Acné chez le chat

Les thèmes abordés

Définition de l’acné chez le chat

L’acné du chat se caractérise par une inflammation des glandes sébacées (ou pilo-sébacées) présentes en grande quantité au niveau du menton.

L’acné est une affection relativement courante chez le chat.

Localisation et rôle des glandes sébacées chez le chat

Localisées au niveau de chaque follicule pileux, les glandes sébacées sont majoritairement présentes chez le chat au niveau des zones suivantes :

• Le menton (ou organe sous-mentonnier).

• Les lèvres (notamment inférieure).

• Les paupières.

• La face dorsale de la queue (ou organe supra-caudal).

• Le prépuce chez le chat mâle.

• Les bourses englobant les testicules (scrotums) chez le chat mâle.

pore_sebum_glande-sebacee_peau_chat_©catedog.com

Les glandes sébacées possèdent plusieurs rôles chez le chat

Les glandes sébacées sécrètent un liquide appelé sébum qui contribue à conserver la souplesse de la peau du chat en prévenant sa sècheresse. Ce qui explique que les affections de ces glandes entraineront des troubles affectant également le pelage (troubles de la kératinisation).

Les glandes sébacées sont impliquées dans le marquage territorial : le chat balise et organise son espace de vie en déposant par frottement des phéromones sur les objets et individus familiers. Ces phéromones sont sécrétées plus particulièrement par les glandes sébacées des organes sous-mentonnier et supra-caudal du chat.

Les deux stades de l’acné chez le chat

L’acné léger chez le chat

Lors d’inflammation de la glande sébacée, le follicule pileux se retrouve obturé par un excès de sébum. Un comédon (ou point noir) se forme alors. Si celui-ci s’infecte, on voit apparaître un petit bouton purulent (appelé pustule).

L’acné sévère chez le chat

Lors d’aggravation, des complications s’installent. En raison de l’œdème du menton qui peut apparaître et d’une douleur associée, le chat se gratte très souvent. On note également souvent des saignements ainsi que la présence de pus.

Diagnostic de l’acné chez le chat

Les frottements répétés de la zone du menton (par marquage territorial) constituent un des premiers facteurs d’entretien de cette maladie inflammatoire.

Le vétérinaire procèdera à un diagnostic différentiel afin d’éliminer d’autres causes éventuelles : parasitaire, immunologique, allergique (gamelle en plastique, alimentation), levures, tumeur, … Celles-ci pouvant nécessiter d’éventuels examens complémentaires.

Une cause comportementale sous jacente peut également exister…

Traitement de l’acné chez le chat

Au premier stade, l’acné se traite relativement facilement. De nombreux chats présentent une forme chronique légère qui guérit la plupart du temps avec un shampoing antiseptique local prescrit par votre vétérinaire.

En cas de surinfection, un antibiotique peut s’avérer nécessaire. Un traitement de trois semaines est alors souvent souhaitable.

Le port transitoire d’une collerette (si celle-ci est supportée et que le chat et n’est pas allergique au plastique) peut permettre d’améliorer les symptômes.

Pour information, les cures d’acides gras essentiels permettent également d’améliorer l’écosystème cutané.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>