Prévenir l’embonpoint • chien

Les thèmes abordés

Contrôler la prise de poids chez le chien

embonpoint-du-chien

L’embonpoint à des degrés variables est présent chez près de 40 % des chiens.

Son contrôle permet d’éviter l’obésité, véritable maladie nutritionnelle nécessitant alors une prise en charge vétérinaire. En effet, chez les animaux obèses, d’autres maladies sont fréquemment présentes (arthrose, diabète, troubles digestifs, problèmes cardio-respiratoires, certains cancers…).

Sans parler d’obésité, le simple surpoids a des répercussions sur la santé physique et psychique des animaux. De simples mesures permettent d’y remédier.

Le poids de forme chez le chien

Il s’agit de l’état corporel idéal pour l’animal, c’est-à-dire une silhouette équilibrée (ni trop grosse, ni trop maigre) facilement identifiable par tout maître vigilant.

Un animal au poids de forme se déplace volontiers et montre par son comportement qu’il “ est heureux de vivre ”.

Comment connaître le poids de forme de son chien ?

Le peser

D’une part en le pesant régulièrement et en notant son poids. Ce qui permet de trouver une explication à toute hausse de poids et d’y remédier.

Le regarder et le caresser

D’autre part, en le regardant et le caressant. Sentir ses côtes sans les voir est une façon rapide d’évaluer le poids de forme. Des échelles professionnelles plus complexes existent mais nécessitent de l’expérience. Le regarder attentivement et le caresser régulièrement est finalement la méthode récente la plus simple, avec ou sans l’aide du vétérinaire pour vérifier que l’animal conserve bien son poids de forme.

Pourquoi mon chien prend-t-il du poids ?

L’augmentation de poids résulte de la différence entre les apports en calories apportées par l’alimentation et les dépenses énergétiques de l’animal (activité physique en particulier).

La sédentarité

La sédentarité (vie en intérieur et moins d’une heure d’activité physique quotidienne en moyenne) qui caractérise nos animaux de compagnie est en grande part responsable du problème.

Races prédisposées

Certaines races telles que les chiens de chasse (Retrievers, Cockers, Epagneuls bretons, Beagles…) sont particulièrement prédisposées. Le Labrador serait cinq fois davantage concerné que toutes les autres races.

Il faut impérativement diminuer les apports alimentaires chez les chiens aux aptitudes sportives qui n’exercent pas une activité physique régulière.

beagle_cocker_epagneul-breton_golden-retriever_labrador

L’âge

L’âge constitue également un facteur de risque. Les animaux les plus concernés par le surpoids possèdent en général plus de 4 à 5 ans, mais cela ne signifie pas que la prévention ne démarre pas dès le jeune âge. Car le surpoids dès l’enfance, s’il prédispose à devenir un adulte obèse, peut également avoir des répercussions sur la croissance. Quant aux animaux âgés en surpoids, ils sont susceptibles de développer d’autres troubles (arthroses, maladies cardiaques…).

Les hormones sexuelles

Les hormones sexuelles influencent directement le poids de l’animal. Ce qui prédispose d’une fois et demie les femelles par rapport aux mâles, à devenir obèses.

Le risque d’obésité est ainsi multiplié par deux lors de stérilisation chimique (contraception chez le mâle et la femelle) ou chirurgicale (opération retirant les glandes sexuelles : testicules pour le mâle et ovaires pour la femelle).

Prévenir l’embonpoint chez le chien

Dans tous les cas, la ration doit être équilibrée et stable.

Les friandises ne doivent pas dépasser 10 % des apports caloriques de la journée.

Que l’alimentation soit industrielle ou ménagère, les quantités à administrer doivent être adaptées à chaque animal et à son mode de vie. Il ne faut pas hésiter à en discuter avec son vétérinaire.

Il est utile de répartir les apports en deux repas, ce qui permet de diminuer le risque de grossir.

Par ailleurs, la nourriture n’est pas le seul lien affectif qui doit unir l’animal à son maître. Toutes les autres sources de complicité doivent être exploitées : caresses, jeux, promenades…

Conseils d’achat vétérinaire

Pour prévenir l’embonpoint chez votre chien, nos vétérinaires vous recommandent une gamme d’aliments spécifiques :

alimentation-croquettes-constipation-chien  Alimentation thérapeutique en croquettes.

alimentation-patee-constipation-chien  Alimentation thérapeutique en pâtée.

friandises-allegees-en-calories-chien Friandises allégées en calories.

Pour vous aider à éviter l’obésité chez votre chien, nos vétérinaires vous recommandent aussi les produits suivants :

obesite_gamelle-intelligent-pet-bowl-eyenimal_chat_chien Gamelle Intelligent Pet Bowl Eyenimal : contrôle de quantité, avec balance intégrée.

gamelle-anti-glouton-green-chien Gamelle Green : augmente le temps d’ingestion et limite les risque de prise de poids.

gamelle-anti-glouton-slow-down-chien Gamelles Slow Down : étudiées pour forcer le chien à manger plus lentement.

pipolino-chien Pipolino : distributeur mobile, évite la sédentarité, favorise l’ingestion lente.

bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐶

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>