Autres noms
Brittany Spaniel
Origine
France
Groupe 7
Chiens d'arrêt
Section 1.2
Chiens d'arrêt continentaux, type épagneul
Aptitudes
  • Chien de chasse (d'arrêt)
  • Chien de compagnie - Vie en appartement possible
Espérance de vie
12 ans
Poids du mâle
de 14 à 16 kg
Poids de la femelle
de 13 à 15 kg
Taille du mâle
de 48 à 50 cm
Taille de la femelle
de 47 à 50 cm





  • Isle de Callac
    Race(s) élevée(s) : Epagneul Breton
    L'Isle
    22160 Callac de Bretagne
    Bienvenue à l’Élevage de l’Isle de Callac, à Callac de Bretagne, capitale mondiale de l’épagneul breton. Au calme et à la campagne, Serge et Claudine Lavenant perpétuent depuis plusieurs dizaines d’années la tradition de l’élevage de l’épagneul breton, dans son terroir d’origine, avec le soin de faire de ces chiens de bons compagnons. Nous disposons à l’année […]

    Voir la fiche

Origine et histoire de l’Epagneul Breton

historique-chien

L’Epagneul Breton trouve ses origines au temps de la Gaule dans le centre de la Bretagne, alors appelée péninsule armoricaine. Il s’agirait d’une variété locale d’épagneul, un type alors présent dans l’Europe entière. Ses ascendants sont probablement les chiens d’Oysel originaires du moyen-âge et connus pour leur talent de chasseur et de leveur de gibier.

Au XIXème siècle, des croisements avec des Springers ou des Setters en provenance de Grande Bretagne, qui sont également des épagneuls, concourent également à la naissance de l’Epagneul Breton.

La création officielle de la race a lieu en 1907 avec la naissance du club de l’Epagneul breton à Loudéac par Maître Arthur Enaud, son premier président, le standard de celle-ci est fixé en 1908. L’Epagneul Breton est le chien français le plus répandu au monde.

Aspect général de l’Epagneul Breton

aspect-chien

Le corps de l’Epagneul Breton

Elégant et harmonieux tout en étant robuste et à l’ossature solide, l’Epagneul Breton est le premier et le plus petit chien d’arrêt.

Il peut naître sans queue (on dit alors qu’il est anoure) ou avec une queue courte (on dit qu’il est brachyoure) et attachée haut.

Le crâne est légèrement arrondi, les yeux ronds quelque peu obliques sont entourés de paupières fines et pigmentées.

La couleur des yeux, de préférence foncée (jaune à ambre foncé) est harmonisée avec la truffe et la robe.

Les oreilles larges, courtes et en forme de triangle sont attachées haut sur le crâne.

Le cou est musclé et la ligne dorsale rectiligne.

Le poil de l’Epagneul Breton

Le poil de l’Epagneul Breton est fin mais non soyeux, jamais frisé, ras sur la tête et l’avant des membres. A l’arrière des pattes, le poil est abondant avec des franges dont la longueur diminue progressivement jusqu’au poignet ou la cheville.

La couleur du pelage peut être blanc et orange, blanc et noir ou blanc et marron avec une panachure irrégulière. Elle peut être tricolore mais jamais unicolore.

Tempérament et aptitudes de l’Epagneul Breton

aptitudes-chien

Attention aux fausses croyances concernant l’Epagneul Breton !

Beaucoup de sites internet sur le chien proposent un tableau de notation pour chaque fiche de race. Ainsi, l’Epagneul Breton est noté selon un niveau d’affection, de propreté, de capacité à supporter la solitude, d’originalité…

Mais attention ! Ranger un chien, comme l’Epagneul Breton, dans des cases caractérisant son tempérament constitue une donnée erronée induisant de fausses croyances, car chaque chien est unique !

En effet, la façon de se comporter d’un chien ne se résume pas à son appartenance à une race même si celle-ci le prédestine à certaines aptitudes. Chaque chien naît avec un caractère particulier, qui lui est propre et le rend unique. C’est la façon dont vous éduquerez votre Epagneul Breton qui permettra de modeler son tempérament et ainsi favoriser une cohabitation harmonieuse avec vous !

Acheter un Epagneul Breton pour adopter

En savoir plus : sur le caractère du chien de race.

Un tempérament et des aptitudes se dégagent tout de même chez l’Epagneul Breton

Doté d’une énergie et d’un dynamisme de chasseur, l’Epagneul Breton est un chien sportif qui exprime une intelligence vive et malicieuse lors de la recherche des proies. Comme tous les chiens d’arrêt, lorsqu’il repère une proie, il prend une posture caractéristique dite « en arrêt ». A la chasse, le gibier à plume, surtout la bécasse et la bécassine, constitue son gibier de prédilection.

Bien éduqué, il fera un chien de compagnie hors pair et très attachant.

Conditions de vie de l’Epagneul Breton

condition-vie-chien-maison-appartement

Comme tous les chiens de chasse, l’exercice physique est indispensable pour l’Epagneul Breton. C’est un chien à la silhouette robuste et athlétique qui peut facilement prendre du poids s’il manque d’exercice.

