Tumeurs mammaires chez la chatte

Les thèmes abordés

Les mamelles de la chatte

La chatte possède deux chaînes mammaires chacune composée de quatre mamelles.

Les deux chaînes mammaires sont séparées par le sillon intermammaire.

Description des tumeurs mammaires chez la chatte

Les tumeurs mammaires sont les tumeurs les plus fréquentes chez le chat. Elles sont cancéreuses (malignes) neuf fois sur dix chez la chatte (et une fois sur deux chez la chienne).

La surveillance régulière ainsi que la palpation des mamelles permet la détection des tumeurs mammaires à un stade débutant. Une opération simple permet alors leur retrait.

L’analyse histologique s’avère nécessaire pour déterminer la nature cancéreuse ou non de la tumeur. Lorsqu’elles sont bénignes, les tumeurs mammaires sont guéries par la chirurgie.

tumeur-mammaire_©catedog.com

Symptômes des tumeurs mammaires chez la chatte

Au début de la maladie, les symptômes sont locaux. On observe ou on palpe des nodules, souvent multiples, sur les mamelles.

Diagnostic des tumeurs mammaires chez la chatte

Avant toute décision opératoire, il est nécessaire de faire un bilan d’extension en recherchant d’éventuelles métastases (radiographies du thorax, lors de troubles neurologiques associés : scanner ou  IRM). Après la chirurgie, une analyse histologique est sollicitée.

Pronostic des tumeurs mammaires chez la chatte

Il dépend de plusieurs critères comprenant la vitesse avec laquelle la maladie a évolué, la taille et le mode infiltrant (degré d’envahissement des tissus sous-jacents) ou non de la tumeur, le bilan d’extension (Les nœuds lymphatiques périphériques sont-ils atteints ? Existe-t-il des métastases ?).

tumeur-mammaire-adenocarcinome_©catedog.com

Traitement des tumeurs mammaires chez la chatte

Le traitement privilégie la chirurgie plus ou moins complétée selon les cas par une chimiothérapie ou une radiothérapie.

Il est fortement conseillé d’opérer dès la détection de la tumeur, même de petite taille.

Le traitement chirurgical reste cependant déconseillé dans certains cas : existence de métastases, (sauf si cela permet d’augmenter le confort de l’animal lors de tumeur ulcérée par exemple), présence de métastases cutanées autour de la tumeur dessinant une plaque d’érythème (carcinomatose cutanée), retrait impossible (en raison d’adhérences par exemple).

Il est conseillé de retirer l’ensemble de la chaîne mammaire (soit quatre mamelles).

tumeur-mammaire_hemorragie_chatte

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 commentaires

  • Christelle

    Bonjour

    L’ablation du cancer des mamelles obtient combien de chance de réussite ?
    Il n’est dit nul part quelle est la chance de survie de la chatte après opération.
    Evidemment, on se doute que le stade de prise en charge joue sur le résultat mais il existe bien des chiffres sur les guérisons de ce cancer non ?

    Avec mes remerciements par avance pour vos réponses.
    Christelle

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Chez la chatte, 90 % des tumeurs mammaires sont cancéreuses et dans 50 à 90 % des cas, les métastases sont déjà présentes au moment du diagnostic (ce qui signifie que le cancer peut déjà être généralisé) ! Ce sont surtout les chiffres à retenir. Parmi ces tumeurs malignes on retrouve plusieurs natures histologiques (différents types de cancers) : adénocarcinomes, sarcomes, carcinosarcomes, épithéliomas variés aux noms barbares (trabéculaires, antaplasiques, à cellules fusiformes). La survie dépend de multiples paramètres : état général après l’intervention, rapidité d’évolution de la tumeur, nature et taille de la tumeur, si celle-ci a infiltré les tissus aux alentours ou non, si des métastases sont présentes dans les ganglions lymphatiques et les différents organes (poumons, foie, reins, encéphale, rate, peau).
      Le grade de la tumeur (apparence de celle-ci déterminant son degré d’agressivité) est un élément clé du taux de survie post-opératoire. Chiffres concernant l’adénocarcinome : grade 1 = 17 mois, grade 2 = 7.3 mois, grade 3 = 5.6 mois (Weijer K, J Natl Cancer Inst, 1983).
      Chez les chattes, en raison du risque important de métastases, une chimiothérapie complémentaire de la chirurgie est fortement indiquée pour augmenter le taux de survie.

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>