Démodécie chez le chat

Les thèmes abordés

Définition de la démodécie chez le chat

La démodécie chez le chat est une parasitose de la peau, due à la prolifération dans l’épaisseur de celle-ci, d’acariens microscopiques.

La démodécie n’est pas une maladie contagieuse.

C’est une maladie rare chez le chat que l’on rencontre surtout dans certaines races (Siamois et Birman) ou en cas de déficience du système immunitaire.

demodecie_peau_chat

Symptômes de la démodécie chez le chat

Il existe deux formes cliniques de démodécie féline :

La forme localisée de la démodée chez le chat

Le chat présente des lésions sans poils, autour des paupières ou dans le cou. Il peut également présenter une otite.

La forme généralisée de la démodécie chez le chat

Les pertes de poils s’étendent à l’ensemble du corps, en général sans croûtes et sans atteindre le degré de gravité de la démodécie chez le chien.

demodecie_peau_chat

Diagnostic de la démodécie chez le chat

Le diagnostic est possible grâce à l’examen microscopique par un vétérinaire.

Traitement de la démodécie chez le chat

Les traitements à disposition sont efficaces, mais un suivi régulier est obligatoire ainsi que la recherche de maladies intercurrentes pouvant expliquer une baisse d’immunité.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne : 4,83 sur 5)
Loading...

2 commentaires

  • lerock

    quel traitement pour la gale démodécique du chat ?

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Le traitement de la démodécie féline comme celui de la démodécie canine (bien que la maladie soit plus rare chez le chat), doit être prescrit et délivré par le vétérinaire qui réalise le diagnostic. En effet, pour effectuer le diagnostic, un examen clinique de l’animal est nécessaire, l’examen microscopique après raclage cutané permettant de mettre en évidence le parasite responsable de la maladie (Demodex). Chez le chat, certaines pipettes spot-on actives sur le parasite peuvent être appliquées. Un traitement complémentaire à base d’antibiotiques doit être réalisé en cas de surinfection bactérienne. Lors d’extension de la maladie, il est nécessaire de rechercher les causes induisant une baisse des défenses immunitaires du chat (tests : Felv – virus de la leucose féline, Fiv – virus de l’immunodéficience féline encore appelé Sida du chat) et d’associer la prise en charge qu’il convient.

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>