Voyage chat en avion

Bonjour,
En préambule je souhaitais déjà vous remercier pour votre aimable première réponse cependant deux questions restent en suspens:même si l’éventualité est peu probable contenu des mesures prises par les cie d’aviation et des autorités aéroportuaires concernant le COVID à l’heure actuelle : un voyage de quelques heures en soute d’avion de nos deux chats serait t’il préférable à la route et aux ferries .
Reste l’autre solution de voyage mixte : une journée de route pour aller à l’embarquement d’un ferry ( les chats dans leurs cages et dans la voiture) dans la soute durant quarante huit heures ( mais sans aucune possibilité de descendre en soute pour les maitres) puis deux jours de route en continu pour atteindre la bretage soit un total de cinq jours.
Dans ces circontances la santé et l’hygiene des chats peuvent ils être atteints? sachant qu’ils nous paraît pour le moment impossible d’ouvrir les cages pour l’assainissement pendant le voyage, qu’en pensez vous?.
Derniére question : a l’arrivée dans un endroit strictement inconnu de SUZY et NINO (campagne)peut on les libérez de suite ou respecter un temps d’adaptation et d’habitudes dans la maison , puis dans l’environnement ensuite .
Encore une fois merci infiniment pour ce deuxième volet de réponse qui nous seront ô combien salutaires.
Bien à vous et bon Week end;

Réponse du vétérinaire

Bonjour,

Le transport de plus courte durée serait préférable pour vos chats à condition d’optimiser leur bien-être en leur donnant un complément anxiolytique et en atténuant les stimulations environnementales (cage homologuée, sécure, opaque et confortable). Dans votre cas, la soute serait donc la solution. Une fois à destination, une adaptation est souhaitable, d’abord dans un espace restreint à l’intérieur de la maison en y apposant l’ensemble des ressources de vos deux chats (litières, gamelles…), puis dans l’ensemble de la maison. Une fois que vos chats auront trouvé leurs marques, vous pourrez les laisser sortir. Je vous invite à consulter notre page : chat heureux – chat malheureux en appartement pour mieux comprendre comment favoriser leur bien-être à l’intérieur de l’habitat.

Cordialement.
Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (aucun vote)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>