Nos conseils avant d’assurer votre chien

assurance_chien

La France compte environ dix-huit millions de chiens et chats, correspondant à la présence approximative d’un animal familier dans un foyer sur deux. Cependant, seul 1 à 4 % d’entre eux, seraient, selon les sources, assurés pour leur santé.

Comparativement, la Grande-Bretagne compte 30 % d’animaux assurés et la Suède en compte 80% (Enquête Qualivet).

En général, il n’est pas aisé de savoir s’il est souhaitable ou non d’assurer son chien pour les frais de santé vétérinaire, et encore moins facile de savoir quelle formule choisir lorsqu’on a opté d’y souscrire.

Les chiens, à l’instar des humains, peuvent être conduits à consulter plus ou moins fréquemment le vétérinaire. Le minimum constitue la visite vétérinaire annuelle au cours de laquelle sont réalisées les vaccinations classiques.

Catedog vous donne quelques conseils avant d’assurer votre chien afin d’y voir plus clair :

1-vert

Les frais vétérinaires de votre chien remboursés

En général, les assurances remboursent la majorité des frais occasionnés lors de problèmes de santé de son chien (frais aléatoires occasionnés par une maladie ou un accident).

Ces frais concernent les consultations et les prestations associées (injections, médicaments, examens complémentaires : radiographies, échographies, analyses sanguines…), l’hospitalisation, les interventions chirurgicales.

Dans certains contrats, des frais préventifs peuvent être pris en charge moyennant un plafond d’intervention (visite vaccinale annuelle, détartrage…). Cela dépend des compagnies d’assurance. C’est pourquoi, la bonne lecture de la couverture proposée est fondamentale avant d’assurer son chien.

2-vert

Particularités à connaître concernant les assurances pour chien

Les assurances ne remboursent pas certains frais : entre autres ceux liés à une maladie héréditaire chez le chien (comme la dysplasie par exemple).

De plus, il existe toujours un délai de carence qui court à partir de la signature du contrat et qui peut atteindre six mois, dans certains cas. Ce délai de carence est souvent plus court pour les accidents que pour les maladies.

Comme pour toute assurance, nous conseillons de toujours lire les conditions générales avant de signer un contrat. Par exemple, toutes les assurances ne prennent pas forcément en charge les troubles du comportement chez le chien (consulter la liste des exclusions donnée par les assureurs). Or si le chien doit être traité par un vétérinaire comportementaliste, l’assurance peut se révéler inutile dans ce cas. Il en est souvent de même pour d’autres prestations (frais inhérents à une gestation…).

D’une manière générale, les frais non garantis par les assurances de santé vétérinaire concernent : les interventions de convenance (la stérilisation par exemple), les aliments, les malformations ou maladies anciennes, la parapharmacie, la prévention (les antiparasitaires par exemple).

Les conditions de résiliation doivent également être étudiées avant toute souscription. Cela permet d’éviter des déconvenues par la suite.

Le contrat d’assurance peut être souscrit soit par le biais d’un courtier, soit en direct avec la compagnie d’assurance.

Globalement, les assurances animalières fonctionnent comme les assurances classiques : prime annuelle dépendante du contrat souscrit, remboursement de 0 à 100 % en fonction des garanties, plafond de remboursement, franchise. Le contrat souscrit est à renouveler chaque année.

3-vert

Les principales formules d’assurances pour chien

Il existe en principe deux types de formules d’assurances pour chien :

• Accident et maladie.

• Accident et/ou chirurgie.

Les formules se comparent sur la base de leur prix. Il est utile de bien identifier les dépenses annexes qui peuvent leur être associées (frais de dossier…). En général, il est conseillé de contacter différents assureurs et de faire réaliser des devis comparatifs.

4-vert

Quand assurer son chien ?

Si l’on a opté pour l’assurance, dans tous les cas, il est souhaitable de contracter celle-ci le plus tôt possible. Pourquoi ? Prenons l’exemple d’une intervention chirurgicale orthopédique, elle peut se révéler très onéreuse. Si le chien est opéré à l’âge de 1 an par exemple, il faut que le contrat incluant cette option chirurgicale ait été souscrit antérieurement à l’acte et à son diagnostic préalable.

Dans la majorité des cas, les chiens peuvent être assurés à partir de l’âge de 2 ou 3 mois.

5-vert

Limite d’âge pour assurer son chien

Attention, après un certain âge de votre chien, les remboursements sont susceptibles d’être réduits ou les contrats résiliés.

Certaines compagnies d’assurance augmentent également la prime d’assurance en fonction de l’âge du chien compte tenu de la probabilité plus importante du développement de maladies.

De plus, à un âge avancé, il n’est en général pas possible d’assurer son chien pour la première fois.

6-vert

Faut-il consulter un vétérinaire avant d’assurer son chien ?

Un bilan de santé préliminaire chez un vétérinaire attesté par un certificat de bonne santé du chien, doublé d’une déclaration du propriétaire, constitue en général un préalable à l’adhésion.

Par ailleurs, le plus souvent, le chien doit être identifié et vacciné avant la souscription d’une assurance.

7-vert

Se faire rembourser les frais de santé engagés pour son chien

En pratique, une fois le contrat souscrit, en fonction des actes réalisés par votre vétérinaire, celui-ci remplira la feuille de soins que votre assureur vous aura remis, auquel il adjoindra, une facture détaillée des prestations réalisées.

8-vert

Garantir les dommages causés aux tiers par son chien

En dehors des assurances de santé, l’assurance Responsabilité Civile du propriétaire couvre les dommages causés aux tiers par son chien. Cette assurance est en principe incluse dans le contrat multirisques-habitation de la personne.

Il faut savoir que tous les assureurs n’acceptent pas de couvrir ces risques pour les chiens de première et de deuxième catégorie visés par les lois du 6 janvier 1999 et du 20 juin 2008. Lorsque c’est le cas, le prix diffère des races de chiens non catégorisés.

Pour vous aider dans vos démarches, Catedog vous donne la liste des principaux assureurs pour votre chien dans son annuaire.

+-vert

Le plus de nos vétérinaires concernant l’assurance pour chien

Vous souhaitez assurer votre chien, nos vétérinaires vous conseillent l’assureur Fidanimo. Pourquoi ?

Catedog a rencontré Fidanimo au sein de ses locaux. En plus de proposer à ses clients des offres d’assurance sur mesure et à des prix compétitifs, Fidanimo c’est surtout une équipe de conseillers passionnés, à votre écoute et formés aux soins vétérinaires.

Si vous désirez y souscrire, bénéficiez du code promo « CATEDOG » pour économiser les frais de dossier.

Pour demander un devis gratuit en ligne, suivez le guide…

fidanimo-assurance-sante-chien-chat

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire