Stérilisation de la chienne

Les thèmes abordés

sterilisation-chirurgie-chienne

A partir de quel âge peut-on stériliser un chien femelle ? Quel est l’âge maximum ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment se déroule une stérilisation ? Quel est le comportement d’une chienne après stérilisation ? Quel est le prix d’une stérilisation ?

Découvrez toutes les réponses aux questions que vous vous posez concernant la stérilisation de votre chienne…

Définition de la stérilisation chez la chienne

La stérilisation définitive de la chienne (ou du chien femelle) est une opération chirurgicale sous anesthésie générale dont le but est d’empêcher la reproduction.

Il existe deux méthodes pour stériliser chirurgicalement une chienne :

L’ovariectomie

L’ovariectomie est une stérilisation de convenance qui consiste à ne retirer que les ovaires.

L’ovario-hystérectomie

L’ovario-hystérectomie est aussi une stérilisation de convenance et consiste à retirer les ovaires et l’utérus.

reproduction_appareil-genital_chienne

Quand stériliser sa chienne

La meilleure période pour stériliser chirurgicalement une chienne se situe environ un mois avant le début de la date présumée des chaleurs, lorsque l’utérus est au repos.

La facilité et la sécurité d’intervention sont plus grandes en période de repos ovarien, notamment à cause des risques hémorragiques plus importants en dehors de cette période. C’est-à-dire, en pratique, avant la puberté de la chienne ou entre deux cycles. On préfère réaliser l’intervention environ un mois avant le début de la date présumée des chaleurs mais dans la pratique cette date peut être avancée dans le temps.

Il n’existe pas de ménopause chez la chienne.

Lorsque la stérilisation de convenance est souhaitée pour la femelle, on la préconise avant la puberté. Le vétérinaire peut choisir de retirer uniquement les ovaires (ovariectomie) ou l’ensemble de l’appareil génital (ovario-hystérectomie).

cycle-sexuel-fecondation-chienne

La stérilisation de convenance doit être raisonnée par race de chien, elle est par exemple déconseillée chez le Golden Retriever chez qui elle peut favoriser certains cancers et certains problèmes articulaires (dysplasie de la hanche et du dysplasie du coude, rupture du ligament croisé antérieur). Il est donc important d’évaluer les risques au préalable avec le vétérinaire.

L’ovariectomie

L’ovariectomie qui consiste à retirer les ovaires est la méthode chirurgicale la plus fréquemment utilisée.

L’ovariectomie peut être pratiquée à tout âge chez la chienne.

Pour retirer les ovaires, le vétérinaire peut choisir d’intervenir en ouvrant l’abdomen de la chienne par le ventre ou par les flancs. La (les) région(s) tondue(s) puis nettoyée(s) sera(ont) celle(s) par laquelle (lesquelles) il choisira d’intervenir.

Chez la chienne ayant subi une ovariectomie, il est possible d’observer parfois des chaleurs paradoxales, c’est-à-dire que la chienne manifeste des chaleurs alors que ses ovaires ont été retirés. Les causes peuvent être multiples, c’est pourquoi, il faut le signaler au vétérinaire qui procèdera à des investigations.

Le retrait de l’utérus peut être parfois également réalisé en même temps que celui des ovaires. Demander conseil à son vétérinaire.

ovariectomie_appareil-genital_chienne

L’ovario-hystérectomie

L’ovario-hystérectomie qui consiste à retirer l’appareil génital en entier (ovaires et utérus) est souvent pratiquée chez la chienne en intervention de convenance.

ovariohysterectomie_appareil-genital_chienne

Déroulement de la stérilisation

Avant la stérilisation

La chienne peut boire et manger jusqu’à la veille au soir de la stérilisation et doit ensuite rester à jeun jusqu’au lendemain car elle va subir une anesthésie générale pour la chirurgie.

En pratique, vous pouvez lui donner son repas du soir jusqu’à 20 heures, vous retirez ensuite la gamelle si votre chienne n’a pas terminé son repas. Vous pourrez retirer la gamelle d’eau en allant vous coucher.

Le jour de la stérilisation

Le propriétaire dépose sa chienne à jeun le matin de l’intervention à son vétérinaire.

Celle-ci est ensuite endormie et préparée pour l’intervention.

L’intervention dure une heure environ.

A la fin de la chirurgie, la chienne est placée sous lampe chauffante jusqu’à son réveil, la douleur est prise en charge par des injections.

La chienne est rendue à ses propriétaires une fois bien réveillée, en général en fin d’après-midi.

etapes-deroulement-chirurgie-sterilisation-ovariectomie-chienne

Chirurgie réalisée par le Docteur Vétérinaire Anne-Christine Munari.

Après la stérilisation

Il faut empêcher la chienne de se lécher et de tirer sur ses fils de suture

Pour cela, certains vétérinaires protègent la plaie opératoire avec un pansement qui entoure l’abdomen de la chienne. Une collerette peut être parfois suffisante ou complémentaire. Attention, certaines chiennes ne supportent pas la collerette.

Certaines chiennes ne touchent pas du tout à la plaie alors qu’elles n’ont même pas de protection !

Chaque cas est donc particulier 😉

collerette-carcan-chien-conjonctivite-oeil

Durée de la convalescence

Selon sa sensibilité, la chienne peut présenter un abattement durant les 24 à 48 heures qui suivent sa stérilisation mais en général au bout de 48 heures, celle-ci a récupéré un comportement normal. Elle mange et se déplace normalement.

Mais durant une dizaine de jours, celle-ci ne doit pas faire d’effort trop violent. En effet, tant que la cicatrisation n’est pas achevée, il existe des risques d’éventration. Cette surveillance est capitale au moins les 6 premiers jours.

Faut-il réaliser des soins particuliers

Après avoir récupéré votre chienne, le vétérinaire peut vous demander de désinfecter quotidiennement la zone suturée s’il n’a pas mis de pansement.

Il vous prescrira également un traitement antibiotique ainsi qu’un traitement contre la douleur de quelques jours à administrer par voie orale.

Quand retirer les fils

Si le vétérinaire a utilisé des fils de suture résorbables : ceux-ci peuvent être soit retirés, soit laissés jusqu’à résorption spontanée. Ce sont des fils qui s’éliment tout seul dans un délai allant de trois semaines à un mois environ.

Si le vétérinaire a utilisé des fils de suture non résorbables : il faut prévoir de retirer ceux-ci une dizaine de jours après l’intervention.

Avantages de la stérilisation

avantage-castration-sterilisation-chat-chien

Diminuer l’apparition de maladies

Chez la chienne stérilisée, toutes races confondues, la longévité est accrue.

Outre les progrès de la médecine, chez la chienne stérilisée, on observe en effet moins de traumatismes, de maladies infectieuses, vasculaires et dégénératives.

Mais l’ovariectomie présente de nombreux autres avantages en matière de lutte contre :

• Les tumeurs mammaires qui sont en lien avec l’imprégnation hormonale ! C’est pourquoi il est conseillé de stériliser votre chienne précocement (vers 6 mois) juste avant les premières chaleurs. En effet, après l’âge de 2 ans, la stérilisation ne diminue plus le risque de développer des tumeurs mammaires. En outre, ces tumeurs sont cancéreuses dans 80 % des cas.

• Les montées de lait associées aux récidives de grossesses nerveuses, encore appelées lactations de pseudo-gestation ou pseudocyèses. La stérilisation agit efficacement contre les récidives de grossesses nerveuses même lorsqu’elle est pratiquée en même temps que le retrait d’une tumeur mammaire. On sait que les grossesses nerveuses prédisposent aux tumeurs mammaires.

• Les infections utérines : le retrait des ovaires diminue le risque d’apparition d’infections utérines.

• Les tumeurs ovariennes. Le retrait des ovaires supprime à vie le risque de développement d’une tumeur des ovaires.

• Le diabète sucré : le retrait des ovaires est généralement indispensable pour contrôler un diabète sucré lorsque celui-ci est déclaré. Car les variations du cycle hormonal qui ont un impact sur la glycémie contrarient l’équilibrage du diabète lors du traitement à l’insuline. En effet, les hormones ovariennes ont un effet antagoniste sur l’insuline.

• Les maladies génétiquement transmissibles. Celles-ci peuvent également être évitées en ne mettant pas la chienne à la reproduction si cette dernière n’est pas stérilisée.

Supprimer l’inconvénient des chaleurs

Les chaleurs chez la chienne sont souvent pénibles pour le maitre en raison des pertes de sang qu’elles génèrent en quantité variable et de l’attrait des mâles qu’elles entrainent.

Stériliser la chienne permet donc au propriétaire d’éviter l’inconvénient des chaleurs. D’autant que cette période dure environ 21 jours et sachant que les pertes de sang sont beaucoup plus conséquentes chez les races de grand format comme le Berger allemand par exemple.

De plus, certaines chiennes peuvent avoir tendance à faire des cystites bactériennes dans la période qui suit les chaleurs. La stérilisation permet de les éviter.

cycle-sexuel-fecondation-chienne

Bénéfices sur le plan comportemental

Eviter les troubles de l’humeur associés au cycle sexuel de la chienne

Certaines conduites agressives chez la chienne non stérilisée, en particulier des comportements d’agressions par irritation ou territoriales ou hiérarchiques, mais également des manifestations anxieuses (chienne aux aguets par exemple) ou encore une augmentation de l’impulsivité peuvent être associés aux variations du cycle ovarien.

Ces variations de l’humeur sont souvent en lien avec une affection comportementale comme une sociopathie.  Cette affection se manifeste lorsque le fonctionnement du groupe (maître(s)-chien) présente des défaillances.

Eviter les variations comportementales associées aux récidives de grossesses nerveuses

La stérilisation empêchant la survenue de grossesses nerveuses évite du même coup l’apparition des manifestations comportementales associées (gémissements, maternage de jouets…).

Stériliser la chienne permet également de traiter les agressions maternelles et territoriales susceptibles d’apparaître dans les grossesses nerveuses.

Inconvénients de la stérilisation

inconvenient-castration-sterilisation-chat-chien

Incontinence urinaire

Après la stérilisation, le risque d’apparition d’incontinence urinaire est de 4 à 20 %. Le risque est augmenté lors de stérilisation avant l’âge de 3 mois.

En effet les hormones oestrogènes ont un impact direct sur le muscle du sphincter de l’urètre. La stérilisation à l’origine d’une chute hormonale entraine alors l’incompétence musculaire du sphincter : la chienne présente des fuites urinaires.

Ces fuites peuvent apparaître parfois tardivement. Certaines chiennes opérées dans le jeune âge deviennent incontinentes vers 7-8 ans.

Souvent les premiers signes sont des urines retrouvées dans le panier au réveil de la chienne.

Sont prédisposées à l’incontinence urinaire les chiennes de plus de 20 kg mais également les femelles de race Boxer, Doberman, Schnauzer.

En cas d’apparition d’incontinence urinaire, un traitement médicamenteux quotidien doit être administré à la chienne, tout au long de sa vie.

Inflammation du pourtour de la vulve et parfois infection urinaire associée

Lors de stérilisation très précoce, des modifications de la conformation des organes génitaux externes favorisent l’inflammation et l’infection locale. Des cystites peuvent être associées.

cystite-vessie-inflammation-pipi-urine-chien

Pathologie ostéo-articulaire plus fréquente dans les grandes races

La stérilisation pré-pubère ralentit la fermeture de la plaque de croissance et fragilise les os longs surtout dans les grandes races : en effet, chez ces chiennes, une stérilisation avant l’âge de 11 mois double le risque que celles-ci présentent une laxité ligamentaire à l’origine d’une rupture de ligament croisé, ou d’une pathologie des coudes ou des hanches. La plus grande laxité ligamentaire et l’augmentation d’angulation des genoux, souvent en lien avec le surpoids qui suit la stérilisation, favorisent le développement d’une dysplasie.

Les races prédisposées à la rupture du ligament croisé antérieur (LCA) sont l’Akita Inu, l’American staffordshire terrier et le Mastiff.

Augmentation de la réactivité comportementale

Suite à la stérilisation de la chienne, la perte de l’effet apaisant de la progestérone conjoint à la production d’hormones mâles par la glande surrénale sont susceptibles d’entraîner une augmentation de la réactivité de la chienne, pouvant se manifester par des grognements, des aboiements, des sauts, des mimiques faciales.

La stérilisation des chiennes âgées de moins de onze mois, peut augmenter les risques d’agression, d’autant plus, que les conduites agressives sont déjà présentes avant l’intervention. Chez les chiennes plus âgées, la stérilisation ne potentialise pas les conduites agressives, quand elles ne manifestent pas ce comportement avant l’intervention. L’agressivité est donc avancée comme une hypothèse de la stérilisation, chez la chienne, par certains auteurs.

En réalité, c’est un phénomène complexe lié à un équilibre hormonal qui peut être perturbé pour différentes raisons (état d’embonpoint, âge, état des ovaires : présence de kystes ? nature de leur sécrétion hormonale ?).

Prise de poids

Le risque de surpoids chez une chienne stérilisée est multiplié par 4. C’est certainement le problème majeur lié à la stérilisation !

La stérilisation de la chienne induit une prise de poids variable d’un individu et d’une race à l’autre. En moyenne, celui-ci peut s’accroître de plus de 20 %.

Soyez vigilants : c’est notamment durant les deux années qui suivent la stérilisation que le risque d’embonpoint est le plus important. La femelle étant davantage concernée que le mâle par cette prise de poids.

Attention, les chiennes de race Labrador déjà génétiquement prédisposées au surpoids sont encore plus concernées lors de stérilisation !

strerilisation-castration--poids-surpoids-labrador

Maladies associées au surpoids

L’obésité est propice à l’apparition de certaines maladies, en particulier celle du diabète sucré.

Le risque de calculs urinaires est également augmenté car l’animal en surpoids se déplace moins, il va donc moins boire et au final urine moins.

En parallèle à la stérilisation de la chienne, on observe également une baisse de l’exercice physique et une augmentation de l’appétit.

Le risque d’embonpoint associé à la stérilisation de la chienne ne doit cependant pas influer sur la décision d’opérer. Aujourd’hui en France plus de 37 % des chiens (femelles comme mâles) sont stérilisés, avec un taux de stérilisation qui continue d’augmenter. 

Une prévention globale s’impose alors pour éviter le surpoids.

Prévenir la prise de poids suite à une stérilisation

amaigrissement-chien-perte-poids-maigre

Donner un aliment diététique pour chienne stérilisée

La prévention consiste tout d’abord à aménager la ration de la chienne.

Conseils préliminaires

Votre vigilance doit être de mise surtout dans les deux ans qui suivent la stérilisation car comme nous l’avons dit, cette période est particulièrement critique. C’est durant cette période que le risque de prise de poids est le plus important.

La chienne doit être pesée régulièrement, toujours sur la même balance, tous les 15 jours environ. Pour obtenir le poids d’une chienne de petit gabarit, on conseille de faire une double pesée sur un pèse personne classique : pesez-vous d’abord sans votre chienne puis avec elle et faites la différence. Pour obtenir le poids d’une chienne de plus grand format, vous pourrez vous rendre chez votre vétérinaire qui possède une balance adaptée à tous les formats !

Une étape préliminaire peut être l’évaluation de sa condition corporelle en observant et palpant sa silhouette : par exemple, l’espace entre les flancs est-il plus étroit que celui entre les côtes.

Pour prévenir la prise de poids, une transition alimentaire peut débuter 15 jours avant la date de la stérilisation. La composition et la quantité de l’aliment actuel sont revus en accord avec le vétérinaire et un poids idéal de la chienne est déterminé.

Pour éviter la surconsommation, il est de plus préférable qu’une seule personne de la famille soit en charge de l’alimentation de la chienne. Au besoin, on disposera une gamelle anti-glouton qui permettra de ralentir l’ingestion alimentaire et de conduire plus rapidement à la satiété.

gamelle-anti-glouton-chien

La ration alimentaire

Le risque de surpoids est ensuite géré en adaptant l’alimentation aux besoins de la chienne stérilisée et à son mode de vie. La ration journalière doit être contrôlée et la gamelle adaptée à la taille de votre chienne !

En général, un régime spécial instaurant une restriction énergétique d’environ 25 à 30 % (aliment pour chienne stérilisée ou régime ménager diététique) doit être mis en place pour éviter la prise de poids.

De plus, la chienne est un carnivore et à ce titre ses besoins en protéines sont élevés : 3 (race de grand format) à 5 (race de petit format) g/ Kg de protéines par jour* lui sont nécessaires. Ainsi la masse maigre de la chienne, c’est-à-dire sa musculature, sera maintenue en apportant une quantité de protéines satisfaisante. De plus la digestion des protéines consomme beaucoup d’énergie et ces dernières contribuent également à instaurer la satiété, compte-tenu de leur absorption lente par l’intestin. 

* En comparaison, l’Homme qui est un omnivore a besoin de 0,8 g/Kg de protéines par jour et le chat qui est un carnivore strict a besoin de 5,2 g/Kg de protéines par jour.

Faire pratiquer un exercice physique régulier

Compte-tenu de la restriction des besoins énergétiques de la chienne stérilisée, adapter la ration alimentaire n’est pas suffisant, il est impératif de maintenir à celle-ci un exercice physique régulier.

De plus, d’une manière générale, l’inactivité est anxiogène pour la chienne. Et l’anxiété peut générer de la boulimie.

Vous pourrez également proposer d’autres activités à votre chienne qui vont contribuer à son bien-être et participer à ses dépenses énergétiques comme de l’activité masticatoire (jeux alimentaires creux, bois de cerf, os à mâcher équilibrés sur le plan nutritionnel) ou des jeux de stratégie qui associent activité ludique et recherche de nourriture équilibrée.

jouets_chien

Questions fréquentes sur la stérilisation

Faut-il attendre une à deux périodes de chaleurs avant de stériliser une chienne ?

Sortie de son contexte cette information ne veut rien dire. Elle se réfère à un bon développement de la chienne sans apparition de trouble. Il apparaît que l’âge n’est pas le seul facteur à entrer en ligne de compte pour cela.

Ces dernières années (1999 à 2012) plusieurs études ont conclu à des effets néfastes de la stérilisation systématique canine, en soulignant l’importance de la race dans l’apparition de certains troubles.

Lors de la 23ème conférence de l’International Society for Anthrozoology du 19 juillet 2014 à Vienne, le Dr Benjamin Hart de l’École de Médecine Vétérinaire Davis aux Etats-Unis, a fait un rappel sur l’ensemble des travaux effectués.

Il conclue en particulier que la stérilisation est à déconseiller chez le Golden Retriever, pouvant favoriser certains cancers et certains problèmes articulaires (dysplasie de la hanche et du dysplasie du coude, rupture du ligament croisé antérieur).

À ce jour, toutes les races de chiens n’ont pas encore fait l’objet d’études précises, cependant il est possible de dire que globalement la stérilisation n’entraîne pas de problèmes articulaires chez les petites races de chiens, mais que chez les autres races, elle entraîne l’apparition de problèmes articulaires lorsqu’elle est effectuée avant 11 mois.

La stérilisation augmente l’apparition de cancers chez les femelles Golden Retrievers, quel que soit l’âge de l’intervention. Elle n’aurait qu’un léger effet chez le Labrador Retriever et pas d’effet chez le Berger Allemand.

Seuls les tumeurs mammaires et les pyomètres semblent moins nombreux chez les chiennes stérilisées, bien que les chiennes non stérilisées développant une maladie soit faible. Quand la stérilisation est préconisée, elle l’est avant les premières chaleurs.

D’autres études montrent que mâles et femelles sont concernés et que le surpoids favorisé par la stérilisation est un facteur prédisposant aux problèmes.

