Maître-chien

Présentation du métier

Le Maître-chien est encore appelé Dresseur ou Agent de Sécurité Cynophile.

La mission du Maître-chien consiste à assurer la protection des biens et/ou des personnes dans une zone géographique donnée tout en respectant les consignes écrites de l’employeur. Dans cet objectif, il doit optimiser les qualités tant innées qu’acquises de son chien, son auxiliaire dans l’exercice de sa mission. Tous deux doivent constituer une véritable équipe.

Le Maître-chien peut travailler dans la police, l’armée, la gendarmerie, la sécurité civile ou les sociétés de gardiennage.

Le Maître-chien commence le dressage de son animal dès son plus jeune âge.

Il travaille l’obéissance, le port d’objets et l’initie à l’attaque. Il forme l’animal à différents exercices : savoir s’arrêter devant les obstacles (chiens d’aveugles), rechercher les drogues (chiens des douanes), détecter un blessé enseveli après avoir fait senti au chien un objet lui appartenant (chiens d’avalanche).

Par ailleurs, le Maître-chien apprend à son chien à travailler dans tous les contextes : sous la neige, en présence de feu, dans l’eau, et pratique d’innombrables exercices de pistage.

Le Maître-chien est forcément propriétaire de son chien. C’est l’assurance “Responsabilité civile” de son employeur qui couvre les risques liés à son activité.

Tâches les plus fréquemment exercées par le Maître-chien

• Les rondes de surveillance (horaires fixes ou variables) afin de prévenir des malveillances ou des risques détectables (intrusion, vandalisme, incendie).

• Le contrôle et la surveillance de certains sites et périmètres donnés (parkings, entrepôts, chapiteaux ou toutes zones qui lui sont confiées).

• La protection continue des sites selon les instructions de l’employeur et l’entreprise d’actions de sauvegarde adaptées.

• Les interventions (sur déclenchement d’une alarme ou à la demande de la hiérarchie) qui permettent d’effectuer une levée de doute.

• La cessation des troubles en prévenant les services compétents et/ou les personnes concernées.

• La détection, au sein d’un secteur ou site donné, de toute présence (personne, objet, produit) susceptible de mettre en péril la sécurité des biens s’y trouvant.

La formation

Il existe deux voies possibles pour devenir Maître-chien :

• Incorporer le futur corps de métier d’exercice et réaliser une formation cynophile en son sein.

Cela concerne la Police, les Sapeurs Pompiers, la Gendarmerie…

• Intégrer un centre ou une école reconnu(e) par l’état.

Il existe également des entreprises spécialisées et de nombreux organismes privés.

Pour avoir de plus amples informations, contacter le Syndicat National des Professionnels du Chien et du Chat (SNPCC) :

Rue du Castel

69390 SAINT-GERVAIS d’AUVERGNE

04 73 85 83 67/ Fax 04 73 85 84 34