L’insuffisance rénale chez le chat

Les thèmes abordés

insuffisance-renale-chat-chien

Mon chat boit et urine beaucoup ! Il vomit souvent et a beaucoup maigri ! Mon chat a mauvaise haleine et perd ses poils ! Il a également des convulsions ! Ces différents symptômes peuvent être le signe d’une insuffisance rénale…

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur cette affection des reins chez le chat…

Définition de l’insuffisance rénale chez le chat

Le rôle des reins chez le chat

Les reins du chat, au nombre de deux, éliminent la plupart des déchets produits par l’organisme et transportés par le sang en filtrant ce dernier.

Le sang parvient au rein par l’artère rénale (1). Les glomérules (2) qui sont les unités fonctionnelles du rein sont en charge de la filtration du sang (3) qui ressort par la veine rénale (4).

insuffisance-renale-rein-urine-sang-chat

L’urine, issue de la filtration du sang est ensuite évacuée par l’uretère (5) vers la vessie (6) puis l’urètre (7) et enfin le pénis (8) du chat.

insuffisance-renale-rein-vessie-urine-chat

L’insuffisance rénale chez le chat peut être aiguë ou chronique

Les déchets, inutiles à l’organisme, sont toxiques pour le chat s’ils ne sont pas éliminés.

L’insuffisance rénale est définie par une défaillance des reins qui ne filtrent plus correctement le sang. L’accumulation de toxines est alors à l’origine des premiers signes de l’insuffisance rénale.

Insuffisance rénale aiguë

L’insuffisance rénale est dite aiguë quand elle survient brutalement et évolue rapidement. La maladie est due à une cause précise (connue ou non) et est de courte durée, sa prise en charge par le vétérinaire permettant généralement la guérison du chat (avec ou sans séquelles).

Insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale est dite chronique quand elle connaît un début progressif et persiste dans le temps. La maladie nécessite alors une prise en charge du chat sur la durée.

Chez le chat âgé (à partir de 7 ans), il s’agit en général d’insuffisance rénale chronique : l’altération des fonctions rénales (concentration et excrétion de l’urine) est progressive, et associée à des lésions étendues et irréversibles du tissu rénal.

Cette affection est fréquente et grave. On observe une prédisposition chez certaines races de chats comme l’Abyssin ou le Persan.

Symptômes de l’insuffisance rénale chez le chat

Les symptômes d’appel de l’insuffisance rénale sont progressifs.

insuffisance-renale-chat-boit-beaucoup

On peut observer les signes suivants chez le chat :

• Le chat boit (polydipsie) et urine (polyurie) davantage : on parle de polyuro-polidipsie ou PUPD. Dans certains cas, le chat présente des difficultés à uriner ou n’urine plus, c’est par exemple le cas lorsque l’insuffisance rénale est secondaire à la présence de calculs au niveau de l’urètre.

• Des nausées et des vomissements chroniques. Il peut s’agir de bile, de sang…

• Une fatigabilité : le chat est faible est abattu. Il est souvent en hypothermie (sa température n’est pas assez élevée, sachant que celle-ci se situe normalement entre 38°C et 39°C) et ses muqueuses sont pâles.

• Un appétit capricieux : le chat mange moins, voire il arrête de s’alimenter (anorexie).

• Un amaigrissement : le chat perd du poids.

• Des selles molles jusqu’à de la diarrhée. Du sang ou des glaires peuvent être retrouvés dans la diarrhée.

• Une inflammation buccale (stomatite) avec des lésions d’ulcération. Une mauvaise haleine (halitose).

• Une perte de poils.

• Des troubles ophtalmologiques : une hémorragie oculaire, un décollement de la rétine.

• Des signes neurologiques (nerveux) : des difficultés locomotrices (ataxie), de la somnolence, des tremblements, des convulsions.

• Des changements de comportement. Le chat peut se montrer plus craintif, voire anxieux. Il peut se cacher…

Diagnostic de l’insuffisance rénale chez le chat

Les causes de l’insuffisance rénale du chat âgé peuvent être très variées. La cause initiale n’est pas toujours identifiable.

Parmi les différentes causes de l’insuffisance rénale chez le chat, on peut rencontrer :

• Les infections du rein, appelées pyélonéphrite.

• Les intoxications par médicaments ou produits toxiques, comme l’antigel par exemple.

• Les calculs rénaux : des “petits cailloux” constitués de cristaux durs et qui se forment dans le rein ou dans l’uretère.

insuffisance-renale-calculs-uretere-rein-chat-chien

• Les malformations congénitales.

• Les tumeurs rénales.

• Les troubles du métabolisme (processus chimiques se déroulant au sein des cellules afin de régir leur activité) ou des électrolytes (minéraux présents dans le sang : sodium, potassium, chlore, bicarbonates, et contribuant à l’équilibre nerveux, musculaire, et en eau de l’organisme).

• L’obstruction des voies urinaires basses.

• Les maladies à médiation immune, c’est-à-dire mettant en jeu le système immunitaire (les défenses de l’organisme).

