Insuffisance cardiaque chez le chat âgé

Définition de l’insuffisance cardiaque chez le chat âgé

L’insuffisance cardiaque peut avoir diverses causes, mais on la retrouve fréquemment chez le chat âgé. Elle peut concerner le cœur dans sa totalité ou seulement l’une de ses parties (droite ou gauche).

Le cœur du chat possède un rôle de pompe. À chaque contraction, il éjecte du sang chargé en oxygène vers les muscles et les organes. À chaque relâchement, il se remplit du sang chargé en gaz carbonique provenant des mêmes organes. L’oxygénation du sang est assurée par les poumons.

L’insuffisance cardiaque se définit par une défaillance du cœur qui n’est plus capable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme : apporter de l’oxygène au corps du chat.

echanges_gazeux_circulation_sanguine_chat

Symptômes de l’insuffisance cardiaque chez le chat âgé

Lors d’insuffisance cardiaque chez le chat, on observe les principaux symptômes suivants : fatigue à l’effort puis au repos, toux, respiration irrégulière, voire syncopes. Les fortes chaleurs aggravent les symptômes.

L’insuffisance cardiaque est évolutive et se décompose en différents stades :

• Stade 1 : il n’existe pas de symptôme.

• Stade 2 : le chat supporte mal l’effort.

• Stade 3 : le chat est presque normal au repos, mais ne peut faire aucun effort.

• Stade 4 : tous les symptômes sont présents, même au repos.

Diagnostic de l’insuffisance cardiaque chez le chat âgé

Le vétérinaire établit son diagnostic grâce aux symptômes rapportés par le propriétaire du chat. Au stade 1, sans symptôme, un souffle peut être entendu à l’auscultation. Le diagnostic est affiné grâce à des examens complémentaires spécifiques : radiographie thoracique, échographie cardiaque, électrocardiogramme.

Traitement de l’insuffisance cardiaque chez le chat âgé

Le traitement de l’insuffisance cardiaque associe à la fois des mesures hygiéniques et diététiques, ainsi qu’un traitement médicamenteux. Il vise à soulager la charge cardiaque.

On veillera notamment au début à limiter les efforts intenses (jeux, courses) puis à respecter le rythme du chat.

Des aliments diététiques spécifiques sont disponibles chez tous les vétérinaires. La restriction en sel constitue, en partie, l’un des éléments à prendre en considération. Le chat peut boire à volonté.

Le traitement médicamenteux varie en fonction du stade de l’insuffisance cardiaque et doit être administré à vie.

Le stade final de l’insuffisance cardiaque se manifeste par un œdème pulmonaire (les poumons se chargent de liquide) chez le chat, il est important de le savoir, afin d’en reconnaître les éventuelles manifestations : toux, détresse respiratoire intense, cyanose des muqueuses, éventuellement mousse à la commissure des lèvres. Il constitue une urgence vétérinaire. Le pronostic est alors sombre.

Des soins attentifs, associés à des visites vétérinaires régulières, dès la connaissance du diagnostic, constituent un gage d’optimisation du traitement et donc un atout pour le chat.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne : 4,86 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire