Piroplasmose canine

Les thèmes abordés

Définition de la piroplasmose canine

parasite_piroplasmose_chien

La piroplasmose chez le chien est une maladie transmise par les tiques et causée par un parasite protozoaire microscopique appelé piroplasme et appartenant au groupe des Babesia.

Les piroplasmes sont transmis au chien lorsque la tique procède à son repas de sang sur celui-ci. Le parasite provoque une destruction des globules rouges dans lesquels il s’est multiplié, ce qui entraîne une grave anémie.

Une tique héberge des piroplasmes lorsqu’elle s’est elle-même contaminée en se nourrissant du sang d’un chien atteint de pirpoplasmose ou alors si elle a été contaminée à la naissance. En effet, les oeufs pondus par une tique contaminée donnant des larves également contaminées.

On retrouve la piroplasmose dans toute la France, quelle que soit la saison, avec cependant, un pic à l’automne et au printemps.

Symptômes de la piroplasmose canine

Le chien, infesté par le parasite, présente un profond abattement, une forte température (facilement supérieure à 40°C) et des urines foncées (celles-ci peuvent devenir marron). La présence de tique(s) sur le chien renforce la suspicion.

tique-piroplasmose-chien-sang-globule-rouge

Mais les piroplasmes présents dans le sang du chien peuvent également entrainer des réactions immunitaires complexes perturbant les grandes fonctions de son organisme : son foie et ses reins, son coeur et ses poumons, ses muscles et ses articulations, ses yeux …

Diagnostic de la piroplasmose chez le chien

Le diagnostic de certitude de la piroplasmose se réalise grâce à un prélèvement sanguin (frottis) et à un examen des urines du chien.

Traitement de la piroplasmose canine

Les traitements sont efficaces s’ils sont effectués précocement. La piroplasmose nécessite donc une prise en charge précoce du chien par un vétérinaire.

En outre, des séquelles hépatiques ou rénales sont fréquentes, d’où l’intérêt d’un suivi vétérinaire, même si votre chien vous paraît guéri.

Prévention de la piroplasmose chez le chien

Les moyens de prévention sont nombreux :

• Une lutte contre les tiques : les anti-parasitaires externes sont disponibles en spot-on (pipettes), en comprimés à faire avaler avec un peu de nourriture ou sous la forme de colliers.

collier-pipette-puce-tique-chien-chat

Votre vétérinaire vous conseillera. En traitement, ces produits peuvent également être utilisés.

appliquer-une-pipette-antiparasitaire-a-son-chien

• L’inspection quotidienne du pelage de son animal, car une fois la tique plantée dans la peau, la maladie n’apparaît qu’au bout de 48 h : en effet, les piroplasmes présents dans les glandes salivaires de la tique passent alors dans le sang du chien puis pénètrent dans les globules rouges et les détruisent. Si l’on trouve une tique dans le pelage, il est alors possible de la retirer avant que le chien ne soit infecté.

• Le débroussaillage de l’environnement.

La vaccination chez le chien est conseillée à partir de l’âge de 5 mois.

Comment retirer une tique sur un chien ?

Pour retirer une tique sur un chien : la “dévisser”, de préférence avec un crochet tire-tique adapté. Ceci, afin de limiter la formation d’un granulome inflammatoire au site de la piqûre.

Remarque :

Ne pas endormir la tique avec de l’éther car cela entraine l’excrétion de salive par la tique et peut précipiter l’apparition de la piroplasmose.

Une petite boursouflure de la peau peut perdurer quelques temps après le retrait du parasite, avant de se résorber.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (13 votes, moyenne : 4,85 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>