Vacciner son chat

Les thèmes abordés

vaccin_chatLa vaccination d’un chat est-elle obligatoire ? Quel est le calendrier de vaccination d’un chat ?  A partir de quel âge est-il conseillé de vacciner un chaton ? Contre quelles maladies la vaccination protègent-elle mon chat ? Quels sont les effets secondaires des vaccins ?

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur la vaccination de votre chat ou de votre chaton…

Pourquoi vacciner son chat

Comme le dit l’adage : mieux vaut prévenir que guérir !

La vaccination permet de protéger efficacement votre chat contre les principales malades infectieuses et contagieuses mortelles.

Seul un chat ne présentant pas de problèmes de santé peut être vacciné ! Et afin de maintenir votre chat en bonne santé, il est nécessaire de le vacciner tout au long de sa vie (dès les 2 mois du chaton), quel que soit son âge et même s’il n’a pas accès à l’extérieur, comme ceci est le cas pour les chats d’appartement par exemple.

Le typhus et le coryza sont les deux maladies pour lesquelles il est nécessaire de vacciner les chats d’intérieur. Le fait de ne pas sortir ne constitue pas une protection !

La vaccination de votre chat n’est pas obligatoire (sauf pour la vaccination antirabique si votre chat voyage à l’étranger) mais elle est fortement recommandée.

Contre quelles maladies vacciner son chat

maladie-contagieuse-chat-chien-vaccination-vaccin

Le typhus

Encore appelé panleucopénie féline, le typhus est une maladie virulente et contagieuse, spécifique aux chats.

La maladie se caractérise par un état de prostration intense, une gastro-entérite (inflammation du système digestif) et une leucopénie (diminution du nombre des globules blancs dans le sang).

Le typhus évolue vers la mort dans 80% lorsque le chat malade est âgé de moins de 6 mois et dans 40% des cas lorsque le chat malade est âgé de plus d’1 an.

Le coryza

Le coryza, ou rhinotrachéite virale féline, est une maladie infectieuse aiguë affectant les voies respiratoires supérieures du chat.

La mortalité concerne surtout les chatons et est principalement due à des agents de surinfection.

maladie-conjonctivite-coryza-chat-chaton

La leucose féline

Aussi appelé FeLV, la leucose féline est un virus spécifique à l’espèce féline non transmissible à l’Homme.

La leucose féline engendre des tumeurs ou de nombreuses maladies atteignant la peau, les voies respiratoires, les organes digestifs, le sang, etc, qui sont favorisées par la dépression du système immunitaire.

30% des chats peuvent devenir malades et mourir de la maladie.

La rage

La rage est une maladie transmissible à l’Homme (zoonose), d’origine virale.

La maladie engendre des lésions inflammatoires du système nerveux central. Une fois que le système nerveux est atteint par le virus et que des symptômes sont déclarés, l’évolution de la maladie conduit inévitablement à la mort du chat.

L’évolution est mortelle en 2 à 10 jours.

La vaccination antirabique n’est pas obligatoire sur le territoire français mais elle l’est pour les chats qui voyagent hors de France.

La chlamydophilose féline

La chlamydophilose féline, ou chlamydiose féline, est une maladie infectieuse provoquée par une rickettsie, qui est une bactérie intracellulaire, c’est-à-dire un organisme vivant microscopique dont la multiplication ne peut s’effectuer qu’à l’intérieur d’une cellule.

La chlamydophilose féline est responsable chez le jeune chat, de conjonctivite simple puis suppurée et de rhinite bilatérale suppurée (inflammation puis infection de la muqueuse des fosses nasales) contagieuses, pouvant se compliquer de pneumonie (infection des poumons).

La chlamydophilose féline évolue vers la mort en 10 à 15 jours chez 30% des jeunes chats.

On observe la guérison spontanée en 3 à 4 semaines dans 70% des cas mais les récidives sont fréquentes.

bande-blanche

vaccin-chat-typhus-coryza-leucose-rage

Quels vaccins pour mon chat

Le vétérinaire élabore son protocole de vaccination en fonction du risque auquel est exposé votre chat (chat d’intérieur ou chat qui a accès à l’extérieur ou/et chat qui voyage hors de France).

pourquoi-vacciner-vaccination-vaccin-maladie-chat

Quand vacciner son chat

Le calendrier de vaccination chez le chat

Un chaton se vaccine à partir de l’âge de 2 mois (ou le plus tôt possible après son adoption) contre les maladies infectieuses spécifiques de son espèce.

