Trachéite chez le chien

Les thèmes abordés

Définition de la trachéite chez le chien

La trachéite chez le chien est une inflammation de la paroi de la trachée, souvent associée à une atteinte du larynx ou des bronches.

tracheite_chien

Causes de la trachéite chez le chien

On dénombre deux types de trachéites :

La trachéite aiguë chez le chien

La trachéite est dite aigüe lorsque la maladie est de courte durée. Elle peut être :

Primitive

Elle correspond à un trouble primaire, par opposition à un trouble secondaire (qui apparaît suite à un autre trouble).

La trachéite aigüe est due à une irritation locale (fumée, air froid, aboiements prolongés).

Secondaire

La trachéite aigüe est déclenchée par une affection virale. On la nomme trachéo-bronchite contagieuse (Toux de chenil, Maladie de Carré).

La trachéite chronique chez le chien

La trachéite est dite chronique lorsque la maladie persiste dans le temps et qu’elle nécessite une prise en charge sur la durée.

La cause sera recherchée à travers un examen minutieux que le vétérinaire orientera vers les appareils respiratoire et cardiaque.

Symptômes et diagnostic de la trachéite chez le chien

On observe les principaux symptômes suivants :

• Toux forte et quinteuse, pouvant entraîner des vomissements. La toux est facilement déclenchée par la palpation de la trachée.

• L’état général n’est pas altéré.

• Lors de trouble aigü ou primitif, on n’observe pas d’image radiologique anormale.

• Lors de trouble chronique, le vétérinaire auscultera minutieusement l’animal à la recherche de bruits thoraciques anormaux (poumons, cœur). Il procèdera à un examen radiologique systématique.

Traitement de la trachéite chez le chien

Le traitement de la trachéite varie selon le type d’affection diagnostiqué par le vétérinaire :

Trachéite aiguë

Le traitement concerne essentiellement la toux : prescription d’antitussif.

Trachéite chronique

Le traitement apparaît plus complexe car il s’agit de traiter l’affection responsable des symptômes observés.

Par ailleurs, il est toujours nécessaire de contrôler l’infection bactérienne locale (antibiotiques), et d’adjoindre des anti-inflammatoires puissants afin de soulager le chien.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (54 votes, moyenne : 4,81 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>