Adaptation comportementale du chien

Les thèmes abordés

La période sensible

naissance-chiot-mignon-comportement-adaptation

Le chiot apprend à s’adapter

Le chiot naît sourd, aveugle et sans odorat. Si sa mère a été suffisamment caressée et n’a pas été stressée durant la gestation, le chiot part sur de bonnes bases pour se développer et entrer sereinement dans l’existence. Mais au moment de la naissance, le chiot n’a cependant pas encore acquis toutes les compétences émotionnelles pour supporter tous les futurs changements qui accompagneront sa vie de chien adulte.

Car l’équilibre émotionnel s’acquiert bien au fur et à mesure du développement du chiot et n’est pas inné. Les facultés d’adaptation du chien devenu adulte, c’est-à-dire ses capacités à tolérer tous les changements quotidiens sont dépendantes de son seuil de sensibilité ou niveau de tolérance, encore appelé filtre sensoriel. Celui-ci s’installe pour la vie entière chez le chiot durant la période sensible. Son cerveau s’y réfèrera toute sa vie à chaque fois qu’il sera confronté à un environnement différent.

Définition de la période sensible

La période sensible correspond à la tranche d’âge durant laquelle les évènements vécus peuvent induire des effets durables dans le temps, ou pendant laquelle se réalise un apprentissage facilité et mémorisé à longue échéance.

Pendant la période sensible qui se situe chez le chien entre 3 et 12 semaines environ, une petite quantité d’expériences déterminantes va produire des effets (ou des dommages) majeurs sur le comportement ultérieur.

La période sensible est précédée et suivie d’une période de moindre sensibilité et la transition est graduelle.

Tolérer des situations variées

Définition du filtre sensoriel

Le filtre sensoriel, encore appelé seuil de sensibilité ou niveau de tolérance (variable d’un individu à l’autre) est le seuil en dessous duquel le chiot ne manifeste ni peur, ni crainte lorsqu’il est confronté à des stimulations diverses et variées.

Ces stimulations parviennent au chien en empruntant les différents canaux sensoriels, c’est-à-dire les cinq sens que sont : la vue, l’ouïe, le toucher, le goût ou l’odorat. On peut également qualifier le filtre sensoriel comme le niveau de tolérance du chien existant pour chaque canal sensoriel ou sens.

Il permet au chien de s’adapter aux variations de l’environnement en maintenant globalement l’organisme dans un état d’équilibre. Cet équilibre est vital pour la santé émotionnelle du chien, pour son bien-être psychique.

Le filtre sensoriel est installé pour la vie à la sortie de la période sensible (aux environs de la 12 ème semaine).

filtre-sensoriel-adoption-comportement-chiot

Exemples

Un chien qui possède un bon filtre sensoriel, c’est par exemple un chien qui ne sursaute pas au moindre bruit, ne fait pas une crise de panique en entendant le bruit de l’aspirateur, n’a pas peur d’une poubelle aperçue au coin d’une rue, supporte la vue des cannes, des chapeaux sans déclencher de comportement d’évitement, d’agression ou de crainte.

Avoir un environnement stimulant

Sur le plan organique, le cerveau, maître de l’intégration des comportements, va connaître une période de maturation étroitement corrélée à l’intensité des stimulations que le chiot aura connu durant la période sensible. Cette dernière correspond à un moment particulier du développement du système nerveux central.

Seules les connexions nerveuses qui auront commencé à fonctionner grâce à l’action des stimulations extérieures dans ce délai spécifique d’action, persisteront.

De sorte que seul un milieu correctement stimulant (ni trop, ni trop peu) entraînera le développement d’un cerveau compétent et des réponses émotionnelles adaptées.

Avoir une mère elle-même équilibrée

chiot-mere-chienne-mignon-adaptation-comportement

Le milieu implique également la présence d’une mère équilibrée et non stressée qui procurera à son (ses) chiot(s) l’apaisement (qui dépend aussi de la qualité de l’attachement) nécessaire et contribuera à réguler ses (leurs) comportements.

De cette manière, si le(s) chiot(s) s’est (se sont) développé(s) dans un environnement correctement stimulant, il(s) présentera(ont) un bon filtre sensoriel et des comportements adaptés.

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐶

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>