• Les accidents ischémiques, c’est-à-dire des accidents concernant les vaisseaux sanguins dans lesquels on observe alors une baisse de la perfusion sanguine (par exemple la circulation sanguine est bloquée suite à la formation d’un caillot sanguin).

• Des maladies déterminées : une amyloïdose, une polykystose, une dysplasie, une glomérulopathie ou une hydronéphrose. La polykystose, l’amyloïdose et la dysplasie rénales sont des maladies génétiques, leur transmission est donc héréditaire. La polykystose rénale atteint entre autres le Persan, l’Exotic Shorthair et le British Shorthair. L’amyloïdose rénale atteint préférentiellement l’Abyssin, le Somali, le Siamois et l’Oriental. Tandis que de nombreuses races sont concernées par la dysplasie rénale.

• Les causes d’origine inconnue : elles sont dites idiopathiques.

Le vétérinaire établit son diagnostic à partir des renseignements fournis par le propriétaire, d’un examen clinique approfondi et d’examens complémentaires appropriés. Il peut avoir recours à une prise de sang, une analyse d’urine, des échocardiographies (cardiaque et abdominale), des radiographies, la mesure de la pression artérielle.

Traitement de l’insuffisance rénale chez le chat

Traitement de l’insuffisance rénale aiguë

Le traitement varie en fonction de la cause et nécessite une hospitalisation de l’animal. Le vétérinaire recourt notamment à la perfusion afin de réhydrater le chat et d’éliminer les déchets s’accumulant dans le sang.

Un sondage naso-œsophagien est également pratiqué afin d’alimenter le chat, en cas d’amaigrissement ou d’anorexie.

Attention : une insuffisance rénale aiguë peut possiblement laisser des séquelles qui peuvent être elles-mêmes à l’origine d’une insuffisance rénale chronique.

La cause d’origine (par exemple s’il s’agit d’une obstruction de l’urètre par des calculs urinaires) doit être également traitée en parallèle (dans ce dernier cas en levant l’obstacle urinaire constitué par les calculs).

calcul-urinaire-struvite-chat-chien-cystite

Traitement de l’insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale chronique constitue chez le chat l’une des maladies rénales les plus fréquentes.

Le traitement varie en fonction de la cause, et est poursuivi à vie. Dans un premier temps ou en fonction des rechutes, le vétérinaire recourt à la perfusion afin de réhydrater le chat et d’éliminer les déchets s’accumulant dans le sang.

En cas d’amaigrissement ou d’anorexie, un sondage naso-œsophagien est pratiqué afin d’alimenter le chat.

alimentation-chat-sonde-naso-oesophagienne-insuffisance-renale

L’alimentation diététique constitue un complément indispensable pour limiter l’aggravation de l’insuffisance rénale. Les repas doivent être fractionnés.

Pronostic de l’insuffisance rénale chez le chat

Le pronostic de l’insuffisance rénale varie en fonction de la gravité du cas.

La durée de vie du chat dépend du stade de la maladie et de la précocité de son diagnostic.

Les chats atteints d’insuffisance rénale chronique peuvent vivre plusieurs mois à plusieurs années avec une bonne qualité de vie, si le traitement est bien mené. La progression de la maladie pouvant ainsi être ralentie.

Alimentation du chat en insuffisance rénale

Les aliments diététiques recommandés ci-dessous sont adaptés aux besoins du chat souffrant d’insuffisance rénale. Il s’agit d’aliments thérapeutiques.

Un aliment thérapeutique fait partie intégrante du traitement de votre chat. Celui-ci est prescrit par votre vétérinaire qui aura préalablement diagnostiqué cette maladie.

En fonction du stade de l’insuffisance rénale que votre vétérinaire aura établi grâce aux examens complémentaires réalisés, l’alimentation thérapeutique peut avoir un impact direct sur le mieux-être de votre chat. C’est pourquoi il est important de suivre rigoureusement les consignes de votre vétérinaire.

Comme complément au traitement médicamenteux, nous vous recommandons de nourrir votre chat avec l’un des aliments diététiques suivants :

royal-canin-insuffisance-renale-chat

Royal Canin Veterinary Diet Renal Feline

Aliment complet recommandé pour l’alimentation du chat souffrant d’insuffisance rénale chronique ou de syndrome d’insuffisance rénale temporaire. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chat qu’après prescription par votre vétérinaire

virbac-k-insuffisance-renale-chat

Virbac K Kidney Support

Aliment complet recommandé pour l’alimentation du chat souffrant d’insuffisance rénale chronique. Soutient de la fonction rénale et maintien de la filtration rénale. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chat qu’après prescription par votre vétérinaire

hills-prescription-kd-insuffisance-renale-chatHill’s Prescription Diet K/D Feline

Aliment complet, enrichi en oméga 3, recommandé pour l’alimentation du chat souffrant d’insuffisance rénale chronique. Attention : aliment thérapeutique comportant diverses contre-indications et ne devant être administré à votre chat qu’après prescription par votre vétérinaire

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chat

Sujets en lien avec l’insuffisance rénale chez le chat

bande-blancheVous vous posez une question sur l’insuffisance rénale aiguë ou l’insuffisance rénale chronique chez le chat ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>