Infertilité chez le chat et la chatte

Les thèmes abordés

infertilite-chat-chatteLes causes d’échec de mise à la reproduction chez le chat mâle ou femelle concernent :

Les obstacles à l’accouplement chez le chat et la chatte

• Les anomalies congénitales : elles sont rares chez le chat.

• La cryptorchidie concernant les deux testicules : aucun des testicule n’est descendu dans les bourses.

• Les poils longs de certains chats qui peuvent s’enrouler en anneau autour du pénis.

• La maturité sexuelle tardive (3 ans et plus) dans certaines races comme le Persan, l’Exotic Shorthair, le British Shortair.

• Les troubles hormonaux.

• L’obésité.

• Les affections douloureuses concernant les appareil génital et urinaire.

• Les anomalies génétiques.

• Les causes médicamenteuses.

Les troubles du comportement sexuel chez le chat et la chatte

L’hypersexualité chez le chat et la chatte

L’hypersexualité désigne un comportement sexuel exacerbé de la part d’un chat ou d’une chatte.

L’hypersexualité est rare chez les mâles d’élevage. Elle concerne surtout les jeunes chattes des races orientales et birmanes (état physiologique), et les chattes âgées avec des kystes ovariens sécrétants.

L’hyposexualité chez le chat et la chatte

L’hyposexualité désigne le peu d’intérêt du chat ou de la chatte pour un éventuel partenaire sexuel.

Tant la surpopulation que le stress chronique dépriment la fonction de reproduction. Dans un élevage, l’installation d’étagères ou d’arbres à chat, permet souvent de résoudre un problème de reproduction, en réorganisant le territoire.

L’hyposexualité chez le chat

Beaucoup d’échecs peuvent être liés au milieu. En particulier, le chat mâle a besoin de se trouver dans un milieu familier. En cas de déplacement indispensable du mâle, il est conseillé d’utiliser des phéromones d’apaisement disponibles chez tous les vétérinaires.

pheromones-feliway-chat

La parfaite socialisation du mâle aux autres chats est également une condition indispensable. Par ailleurs, l’expérience possède une part importante dans le succès de la saillie. Il est aussi utile d’habituer le mâle à accepter la présence d’un humain afin de superviser l’accouplement.

L’hyposexualité chez la chatte

La mauvaise socialisation, ou la perte du contact social avec d’autres chats durant un certain temps, peuvent constituer des échecs d’accouplement. Les phéromones peuvent alors se révéler utiles. Une légère sédation, en accord avec le propriétaire, peut également être envisagée, selon le cas.

Par ailleurs, il est utile que les partenaires soient présentés l’un à l’autre, dans un local de petite taille, afin de limiter les cachettes potentielles pour la chatte.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>