Il convient de ne pas extrapoler ces conclusions et de discuter avec le vétérinaire, avant toute décision, d’une pertinence ou non de la stérilisation de convenance.

Une chienne stérilisée devient-elle amorphe ?

Stériliser une chienne ne la fait pas devenir amorphe.

Cela la fait éventuellement devenir plus calme. On note une légère diminution de l’activité un peu plus importante chez le chien mâle que chez le chienne.

Une chienne stérilisée présente-t-elle davantage de troubles du comportement ?

Une chienne stérilisée ne présente pas plus de troubles du comportement qu’une chienne non stérilisée.

En effet, quelle que soit sa nature, un trouble du comportement peut apparaître indépendamment de la stérilisation.

Par contre, la stérilisation est :

• Conseillée chez les chiennes présentant des troubles de l’humeur associées aux variations du cycle hormonal (exemple : agressivité après les chaleurs).

• Déconseillée chez les chiennes agressives (sans lien avec le cycle hormonal) car ce trouble risque alors de s’amplifier par le biais de l’augmentation de la réactivité de celles-ci.

Remarque sur la stérilisation avec conservation des ovaires

Laisser les ovaires en place tout en sectionnant le sommet des cornes de l’utérus ou en retirant l’utérus en entier supprime certes la reproduction mais maintient les chaleurs de la chienne ! 

En effet, les hormones continuent alors d’être sécrétées par les ovaires. 

Cette technique est donc en général peu employée pour stériliser.

Prix d’une stérilisation de chienne

Les tarifs pratiqués par les vétérinaires pour stériliser une chienne sont libres. En particulier, ils varient en fonction du poids et de la taille de la chienne et de la zone géographique dans laquelle vous habitez. Vous pouvez obtenir le coût d’une stérilisation de chienne ainsi que les modalités générales de l’intervention en vous renseignant auprès des vétérinaires de votre commune ou proches de celle-ci.

Sachez cependant que :

• La stérilisation d’une chienne est plus onéreuse que celle d’un chien mâle car elle nécessite une laparotomie, c’est-à-dire l’ouverture de l’abdomen. En effet, les ovaires sont contenus dans le ventre alors que les testicules sont à l’intérieur des bourses mais à l’extérieur de l’abdomen !

• L’ovariectomie de la chienne est moins onéreuse que l’ovario-hystérectomie.

• Il existe des dispensaires pratiquant la stérilisation de chienne presque gratuitement ou avec des tarifs adaptés aux petits revenus (étudiants, sans domicile fixe, bénéficiaires du RSA, etc…). Un grand nombre sont tenus par des sociétés protectrices des animaux. Pour exemple, la SPA en compte au moins une douzaine en France dont un à Paris.

Retrouvez les coordonnées des dispensaires de la SPA sur : https://www.la-spa.fr/faq/quest-ce-quun-dispensaire.

La stérilisation temporaire

La méthode médicale fait appel à l’usage de progestagènes qui préviennent ou interrompent les chaleurs de la femelle. Elle permet, en principe, de sauvegarder l’avenir reproducteur de la femelle.

La technique de leur administration revient au vétérinaire et dépend de l’objectif :

• Prévenir les chaleurs de la chienne.

• Interrompre des chaleurs débutantes.

En prévention des chaleurs de la chienne

La prise médicamenteuse peut se faire :

• Oralement (pilule contraceptive) : la prise quotidienne du médicament est contraignante donc peu utilisée par risque d’oubli d’administration.

• Par voie injectable lors d’une consultation vétérinaire. L’injection est pratiquée au cours du mois précédant la date présumée des chaleurs.

En interruption des chaleurs de la chienne

Il est nécessaire d’intervenir dans les deux ou trois premiers jours.

Les injections de progestagènes, pour interrompre les chaleurs, sont contre-indiquées car elles favorisent l’apparition de pathologie utérine.

Par voie orale, la posologie est plus élevée que pour la prévention.

Demander conseil à son vétérinaire.

Sujets en lien avec la stérilisation de la chienne

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (15 votes, moyenne : 4,93 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>