Les premiers vaccins nécessitent plusieurs injections à quelques semaines d’intervalle.

Le premier rappel est effectué à l’âge d’un an. Des rappels sont ensuite pratiqués chaque année toute la vie du chat.

Pour la vaccination contre la leucose, un test sanguin destiné à repérer les chats séronégatifs avant la vaccination est possible, dès l’âge de 4 mois.

protocole-calendrier-vaccin-vaccination-vacciner-chat

Pourquoi vacciner mon chat régulièrement ?

L’immunité installée envers certaines maladies grâce à la vaccination diminue au fil du temps, c’est pourquoi des rappels sont nécessaires.

Que faire si le rappel de mon chat est dépassé ?

Si le rappel de votre chat est dépassé, les mesures à prendre dépendant de plusieurs paramètres, notamment :

• Du vaccin en cause et du protocole vaccinal en lien avec le vaccin concerné

Pour la vaccination contre la rage par exemple, qu’il s’agisse d’une primo-vaccination ou d’une vaccination de rappel, une seule injection est nécessaire. En revanche, une fois la date de rappel dépassée, la vaccination ne sera valable que 3 semaines après l’injection, comme lors de primo-vaccination (temps nécessaire à l’installation de la réponse immunitaire).

• Du délai de dépassement

En moyenne on peut tolérer un dépassement d’un mois, à condition que cela ne se répète pas systématiquement, au-delà la situation est analysée au cas par cas par le vétérinaire qui pratique la vaccination.

• De l’ancienneté de la vaccination

Le dépassement est moins embêtant chez un chat qui a régulièrement été vacciné toute sa vie que chez un jeune qui n’a eu qu’un rappel annuel.

• Du mode de vie du chat

Les sources de contamination pour un chat d’appartement sont moins nombreuses que pour un chat qui a accès à l’extérieur.

Peut-on vacciner son chat soi-même ?

La vaccination de votre chat ne consiste pas une simple piqûre.

Les vaccins sont réalisés dans le cadre d’une consultation qui permet de pratiquer un bilan complet de la santé de votre chat et de faire un point complet. A cette occasion, vous pourrez aborder avec votre vétérinaire tous les points sur lesquels vous vous interrogez : l’alimentation, les traitements antiparasitaires, le comportement…. de votre chat.

En fonction de l’âge de votre chat, un bilan sanguin peut vous être proposé par le vétérinaire, notamment si votre chat est entré dans la tranche d’âge des seniors (en moyenne à partir de 8 ans).

Il n’est donc pas possible d’acheter un vaccin et de vacciner son chat soi-même !

Comment fonctionne le vaccin chez le chat

Le vaccin est constitué d’extraits issus de l’agent responsable de la maladie

L’injection de ces extraits inoffensifs pour votre chat va stimuler son système immunitaire et renforcer ainsi ses défenses naturelles pour combattre la maladie de façon efficace.

Les défenses naturelles seront alors à même de neutraliser l’agent infectieux si celui-ci pénètre dans l’organisme de votre chat.

Outre le fait que le vaccin protège efficacement le chat contre la maladie, plus le nombre de chats vaccinés est important, plus la maladie se raréfie car elle a moins tendance à se répandre.

La vaccination permet donc d’accroître les protections individuelle et collective en améliorant les santés animale et humaine.

principe-fonctionnement-mecanisme-vaccin-vaccination-chat-2

Risques de la vaccination chez le chat

Il peut exister des effets secondaires à la vaccination comme :

• De la fièvre (la température normale d’un chat se situe entre 38°C et 39°C).

• De la fatigue.

• Une réaction locale au point d’injection.

Ces réactions sont sans gravité, modérées et passagères.

Si votre chat, ou votre chaton, présente ce type de réaction, signalez-le à votre vétérinaire. Mais sachez que globalement, les bénéfices de la vaccination sont supérieurs à ces risques associés.

Prix d’une consultation vaccinale chez le chat

Les tarifs pratiqués par les vétérinaires pour vacciner un chat sont libres. En particulier, ils varient en fonction de la zone géographique dans laquelle vous habitez. Vous pouvez connaître le coût d’une consultation vaccinale pour votre chat en vous renseignant auprès des vétérinaires de votre commune ou proches de celle-ci.

Sachez cependant qu’il existe des dispensaires pratiquant la vaccination de chat presque gratuitement ou avec des tarifs adaptés aux petits revenus (étudiants, sans domicile fixe, bénéficiaires du RSA, etc…). Un grand nombre sont tenus par des sociétés protectrices des animaux. Pour exemple, la SPA en compte au moins une douzaine en France dont un à Paris.

