Hydrocéphalie chez le chien

Définition de l’hydrocéphalie chez le chien

L’hydrocéphalie qui se caractérise par une augmentation de volume des ventricules cérébraux, due à une quantité de liquide cérébro-spinal en excès, est le plus souvent congénitale dans les races de chiens miniatures comme le Bouledogue Français, le Chihuahua, le Caniche, le King Charles Spaniel et le Yorkshire Terrier.

Chez le jeune chien, elle se révèle dans la majorité des cas avant l’âge d’1 an, plus rarement entre 1 et 6 ans.

Elle peut également survenir à la suite d’une maladie (exemples : méningiteœdème ou tumeur d’une zone du cerveau).

hydrocephalie-acquise-congenitrale_meninge_chien_©catedog

Symptômes de l’hydrocéphalie chez le chien

Plusieurs signes d’appel doivent en évoquer l’hypothèse : crises convulsives, comportement anormal (prostration, agressivité), baisse de la vigilance, tête en position basse chez le chien adulte, retard de croissance et déficit visuel chez le jeune chien.

Diagnostic de l’hydrocéphalie chez le chien

Ces symptômes doivent motiver une consultation chez un vétérinaire qui réalisera des examens complémentaires.

chiot_Jack-Russel-Terrier_hydrocephale

Traitement de l’hydrocéphalie chez le chien

L’hydrocéphalie acquise est généralement de mauvais pronostic. Son traitement consiste à essayer de réduire l’œdème cérébral.

Elle peut faire l’objet d’un traitement médical ou chirurgical en cas d’échec du premier. La chirurgie apporte une amélioration importante, mais des incidents post-opératoires demeurent fréquents.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire