Anatomie de l’appareil respiratoire du chien

Définition de l’appareil respiratoire du chien

L’appareil respiratoire ou système respiratoire du chien assure le processus de la respiration qui consiste à fournir à l’organisme les besoins en oxygène à partir de l’air inspiré et à rejeter dans l’environnement le dioxyde de carbone contenu dans l’air expiré.

Le trajet de l’air met en jeu différents organes. Il commence au niveau des voies respiratoires supérieures (nez, larynx), se poursuit dans la trachée et parvient aux bronches contenues dans les poumons, se divisant elles-mêmes en bronchioles.

C’est au niveau des alvéoles pulmonaires que se réalisent les échanges gazeux.

La trachée du chien

La trachée est un conduit respiratoire cartilagineux qui relie le larynx aux bronches.

La trachée permet de conduire l’air depuis le larynx vers les poumons du chien pendant l’inspiration, et inversement pendant l’expiration.

trachee-du-chien

Glossaire de la trachée du chien

Epiglotte : languette cartilagineuse triangulaire située derrière la langue qui obstrue le larynx lors de la déglutition (quand l’animal mange).

Larynx : organe de la voix, constitué de différents cartilages.

Cartilage cricoïde – cartillage thyroïde – cartillages trachéaux – membrane thyro-hyoïdienne – os hyoïde – pomme d’Adam

Les poumons du chien

Les poumons sont des organes pairs et non symétriques. Chaque poumon occupe un côté de la cage thoracique, appelé cavité pleurale. Il est entouré d’une membrane séreuse appelé plèvre.

Chez le chien, le poumon droit est un peu plus volumineux que le gauche. Le poumon gauche est constitué de trois lobes et le poumon droit de quatre lobes.

Les différents lobes pulmonaires sont séparés les uns des autres par des scissures interlobaires.

poumons-du-chien

Glossaire des poumons du chien

Larynx : organe de la voix, constitué de différents cartilages.

Trachée : conduit respiratoire cartilagineux qui relie le larynx aux bronches. La trachée permet de conduire l’air depuis le larynx vers les poumons pendant l’inspiration, et inversement pendant l’expiration.

Les échanges gazeux dans les poumons du chien

Les échanges gazeux se réalisent au niveau des alvéoles pulmonaires qui sont des petits sacs où se termine le parcours de l’air dans l’appareil respiratoire du chien.

A leur niveau, le sang se charge en oxygène contenu dans l’air inspiré (c’est le phénomène de l’hématose) et se décharge en dioxyde de carbone qui est ensuite rejeté dans l’air expiré.

Le sang artériel (représenté en rouge) est riche en oxygène. On dit qu’il est hématosé.

Le sang veineux (représenté en bleu) est riche en dioxyde de carbone. On dit qu’il est non hématosé.

echanges-gazeux-et-circulation-sanguine-coeur-du-chien

Glossaire des échanges gazeux dans les poumons du chien

Bronches : conduits respiratoires cartilagineux transportant l’air entre l’extérieur et l’intérieur des poumons, ils se ramifient à partir de la trachée.

Bronchioles : petites bronches qui n’ont pas de cartilage.

Alvéole – artères pulmonaires – artériole – capillaires sanguins – trachée – vaisseaux sanguins – veines pulmonaires – veinule

Le diaphragme du chien

Le diaphragme est un muscle en forme de coupole qui sépare la cage thoracique de la cavité abdominale du chien. Il possède un rôle crucial dans la ventilation pulmonaire.

diaphragme-du-chien

Les maladies du système respiratoire chez le chien

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire