Nourrir une chatte gestante ou allaitante

Les thèmes abordés

Une alimentation saine et équilibrée

nourrir-une-chatte-gestante-ou-allaitante

Dans un aliment sain et équilibré, la qualité et la quantité des nutriments apportés sont ajustées aux besoins nutritionnels de l’animal.

Une alimentation saine et équilibrée permet d’assurer santé et longévité à l’animal. La bonne santé passe donc par l’alimentation.

Le comportement alimentaire du chat en général

Le chat n’est pas un petit chien ! Plusieurs repas par jour lui sont nécessaires

Le chat n’est pas un petit chien et à ce titre une ration alimentaire distribuée en une ou deux fois par jour seulement ne convient pas à sa nature de prédateur parcimonieux. Dans la nature, il a l’habitude de consommer plusieurs repas par jour, chacun de la taille d’une petite proie !

C’est pourquoi, une distribution alimentaire journalière fractionnée pour nos chats domestiques permet de contribuer à leur bien-être tout en respectant leur nature.

Donner seulement un ou deux repas par jour à un chat peut être source de stress et contribuer à l’évolution d’un état anxieux. A éviter absolument !

Alimentation sèche ou humide ?

Le pourcentage d’humidité de la ration n’est pas le critère primordial. Il faut avant tout apporter à son animal un aliment équilibré dont les apports correspondent à ses besoins. Si le chat boit peu, il est préférable d’adopter une alimentation humide.

Des sachets fraicheur (renfermant des bouchées en gelée) ou des boites (renfermant de la mousse ou de la pâtée) apporteront un fort pourcentage d’humidité et seront particulièrement appréciés de certains individus. Il est possible d’en donner matin et soir une petite quantité pour varier l’apport (mi-sec, mi-humide).

Le reste de la ration peut alors être apporté en croquettes laissées à disposition de l’animal pour la journée sans dépasser toutefois les besoins (bien lire les instructions et demander conseil à votre vétérinaire).

Dans certaines pathologies (comme les cystites), on recommande d’augmenter le taux d’humidité de la ration en distribuant préférentiellement, le temps de traiter la crise, un aliment humide.

La ration de la chatte gestante ou allaitante

Les apports doivent correspondre aux besoins de maintenance de la mère et aux besoins de gestation ou de lactation de la mère et des chatons afin de garantir un équilibre alimentaire adapté ainsi qu’ une santé pérenne.

Toute sa vie, le chat exige un supplément alimentaire en taurine car il synthétise celle-ci en quantité insuffisante pour son organisme. Cet acide aminé essentiel est contenu dans la viande ou les aliments diététiques pour chats. La taurine possède notamment un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de la vue de l’animal. La gestation et la lactation ne dérogent pas à cette règle.

L’alimentation ménagère stricte

Bien que devenu « quasi-omnivore » au contact de l’Homme, il ne faut pas oublier, qu’en réalité, le chat présente un régime alimentaire de carnivore. Les chats ont des besoins accrus en protéines de bonne qualité et en vitamines.

Ainsi, même s’il peut être attiré par certains aliments dont nous raffolons nous aussi, il n’est pas forcément souhaitable de les lui proposer. Certains aliments, à l’instar du chocolat, peuvent même être toxiques pour lui.

Des besoins nutritionnels spécifiques adaptés à leur nature de carnivore

• L’alimentation ménagère stricte couvre difficilement parfaitement tous les besoins nutritionnels de la chatte gestante ou allaitante pour répondre à sa nature de carnivore et préserver la santé de tous ses organes.

1. Début de gestation

A raison de 31 g de viande (5 % MG) ou de poisson maigre par kg de poids par jour, la ration de la chatte gestante en début de gestation se décompose ensuite comme suit :

5/10 de viande (5 % MG) ou de poisson maigre

2/10 de riz ou de pâtes

2/10 de légumes (ex : haricots verts)

1/10 d’un complément minéral et vitaminé pour chatte gestante ou allaitante

Un cuillerée à café d’huile végétale (Colza)

2. Fin de gestation

A raison de 44 g de viande (5 % MG) ou de poisson maigre par kg de poids par jour, la ration de la chatte gestante en fin de gestation se décompose ensuite comme suit :

5/10 de viande (5 % MG) ou de poisson maigre

2/10 de riz ou de pâtes

2/10 de légumes (ex : haricots verts)

1/10 d’un complément minéral et vitaminé pour chatte gestante ou allaitante

Un cuillerée à café d’huile végétale (Colza)

3. Lactation

Le besoin énergétique de la chatte allaitante varie en fonction du nombre de chatons de la portée.

Une chatte allaitante est nourrie à volonté avec les proportions suivantes :

5/10 de viande (5 % MG) ou de poisson maigre

2/10 de riz ou de pâtes

2/10 de légumes (ex : haricots verts)

1/10 d’un complément minéral et vitaminé pour chatte gestante ou allaitante

Un cuillerée à café d’huile végétale (Colza)

• Il est conseillé de coupler la ration ménagère avec une ration industrielle et diététique équilibrée en adaptant les quantités pour parfaire l’équilibre alimentaire.

alimentation-equilibree-chat-adulte

L’alimentation industrielle et diététique de maintenance

Une alimentation industrielle et diététique distribuée seule permet d’accroître significativement l’espérance de vie de nos chats. Car la formulation tient précisément compte des besoins de l’animal en fonction de la race (format, pelage…), de sa physiologie (gestante ou allaitante dans le cas présent), et plus ou moins d’autres facteurs (pour favoriser la santé buccodentaire, cutanée, digestive, urinaire).

Dans un aliment de maintenance, les apports correspondent strictement aux besoins de l’animal compte tenu de tous ces paramètres. Ce type d’aliment est distribué au quotidien lorsque l’animal ne présente aucun problème de santé particulier.

Durant la gestation et la lactation

Il faut distribuer à la chatte un aliment pour chaton (besoins nutritionnels similaires à l’animal en croissance) afin de couvrir les besoins de la mère et des fœtus.

On adaptera les quantités en fonction du poids du chat et de l’avancée de la gestation (quantités inscrites sur l’emballage du produit).

Faire cela pratiquement dès le début, en continuant de laisser l’aliment en libre service.

Conseils d’achat vétérinaire

ALIMENTATION MÉNAGÈRE STRICTE

Votre chatte est gestante ou allaitante et vous souhaitez la nourrir avec une alimentation ménagère stricte, nos vétérinaires vous conseillent d’y ajouter un des compléments alimentaires suivants :

vit-i5-little-ca-p3-chiot-chaton Vit i5 Little Ca:P=3 : complément alimentaire destiné à équilibrer la ration ménagère.

pet-phos-felin Pet-Phos félin : complément alimentaire destiné à équilibrer la ration ménagère.

ALIMENTATION INDUSTRIELLE ET DIÉTÉTIQUE DE MAINTENANCE

Vous souhaitez nourrir votre chatte avec une alimentation diététique de maintenance, nos vétérinaires vous conseillent les produits suivants :

alimentation-dietetique-chatte-gestante-allaitante Alimentation diététique pour chatte gestante ou allaitante : croquettes ou pâtée.

LAIT MATERNITÉ

Votre chatte a une lactation insuffisante ou vous devez nourrir un chaton orphelin, nos vétérinaires vous conseillent le produit suivant :

lait-maternite-chaton Lait maternité TVM : aliment en poudre complet, biberon, tétines 200g, 400g et 1 kg.

bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐱

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>