La dermatite de léchage chez le chien

Les thèmes abordés

dermite-de-lechage-plaie-chienMon chien se lèche souvent la patte ! Mon chien se lèche entre les coussinets ! Votre chien se lèche et se mordille la patte au risque de causer une dermatite de léchage…

Découvrez les conseils illustrés d’un vétérinaire comportementaliste et des réponses aux questions que vous vous posez sur ce trouble du comportement chez le chien…

Définition de la dermatite de léchage chez le chien

La dermatite de léchage, également appelée dermite de léchage ou encore granulome de léchage, peut avoir une origine comportementale chez le chien.

Un examen clinique rigoureux et l’élimination d’autres hypothèses diagnostiques (une cause parasitaire par exemple) permet d’établir l’origine émotionnelle du trouble.

En effet, la dermatite de léchage est fréquemment rencontrée dans les états anxieux chez le chien.

On la rencontre souvent chez un chien de grande race, très actif, laissé seul toute la journée, ayant peu d’activité avec ses propriétaires, et dont le territoire est restreint (chien à l’attache, chien dans un chenil exigu…).

Symptômes de la dermatite de léchage chez le chien

La lésion peut se situer sur un seul membre (très souvent antérieur gauche) mais également à d’autres endroits.

Le léchage permanent entraîne d’abord une chute de poils puis progressivement un ulcère et un nodule caractéristique.

Le vétérinaire aboutira au diagnostic après avoir éliminé d’autres affections cutanées.

dermite-de-lechage_carpe_chien

Traitement du granulome de léchage chez le chien

Le traitement d’une dermatite de léchage est avant tout d’ordre psychologique. La cause doit être recherchée. Elle passe par :

La recherche d’un état anxieux chez le chien

Un élément peut être le déclencheur, comme la solitude, le confinement, l’introduction d’un nouvel animal (un chien ou un chat) ou la naissance d’un enfant, la présence d’une chienne en chaleur chez un voisin, etc…

Un trouble du comportement chez le chiot

Des troubles plus complexes peuvent aussi être à l’origine d’un état anxieux, dus à un trouble du développement chez le chien. Ces troubles ont pris racine dans la petite enfance du chien et peuvent s’aggraver et s’amplifier chez le chien adulte. On les repère en dépistant certains symptômes d’appel comme par exemple :

• Une dépression de détachement.

• Une anxiété de séparation.

• Un hyperattachement secondaire.

• Une phobie sociale…

En savoir plus : sur tous les troubles du comportement chez le chiot.

Un trouble de la communication chez le chien

Un trouble de la communication peut également évoluer en anxiété chez le chien. Il apparaît lorsque le chien se trouve dans l’incapacité d’émettre, de recevoir ou d’interpréter les signaux de communication de son maître. Les causes d’une communication défaillante entre le chien et son maître peuvent être :

• Le maître produit trop de langage verbal incompréhensible par le chien.

• Le maître peut émettre à son insu des signaux involontaires à son chien.

• Un langage postural qui trahit le langage verbal du maître…

En savoir plus : sur tous les troubles de la communication chez le chien.

dermite-atopique-maladie-peau-lechage-chien

Une consultation comportementale auprès d’un vétérinaire comportementaliste

L’aide d’un vétérinaire comportementaliste peut se révéler indispensable.

Après identification de l’affection causale, le vétérinaire comportementaliste proposera un traitement adapté. Le traitement sera à la fois :

• Un traitement médicamenteux afin de favoriser la levée de l’état anxieux chez le chien.

• Un traitement comportemental en proposant des mesures permettant de rétablir l’équilibre émotionnel du chien.

Il ne s’agira pas de droguer votre chien en induisant une camisole chimique mais de s’aider d’une “béquille” (complément alimentaire ou médicament) permettant de faciliter la mise en place d’une thérapie comportementale. Beaucoup de chiens très anxieux ont pu être sauvés par l’administration de molécules car celles-ci possèdent des propriétés permettant de diminuer un état de stress et d’améliorer les capacités d’apprentissage. Sans cela, ces chiens n’auraient jamais retrouvé un mieux-être et une qualité de vie.

Ainsi, après diagnostic du problème dont souffre votre chien, le vétérinaire comportementaliste mettra en place avec votre participation les éléments de thérapie nécessaires à l’amélioration du problème ou à sa guérison.

bande-blanche

achat-sante-conseil-veterinaire-chien

Sujets en lien avec le granulome de léchage chez le chien

bande-blancheVous vous posez une question sur la dermatite ou le granulome de léchage chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire ou un vétérinaire comportementaliste, les professionnels de la santé de votre chien 🐶

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (25 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

2 commentaires

  • Pourbaix

    Bonjour ,depuis quelque semaine mon chien tourne sur lui même en arrachant les poils du bout de sa queue. Je ne sais que penser? Merci de m éclairer. Il s agit d un Border Coolie recueilli à l âgé de 4 ans qui as 11 ans actuellement . Merci

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Vous avez bien fait de fournir ces indications car la race et l’âge peuvent constituer des éléments intéressants même s’il serait préférable de voir votre chien. Si vous n’avez rien remarqué d’anormal chez votre chien (appétit, prise de boisson, sommeil…), il faut d’abord vous demander si malgré le vieillissement de votre chien, vous pourvoyez toujours autant à ses besoins d’activité (n’oubliez-pas que vous avez un Border Collie qui nécessite une activité physique et mentale !). Un manque d’activité peut engendrer une perturbation de son équilibre émotionnel avec du tournis et des lésions du bout de la queue associées. Mais l’âge peut aussi entrer en ligne de compte (le cerveau vieillit lui aussi et cela peut révéler plus facilement des états anxieux sous-jacents, en outre on note parfois avec le vieillissement des perturbations hormonales à l’origine de comportements perturbés). Mais bien-sûr cela peut être encore autre chose… Commencez par sortir davantage votre chien et proposez-lui des jeux cognitifs pour interagir avec lui. Si cela persiste, le plus sage serait sans doute de consulter votre vétérinaire pour faire le point.

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

En réponse à Pourbaix
Annuler

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>