Doit-on laisser son chaton manger ses croquettes à volonté ?

Article partenaire

De la naissance jusqu’à l’âge de 3 à 4 semaines, le chaton couvre ses besoins nutritionnels en buvant le lait de sa mère. Ensuite, l’allaitement ne suffit plus, et c’est là que commence la diversification alimentaire. Dans un premier temps, il est conseillé de lui donner de la nourriture humide, comme de la pâtée ou des croquettes qui ont été humidifiées, pour qu’elles ne soient pas trop dures à croquer. Puis au fur et à mesure, il va adopter le même régime alimentaire que sa mère, c’est-à-dire des croquettes pour chat, le plus souvent. Mais à ce moment-là, doit-on le laisser en manger à volonté, ou faut-il plutôt réguler la quantité de nourriture distribuée ?

Un chaton a des besoins énergétiques élevés…

De 100 grammes environ à la naissance, un chaton va atteindre un poids de près de 3 kilos en l’espace de 6 mois seulement. Son poids va ainsi être multiplié par 30 sur la période ! Cette phase de croissance nécessite donc beaucoup d’énergie. On estime en effet qu’un chaton doit consommer entre 200 et 250 kcal par kilogramme de poids corporel. C’est proportionnellement 3 à 4 fois plus d’énergie que pour un chat adulte !

… mais un petit estomac

Pour autant, un chaton ne peut pas manger 3 ou 4 fois plus de croquettes qu’un individu adulte. Tout simplement car son estomac est beaucoup plus petit, ce qui limite sa capacité d’ingestion. Pour compenser et permettre un apport suffisant en énergie, il faut donc que ses croquettes soient beaucoup plus caloriques. Les croquettes chaton sont donc plus riches en matières grasses que les croquettes pour chat adulte. Il faut également qu’elles soient très digestes et couvrent tous ses besoins en nutriments essentiels. Et idéalement, elles contiennent des prébiotiques ainsi que des probiotiques qui vont aider l’animal à constituer sa flore intestinale, et ainsi renforcer les défenses naturelles et limiter les problèmes digestifs.

Un chaton doit donc avoir à manger à volonté jusqu’à 6 mois

Comme un chaton a des besoins énergétiques très élevés d’une part, et qu’il a une capacité d’ingestion réduite d’autre part, il est possible et même recommandé de lui laisser ses croquettes en libre-service, pour qu’il puisse manger à volonté, tout au long de la journée ou de la nuit. C’est en outre plus adapté à son comportement alimentaire : le chat est un grignoteur, qui aime faire beaucoup de petit repas. Dans la nature, il mange d’ailleurs une dizaine de petites proies (30 grammes ou moins) chaque jour.

L’alimentation du chaton après 6 mois

C’est à l’âge de deux à trois mois que la croissance du chaton est la plus importante, et que ses besoins énergétiques sont donc les plus élevés. A l’âge de six mois environ, son poids atteint 75% du poids qu’il fera à l’âge adulte, et à ce moment-là, sa croissance ralentit petit à petit jusqu’à atteindre la taille adulte, vers un an à peu près.

Sur cette période de croissance ralentie, de six à douze mois, les besoins du chaton diminuent donc de façon progressive. D’autant plus que les chatons sont généralement stérilisés lorsqu’ils atteignent leurs 6 mois. Cette stérilisation entraîne d’une part une diminution des besoins énergétiques de base d’environ 20%. Et d’autre part, cette modification hormonale perturbe la sensibilité du chat à l’hormone de la satiété (la cholécystokinine), ce qui fait que son appétit augmente. Dès lors, il n’est plus question de laisser le chaton manger à volonté des croquettes hypercaloriques. Autrement, il s’expose à un très gros risque de surpoids, voire d’obésité. Lorsqu’un chaton est stérilisé, il faut donc abandonner les croquettes chaton (qui sont donc trop caloriques) et passer à des croquettes pour chat stérilisé. En gros, cela permet de passer de croquettes qui ont une densité énergétique de 4000 kcal/kg environ, à des aliments qui ne font plus que 3300 kcal/kg. En tout cas, c’est ce qui est recommandé pour des croquettes pour chat stérilisé. Il faut néanmoins être vigilant, car l’appellation “croquettes pour chat stérilisé” n’a aucune valeur réglementaire ; elle n’est donc soumise à aucune obligation en ce qui concerne l’apport en calories. Il est donc tout à fait possible de tomber sur des croquettes soi-disant pour chat stérilisé, mais qui ont une densité énergétique de 3800 voire 4000 kcal/kg !

Quoiqu’il en soit, et même avec des croquettes peu caloriques, il est préférable de contrôler la quantité distribuée au chaton après six mois. Il faut donc calculer la dose adaptée à son poids et son statut physiologique (en prenant donc en compte s’il est stérilisé ou pas, s’il passe du temps en extérieur ou si au contraire il vit en appartement et reste donc peu actif). Idéalement, il faudrait lui répartir cette dose en plusieurs petits repas par jour, pour éviter qu’il ne mange trop d’un coup et ne puisse plus grignoter par la suite.

Échangez entre internautes

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>