Tumeurs de la bouche chez le chien

Description des tumeurs de la bouche chez le chien

Les tumeurs de la bouche représentent 6% des cas de tumeurs chez le chien.

Certaines races de chiens sont prédisposées : le Berger Allemand, le Boxer, le Braque de Weimar, le Caniche nain, le Chow Chow, le Cocker, le Golden Retriever, le Setter Gordon.

Il s’agit d’un cas particulier dans la mesure où les tumeurs de la bouche sont souvent paradoxalement décelées tardivement.

En effet, le propriétaire n’examine pas tous les jours la bouche de son chien et finit par présenter celui-ci en consultation lors d’haleine malodorante persistante, de saignement de la bouche ou d’anorexie.

Dans le cas du chien agressif, le diagnostic tardif s’explique par le fait qu’il n’est pas possible d’ouvrir la gueule pour l’examiner.

Les tumeurs de la bouche sont souvent malignes et doivent être traitées précocement. C’est pourquoi, il est important d’habituer son jeune chien à se laisser ouvrir et examiner la bouche régulièrement.

On distingue deux types de tumeurs de la bouche :

• Les tumeurs bénignes : épulis (tumeur de la gencive), papillome (tumeur de la muqueuse), améloblastome (tumeur de l’ébauche dentaire).

tumeur_gencive_bouche_chien

• Les tumeurs malignes : mélanome  (tumeur des mélanocytes ou cellules pigmentaires), épithélioma (tumeur du tissu épithélial), fibrosarcome (tumeur du tissu conjonctif), ostéosarcome (tumeur de la mâchoire), chondrosarcome (tumeur du cartilage), mastocytome (tumeur des mastocytes), lymphome (tumeur du système lymphatique), hémangiosarcome (tumeur des vaisseaux sanguins)…

tumeur-muqueuse-buccale-chien

Symptômes des tumeurs de la bouche chez le chien

• Présence d’une masse anormale dans la bouche du chien.

• Hypersalivation, mauvaise haleine (halitose), saignements buccaux, difficultés de mastication…

Traitement des tumeurs de la bouche chez le chien

Après diagnostic par le vétérinaire (dont un bilan d’extension de la tumeur compte tenu que la plupart d’entre elles sont malignes), différentes options thérapeutiques peuvent être prises.

La chirurgie peut dans certains cas nécessiter le retrait d’une partie de la mâchoire du chien.

La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent être utilisées en complément.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire