Eduquer son chien au rappel

Les thèmes abordés

Définition du rappel chez le chien

education_rappel-chiot

Il est important de dire que le chien n’établit pas de relation entre son nom et lui-même.

Son nom génère un sens pour lui dans la mesure où il est relié à l’établissement d’un contact positif.

Ce qui signifie que si un chien ne revient pas au rappel, c’est que ce signal n’a pas de sens pour lui et non pas que l’animal refuse de venir.

Règles importantes pour le rappel chez le chien

Il s’agit d’un apprentissage de base fonctionnant sur le principe de tous les apprentissages : faire suivre chaque bonne réponse d’une récompense.

Il débute dès l’arrivée du chiot dans la maison, mais peut parfaitement démarrer dès l’âge de 6 à 7 semaines.

Un chien adulte adopté tardivement peut tout autant apprendre le rappel.

Débuter l’éducation dans un lieu clos et calme

Créer les bonnes conditions

On peut débuter à l’intérieur de l’habitat où dans n’importe quel lieu, à condition que ce dernier interdise la fuite de l’animal et ne soit pas trop distrayant pour celui-ci.

Etre avenant

Il faut pour cela associer des gestes ou des signaux visuels que l’animal interprète comme un appel (sourire, s’accroupir, se tapoter les cuisses en levant et descendant alternativement le corps tout en appelant le chien par son nom).

Comment procéder

A l’approche du chien, on l’encourage dans son élan par des mots simples et un ton enjoué (“oui, c’est bien, bon chien, …”).

Dès l’arrivée du chien au contact, on le récompense chaleureusement en le caressant un petit moment.

Il est préférable d’éviter la récompense alimentaire qui peut être flairée de loin par l’animal. Dans ce cas, le fait de revenir pourrait ne pas correspondre à une réponse à votre appel, mais être simplement induit par l’appât de nourriture.

Si le chien obéit bien au rappel mais en fonçant sur vous, ralentissez sa course lorsqu’il est à quelques mètres de vous en faisant un pas en avant.

Faire évoluer l’éducation dans un lieu riche en stimulations

Comment procéder

Lorsque le rappel est acquis dans un lieu calme, il est possible de réaliser l’exercice dans un lieu plus riche en stimulations susceptibles de distraire l’animal.

Dans ce nouvel endroit, s’amuser à le faire revenir et jouer quelques secondes avec lui avant de le renvoyer à ses occupations.

Que faire si votre chien ne répond pas dans les temps

S’il arrive en vous ayant fait attendre, ne jamais le punir car il est quand même revenu.

En revanche, si vous l’appelez plusieurs fois et qu’il ne vient pas, plutôt que de hausser le ton ou le réprimander (il ne faut jamais taper un chien!), faites demi-tour, il vous suivra aussitôt. Puis recommencer le rappel en souriant à nouveau. Cet exercice peut être répété plusieurs fois en variant les sources de distraction.

Ancrer le rappel

Quand l’exercice est maîtrisé, les récompenses ne sont pas systématiques, mais deviennent aléatoires. Il ne faut jamais les arrêter. Cela permet d’ancrer  l’apprentissage à long terme et de l’entretenir.

Remarque sur l’éducation du chien au rappel

Pour les échecs éducatifs ou lorsqu’on éduque un animal plus avancé en âge, il est possible de s’aider d’un collier à spray radiocommandé. Celui-ci permet de solliciter le chien à distance. Bien utilisé, ce matériel permet d’obtenir les résultats les plus rapides.

Tutoriel

Apprendre le rappel à son chien

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>