contre les vers

Des mesures d’hygiène

Il est possible de prévenir les risques en respectant des mesures d’hygiène de base comme procéder régulièrement au lavage des mains. En effet, l’être humain ne peut pas être contaminé par griffure ou morsure. Il ne peut l’être que par la bouche.

Combattre les parasites

La seconde mesure consiste à administrer un vermifuge régulièrement à son chat.

En effet, hormis les implications en termes de santé pour l’animal, les parasites doivent être combattus afin d’éviter toute contamination dans l’environnement et de protéger l’ensemble des personnes vivant en proximité avec le chat.

Tuer les vers adultes et les larves permet de réduire le risque de ré-infestation pour votre chat et de zoonose pour vous et votre famille.

Fréquence de la vermifugation chez le chat

Vermifuger une fois par an son chat n’est pas suffisant.

Vermifuger un chat adulte

Une prévention efficace nécessite au moins une vermifugation trimestrielle (préconisation de l’Organisation Mondiale de la Santé).

La fréquence de la prévention dépend en fait de la pression parasitaire dans l’environnement, donc de l’habitat (campagne, ville), du mode de vie du chat (maison avec jardin, appartement en étage) et de la densité de population animale (contacts avec peu ou beaucoup d’animaux).

Vermifuger un chaton

Les chatons sont plus parasités que les chats adultes.

Il est nécessaire de les vermifuger avec une fréquence rapprochée : au moins une fois par mois, les premiers six mois de la vie du chat.

quand-vermifuger-chat

Cas particulier : le chat d’appartement

Seuls les chats ne sortant jamais, qui ne sont pas contaminés par des puces et reçoivent une alimentation exclusivement industrielle peuvent se passer de vermifugation.

En effet, les processus de fabrication des aliments industriels détruisent les vers. Mais si le chat a accès à l’extérieur ou reçoit en partie, une ration ménagère, il peut être infesté.

De même, un chat qui est contaminé par des puces (via un autre animal ou des œufs de puces présents dans l’environnement), peut attraper des vers.

De manière exceptionnelle, mais cela peut arriver aussi, le maître du chat peut ramener des œufs de parasites sur ses chaussures.

Mode d’action du vermifuge chez le chat

De plus vermifuger ne protège pas le chat durant une longue période. Le principe actif administré pour la vermifugation n’est pas rémanent (persistant). Il se contente de détruire les vers présents lors de l’administration. Exception faite de certains spot-on (pipettes dont le contenu se dispose entre les épaules du chat).

En cas d’infestation avérée chez le chat, une prise unique de vermifuge est insuffisante. En effet, plusieurs administrations sont en général nécessaires, en utilisant de préférence, un vermifuge également larvicide. Le vermifuge peut s’administrer par voie orale sous forme de comprimé ou de pâte fluide en seringue, mais également en spot on à appliquer entre les épaules. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à son vétérinaire.

pipette-vermifuge-chat

Choix du vermifuge chez le chat

Tous les vermifuges n’agissent pas de manière efficace sur la majorité des parasites.

Les parasites sont classés en fonction de la catégorie à laquelle ils appartiennent (vers ronds, vers plats).

Des vermifuges dits à spectre large (association de principes actifs) sont en général utilisés en prévention.

Lors d’affection avérée et diagnostiquée (le type de vers présent est identifié), le vétérinaire prescrit alors un traitement spécifique.

comment-donner-vermifuger-vermifuge-comprime-chat

appliquer-vermifuge-vermifuger-pipette-son-chat

Autres informations importantes sur les parasites internes chez le chat et l’homme

Tous les parasites internes ne sont pas des vers

Les parasites internes ne sont donc pas tous détruits par les vermifuges.

Des protozoaires peuvent également être parasites de l’intestin (par exemple, la giardiose est une maladie fréquente chez le jeune chat).

Ils nécessitent un traitement particulier, qui n’est pas nécessairement un vermifuge.

L’ingestion d’herbe ne dispense pas de vermifuger son chat

L’herbe ne contient pas d’antiparasitaire et, à ce titre, ne possède qu’un simple effet purgatif, recherché par le chat.

Très souvent, l’ingestion d’herbe aboutit à des vomissements.

Vermifuger son chat ne doit pas lui procurer la diarrhée

Un bon vermifuge doit entraîner la destruction des vers dans l’intestin du chat mais ne doit en aucun cas accélérer le transit pour les expulser.

La plupart du temps, on ne voit pas toujours sortir les vers après traitement, même en cas d’infestation, sauf si celle-ci est massive.

Dans ce dernier cas, le chat peut également vomir des parasites (cas des jeunes chats hyperinfestés).

Les vers ne sont pas toujours visibles dans les selles du chat

Les selles du chat peuvent ne renfermer que des œufs que l’on ne verra pas à l’œil nu. Par ailleurs, les œufs, de même que les larves, ne sont pas éliminés en permanence.

De surcroît, seule une infestation massive entraîne l’élimination de vers adultes dans les selles du chat.

Les vers n’entraînent pas seulement des désordres intestinaux chez le chat

Outre les selles molles ou les diarrhées engendrées, une infestation chronique par des vers peut entraîner l’apparition de symptômes généraux : démangeaisons de la région de l’anus (signe du traîneau), amaigrissement, poil terne et piqué, parfois épilepsie.

La femme enceinte et la toxoplasmose

Une femme enceinte n’est pas contrainte de se séparer de son chat, si elle est séronégative pour la toxoplasmose.

Le chat ne constitue pas la principale source de contamination directe pour la maladie toxoplasmique. Celle-ci s’attrape principalement par ingestion d’aliments crus, mal lavés ou pas assez cuits (viandes, fruits, légumes…).

La contamination auprès de chats infectés ne se fait que durant une période brève d’une à trois semaines (elle est maximale en été et en automne) au cours de toute leur vie (épisode de diarrhée toxoplasmique). En effet, le chat produit rarement de nouveaux oocystes (oeufs) s’il se recontamine ultérieurement. Une fois au sol, les oeufs nécessitent un délai de maturation de un à cinq jours pour devenir contaminants à la faveur des conditions environnementales. In fine, il faut qu’ils soient ingérés pour contaminer la femme enceinte ou n’importe quel individu.

Une prévention efficace vis-à-vis de son chat consiste à maintenir une bonne hygiène des mains, éviter de caresser l’animal (sauf si les mains sont systématiquement et efficacement lavées) et déléguer le nettoyage de la litière à un tiers (ou en portant des gants si cela n’est pas possible). Cette dernière doit être nettoyée quotidiennement pour minimiser le risque de contamination compte-tenu de la durée supérieure ou égale de 24 h nécessaire à la maturation des oeufs.

cycle-contamination-toxoplasmose-chat

Petit focus sur la maladie des griffes du chat

Traiter un chat porteur de la bactérie transmettant la maladie des griffes du chat est inutile dans une famille où tous les membres sont en bonne santé.

Ce sont principalement les enfants et les adolescents ainsi que les personnes immunodéprimées qui sont infectés ou les personnes amenées à côtoyer des chats en milieu professionnel (éleveurs, vétérinaires…).

La lutte contre cette zoonose passe avant tout par la lutte contre les puces, en particulier chez les chats déjà fragilisés.

Tutoriel vétérinaire

Comment donner un vermifuge à son chat

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (18 votes, moyenne : 4,78 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>