C’est également un chien endurant qui déborde d’énergie et se régalera de longues balades ou d’activités sportives avec son maître. Une à deux heures de promenade par jour sont indispensables pour son bien-être. Mais les sports canins comme les épreuves d’obéissance, l’agility ou encore les field-trials seront parfaits pour stimuler son cerveau !

Chien à mettre impérativement entre les mains d’un maître attentif et actif, si ce n’est sportif !

Toilettage et entretien de l’Epagneul Breton

toilettage-soin-hygiene-chien

Le poil plat et mi-long de l’Epagneul breton demande un brossage et un peignage deux fois par semaine. Les individus qui présentent d’abondantes franges sur les oreilles et les pattes nécessitent un entretien plus fréquent. En particulier, les franges ainsi que les oreilles devront être inspectées au retour de balade.

Santé de l’Epagneul Breton

sante-veterinaire-chien

L’épagneul breton est globalement un chien résistant qui peut rester en bonne santé longtemps. Certains individus naissent avec une queue courte, cela est dû à une mutation génétique.

Les otites liées à ses oreilles tombantes peuvent être plus fréquentes en période estivale (en lien avec le risque de pénétration du conduit auditif par les épillets).

L’Epagneul breton est également prédisposé à certaines maladies :

• Les tumeurs bénignes : l’adénome des glandes péri-anales, le fibrome cutané.

• Les tumeurs malignes (ou cancers) : le fibrosarcome cutané, le mélanome cutané.

• Les maladies neurologiques : l’amyotrophie d’origine médullaire (syndrome regroupant plusieurs affections responsables d’une diminution de la masse musculaire), la dégénérescence cérébelleuse (affection nerveuse due à une dégénérescence prématurée des cellules du cervelet), l’épilepsie.

• Les maladies ophtalmologiques : notamment l’atrophie rétinienne progressive généralisée (aboutissant à la cécité totale à plus ou moins long terme), la cataracte juvénile, l’entropion, le glaucome, la luxation du cristallin (déplacement complet du cristallin de sa position).

• Les maladies de l’appareil locomoteur : la dysplasie de la hanche.

L’otite

L’otite est une affection inflammatoire au niveau de l’oreille caractérisée par un douleur importante.

L’otite externe est l’otite la plus courante chez le chien et correspond à :

• Une inflammation du pavillon auriculaire.

• Une occlusion du conduit auditif vertical.

• Une inflammation du conduit auditif horizontal.

L’otite chez le chien nécessite une prise en charge médicale dès les premiers symptômes, afin d’enrayer rapidement son évolution.

En savoir plus : sur l’otite chez le chien.

Les tumeurs bénigne et maligne

La tumeur bénigne est une tumeur non cancéreuse donc sans gravité pour l’Epagneul Breton. Elle est constituée de cellules qui se développent de façon localisée à partir d’un tissu. Elle n’envahit pas les tissus voisins et n’engendre pas de métastases, c’est-à-dire que les cellules qui la composent ne se propagent pas à d’autres parties du corps.

La tumeur maligne est une tumeur cancéreuse pouvant engager le pronostic vital de l’Epagneul Breton. Elle est constituée de cellules cancéreuses qui se développent également à partir d’un tissu mais de manière anarchique, incontrôlée et illimitée. Ces cellules malignes proviennent d’une cellule défaillante qui a connu plusieurs mutations, pour devenir cancéreuse.

Une analyse histopathologique est nécessaire afin de connaître la nature de la tumeur et peut se faire soit par cyto-ponction soit par biopsie. Suite au diagnostic qui aura permis de déterminer la nature de la tumeur, cette dernière pourra être traitée par la chirurgie ou/et la radiothérapie ou/et la chimiothérapie.

En savoir plus : sur les tumeurs bénigne et maligne chez le chien.

La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche chez le chien est une maladie qui dépend de plusieurs facteurs, à composante héréditaire, caractérisée par un développement anormal de la hanche.

Le diagnostic d’une dysplasie de la hanche est possible grâce à des radiographies. Les traitements peuvent être médical ou chirurgical.

En savoir plus : sur la dysplasie de la hanche chez le chien.

Prix d’un Epagneul Breton

prix-chien

Le prix d’un Epagneul Breton pratiqué par différents élevages canins est compris entre 700€ et 900€ pour un chien inscrit au LOF. Mais son prix peut être supérieur (1400€) si ses géniteurs ont obtenu des prix lors de concours canins.

Le budget d’entretien mensuel d’un Epagneul Breton est de 50€ par mois environ. Il comprend l’alimentation ainsi que les soins de prévention classiques comme les vaccins, les vermifuges, les anti-parasitaires (contre les puces, les tiques ou les aoûtats)…

En savoir plus : sur le budget d’entretien d’un chien.

En savoir plus : sur l’alimentation du chiot.

En savoir plus : sur la vaccination du chien.

En savoir plus : sur la vermifugation du chien.

Vous comptez adopter un chien


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>