Retrouvez les coordonnées des dispensaires de la SPA sur : https://www.la-spa.fr/faq/quest-ce-quun-dispensaire.

Idées reçues à propos des vaccins chez le chat

Il n’est pas nécessaire de vacciner un chat qui ne sort pas

Cela est faux.

Même si votre chat ne sort pas, il doit quand même être vacciné car il peut tomber malade au contact des germes rapportés sur vos chaussures ou vos vêtements.

Après plusieurs années de vaccination, un chat n’a plus besoin d’être vacciné

Cela est faux.

Le système immunitaire du chat a besoin d’être relancé régulièrement pour fonctionner de manière optimale même après plusieurs années de vaccination. En outre, un chat âgé résiste moins bien aux maladies en raison du vieillissement des organes, il est d’autant plus important de ne pas déroger à la vaccination.

Ce n’est pas grave si j’ai du retard dans les vaccinations de mon chat

Cela est vrai et faux.

Ce n’est pas dramatique bien sûr mais soyez vigilants ! L’efficacité de l’immunité est soumise à des protocoles vaccinaux précis. En cas de retard trop important, et selon le vaccin concerné, le vétérinaire peut décider de refaire un protocole de primo-vaccination.

Le chat du voisin est mort du typhus, le mien ne risque rien car il est vacciné

Cela est faux.

Même si la vaccination garantit une protection optimale, son efficacité peut être de 100 % car d’un individu à l’autre, la réaction immunitaire peut varier. Même si votre chat est vacciné contre le typhus, vérifiez bien que ses vaccins sont à jour.

Mon chat est malade alors qu’il vient d’être vacciné, le vaccin n’est pas efficace !

Cela est faux.

Le chat peut être malade pour x raisons et l’agent responsable de sa maladie n’est pas forcément celui contre lequel il vient d’être vacciné ! De plus il a peut-être été contaminé juste avant la vaccination et exprime les symptômes après incubation de la maladie.

La vaccination de mon chat est un acte dangereux, je suis contre !

Cela est faux.

La vaccination sauve bien plus de chats qu’elle n’en tue ! Une réaction allergique grave engageant le pronostic vital est rarissime, mais celle-ci existe vis-à-vis de tous les agents pénétrant dans l’organisme y-compris les aliments. Comme indiqué précédemment, des effets secondaires peuvent apparaître mais ils sont transitoires et modérés.

La maladie est absente de ma région, c’est pourquoi je ne vaccine pas mon chat

Cela est faux.

C’est justement la vaccination du plus grand nombre de chats qui permet la raréfaction des maladies infectieuses et contagieuses graves, et la tendance de ces dernières à moins se répandre. C’est pourquoi, il est conseillé de poursuivre la vaccination vis-à-vis de l’ensemble de ces maladies tout au long de la vie du chat.

vaccination-vacciner-maladie-epidemie-chat

Mon chat peut déclarer la maladie après avoir été vacciné

Cela est faux.

Les vaccins sont composés d’agents infectieux responsables de la maladie rendus inoffensifs, mais aptes à stimuler le système immunitaire de votre chat afin de fabriquer les anticorps nécessaires pour combattre le microbe en cas de pénétration de celui-ci dans le corps de votre chat.

Mon chat n’a pas eu les mêmes vaccins l’année dernière, ce sont des étiquettes différentes sur le carnet de vaccination

Cela est faux.

Chaque laboratoire édite des étiquettes vaccinales différentes. De plus, le protocole de vaccination est élaboré par le vétérinaire en fonction du risque  auquel est exposé votre chat.

Vacciner mon chat c’est cher, pourtant ce n’est qu’une piqûre

Cela est faux.

La vaccination n’est pas une simple piqûre. La vaccination est un acte médical réalisé au cours d’une consultation qui permet de vérifier l’état de santé de votre chat et de faire un point complet. A cette occasion, vous pourrez poser au vétérinaire les questions que vous vous posez sur l’alimentation, les traitements antiparasitaires, le comportement…. En fonction de l’âge de votre chat, un bilan sanguin peut vous être proposé par le vétérinaire, notamment si votre chat est entré dans la tranche d’âge des seniors.

Vidéo véto : tout savoir sur la vaccination du chat

Pourquoi vacciner son chat ou son chien

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chat

Sujets en lien avec la vaccination chez le chat

bande-blancheVous vous posez une question sur la vaccination chez le chat ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (23 votes, moyenne : 4,74 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>