Avoir un chien quand on est allergique

Aucune race de chien ne peut "se prévaloir" d’être hypoallergénique...

Ceci est vrai y compris pour le chien nu du Mexique, qui possède pourtant très peu de poils! Malheureusement pour les personnes particulièrement sensibles “aux poils” de chiens.

En réalité ce ne sont pas vraiment les poils qui génèrent l’allergie mais plutôt les squames (particules d’épiderme) et la salive (déposée par léchage) qui se retrouvent avec d’autres allergènes potentiels sur les poils, puis dans l’environnement quand ces derniers tombent.

Bien qu’exposer les jeunes enfants aux animaux domestiques, durant la première année de vie, permettrait de réduire le développement ultérieur d’allergie, une fois que l’on est malheureusement allergique, il n’est pas recommandé de posséder un chien.

Par contre des solutions existent tout de même, comme suivre un traitement désensibilisant, même si le résultat n’est pas de 100 %.

Les mesures hygiéniques

En outre, des mesures hygiéniques de base permettent de limiter le taux d’allergènes dans l’habitat :

• Administrer un bain par semaine avec un shampoing de bonne qualité (demander conseil à son vétérinaire).

• Empêcher l’accès des chambres au chien.

• Epousseter fréquemment la maison et en particulier la chambre à coucher de la personne allergique.

• Passer l’aspirateur et laver les sols au moins une fois par semaine.

• Eviter de recouvrir le sol avec de la moquette, éviter les tapis et les meubles rembourrés où les allergènes s’accumulent facilement.

• Laver régulièrement tous les tissus d’ameublement (rideaux, literie…).

• Poser un filtre air électrostatique efficace dans la chambre à coucher.

Le choix de la race du chien peut néanmoins intervenir dans la gravité des symptômes relatifs à l’allergie. En effet, il est préférable d’acquérir un chien au pelage laineux qui nécessite une tonte régulière (perte faible de poils et absence de mue). Comme race, on peut citer le Bichon (maltais ou frisé), le Caniche (quel que soit son format), le Chien chinois à crête, les chiens d’eau (irlandais et portugais), certains terriers ( Bedlington, irlandais à poils doux, Wheaton et Kerry blue), ainsi que le Schnauzer (quel que soit son format). Ces chiens là ne sont pas davantage hypoallergéniques car les squames et la salive ne sont pas évitées mais le poil en tant que vecteur est moins présent dans l’environnement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>