Polykystose rénale chez le chat

Les thèmes abordés

Définition de la polykystose rénale chez le chat

La polykystose rénale chez le chat est une malformation héréditaire ou non, intéressant un ou les deux reins du chat. Elle se caractérise par d’innombrables kystes répartis dans tout le tissu rénal.

Cette affection est particulièrement présente dans certaines races de chats comme l’Exotic shorthair (37%), le Persan (26%), le British (12%) et le Maine coon (1%).

La polykystose rénale peut être dépistée par un test génétique, expédié dans un laboratoire spécialisé, à partir d’un prélèvement réalisé par le vétérinaire, dans la gueule du chat.

polykystose_renale_chat

Symptômes, diagnostic et traitement de la polykystose rénale chez le chat

L’affection concerne un seul rein du chat

Les symptômes peuvent être absents.

La polykystose est suspectée chez un chat si la palpation abdominale permet de détecter un gros rein, ou si une surinfection des kystes intervient. Dans le cas d’une surinfection, on observe une augmentation de la température et des globules blancs ainsi que la présence de sang et de protéines dans les urines (lors d’examens complémentaires de première intention pratiqués par le vétérinaire).

Ensuite, d’autres examens permettent au vétérinaire de confirmer le diagnostic de polykystose (lors d’une échographie entre autres).

S’il n’existe pas de complication (comme la surinfection par exemple), aucun traitement n’est engagé, car l’autre rein, normal, assure la sécrétion de l’urine dans de bonnes conditions.

Si le rein du chat est le siège d’une complication infectieuse, un traitement anti-infectieux est mis en place, mais le plus souvent, il convient de retirer le rein chirurgicalement.

L’affection concerne les deux reins du chat

La polykystose rénale conduit progressivement à une insuffisance rénale chronique irréversible chez le chat.

Dans ce cas, le traitement est palliatif. Il met notamment en œuvre le traitement de l’insuffisance rénale qui évolue en parallèle.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 commentaires

  • lisette Dallaire

    Peut-on enlever chirurgicalement les kystes sur le rein du chat?

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      Généralement en médecine vétérinaire, les kystes ne sont pas retirés (en médecine humaine, les kystes les plus volumineux peuvent l’être). Chez le chat, si la polykystose affecte un seul rein sans complication particulière, alors aucun traitement n’est engagé car le deuxième rein qui fonctionne normalement assure l’élimination des déchets. Si le rein affecté est le siège d’une complication infectieuse, un traitement antiinfectieux est mis en place mais le retrait chirurgical du rein dans sa totalité est en général pratiqué. Lorsque la polykystose atteint les deux reins, le traitement demeure palliatif et fait appel à celui de la maladie rénale (insuffisance rénale chronique) qui évolue en parallèle.

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>