Le chien au service de l’Homme

Les thèmes abordés

L’Homme et le chien ont commencé à mêler leurs histoires depuis le début de la domestication, il y a environ dix milles ans. Aujourd’hui, non seulement le chien est un partenaire de notre qualité de vie en appartenant à la famille, mais il peut également être partenaire de notre santé.

Les chiens qui nous aident

Le chien en milieu hospitalier ou en maison de retraite

Il est rare mais il existe.

Il peut aider les kinésithérapeutes à solliciter certains mouvements des patients qui le brossent (par exemple : mouvements de l’avant-bras).

Il se laisse également toiletter sur une table spéciale par les résidents.

Il joue à rapporter des objets à des personnes âgées, et leur apporte réconfort et chaleur affective.

chien-maison-de-retraite_catedog.com

Le chien d’assistance pour handicapés

Il existe depuis 1991 pour tout handicapé en fauteuil roulant qui en fait la demande (Association ANECAH). Il peut réaliser diverses tâches telles que : ramasser une carte de crédit, ouvrir une porte, appeler un ascenseur.

Les labradors et les retrievers choisis sont entraînés à répondre à une cinquantaine d’ordres.

En outre, le chien d’assistance pour handicapés apporte soutien affectif et social.

Dans le même registre, on trouve le chien guide d’aveugle ou le chien accompagnant les enfants malades.

chien-guide-aveugle_catedog.com

Le chien en milieu agricole

Chiens de bergers conduisant les troupeaux

Il s’agit d’une main d’œuvre peu coûteuse.

Exemple : travail du Border collie avec les oies (précision, efficacité, complicité).

chien_de_berger

Chiens renifleurs détecteurs de truffes

Ils sont spécialement éduqués dans ce sens.

chien_renifleur_truffes

Chiens renifleurs détecteurs de contaminants

Certains chiens formés pendant quatre mois à détecter uniquement certaines odeurs peuvent les montrer de la patte à travers une boîte de conserve ou un pot en verre. C’est le cas des chiens de douane employés des services de l’agriculture canadienne pour repérer une source éventuelle de contamination pour l’agriculture ou l’élevage.

Le chien anti-feu

Il travaille en collaboration avec les Sapeurs Pompiers pour repérer des odeurs de produits combustibles susceptibles de provoquer un incendie de forêt.

Le chien de Police

Il effectue des missions de surveillance et d’assistance au sein d’unités cynophiles (Bergers allemands, Malinois dissuasifs). Il est dressé à coucher au sol un malfaiteur en une fraction de seconde ainsi qu’à la recherche de stupéfiants.

Dans ce dernier cas, le chien douanier est formé à marquer de façon particulière la valise ou le sac dont l’odeur attire son attention, auprès des voyageurs ou avant la mise en soute.

chien-douane

Dans le même registre, on trouve également le chien de recherche d’armes et d’explosifs. Parmi les chiens de police, il existe également des chiens d’investigation criminelle.

Les chiens qui nous sauvent

Les chiens d’avalanche

Ils constituent un des meilleurs moyens pour retrouver efficacement des skieurs ensevelis.
chien_avalanche

Les chiens de catastrophes et de décombres

Ils appartiennent aux unités cynophiles de la sécurité civile.

Ils recherchent dans les débris et les gravats, les traces olfactives de vies humaines. Les chiens français sont intervenus partout : en Arménie, en Turquie, au Japon, à New-York…

chien_catastrophes_decombres

Les chiens de pistage

Il s’agit souvent de Bergers allemands chargés de retrouver une personne égarée aux côtés de la Police Nationale.

Par exemple : des enfants perdus en forêt ou une personne âgée égarée d’une maison de retraite.

Les chiens de sauvetage en mer

Ce sont souvent des Terre-Neuve qui sont capables de tracter un bateau de plusieurs tonnes ou de tirer longtemps une personne épuisée qui a failli se noyer.

chien-sauvetage_mer

Formation des chiens pour Handicapés en fauteuil roulant et chiens guides d’aveugles

Pris à l’âge de 3 mois dans un élevage sérieux, ils sont ensuite accueillis dans une famille d’accueil, afin d’acquérir les rudiments d’une bonne éducation et de se confronter à des situations variées. En parallèle, ils suivent des cours réguliers avec des éducateurs canins dans un centre.

Un an plus tard, ils retournent dans le centre pendant six mois afin d’apprendre leur “métier”. Ils y pratiquent des exercices répétés jusqu’au moment du stage.

Au cours de ces deux semaines de stage, les personnes demandeuses qui ont été sélectionnées suivent des cours théoriques, puis le chien est remis à la personne.

Entraînement des chiens de secours

La sélection est rigoureuse. La formation puis l’entraînement durent toute leur “carrière”.

Le pisteur secouriste acquiert un chien à l’âge de 2 mois pour un an. Ensemble, ils subissent une préformation par des moniteurs nationaux dans laquelle ils apprennent à travailler ensemble. Le maître-chien acquiert le brevet national au cours d’un stage final. Un stage d’entretien annuel est réalisé pour valider le brevet.

Les chiens de catastrophe et de décombres suivent un cursus identique à quelques nuances près.

Les chiens dressés à détecter certaines maladies

Des études montrent également que les chiens sont aptes à détecter certaines maladies, comme le cancer.

Un chien dressé à détecter le cancer de la prostate peut ainsi dépister précocement ce type de cancer chez un homme ne présentant pas de symptôme lorsqu’on lui présente à renifler des urines de la personne.

Il peut en être de même pour les cancers du sein et du poumon lorsque le chien est entraîné à renifler l’haleine de la personne.

D’autres recherches montrent également la possibilité pour le chien de détecter un diabète ou de l’épilepsie.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>