Qu’est-ce qui différencie le chien de compagnie, le chien thérapeute et le chien d’assistance ?

Le chien : un tuteur émotionnel à multiples facettes pour l’humain...

Les différents statuts du chien envers l’Homme

Le chien de compagnie

C’est le cas le plus fréquent que tout le monde connaît : le chien de compagnie ne bénéficie d’aucun privilège ou droit spécifique associé à une fonction d’aide à la personne. Son « rôle » est uniquement de tenir compagnie à son maître. Il n’a donc aucune obligation de suivre un entraînement particulier.

Le chien thérapeute ou de support thérapeutique

Le chien thérapeute doit suivre un entraînement obligatoire sous l’égide d’un zoothérapeute pour participer à des ateliers au sein d’établissements spécialisés (maisons de retraites, services des hôpitaux). Mais il n’a pas accès aux lieux publics. Il intervient dans le cadre précis d’une thérapie assistée par l’animal, plus spécifiquement nommée dans le cas présent cynothérapie.

Le chien d’assistance ou chien guide 

Si en France, tous les types de chiens d’assistance ne sont pas reconnus, le chien d’assistance ou chien guide est tout de même soumis, comme le chien thérapeute, à un entraînement obligatoire. Cet entrainement a pour but de lui permettre d’acquérir la maîtrise de tâches adaptées au handicap de la personne qu’il assiste. Des droits spécifiques lui sont alloués comme accéder aux lieux publics ou bénéficier de privilèges particuliers.

La France reconnaît les Chiens guides d’aveugles et les « handi’chiens », les chiens d’assistance aux épileptiques, quant à eux, n’ayant fait que récemment leur apparition (en 2016).

>>> ASSOCIATION HANDI’CHIENS : UN CHIEN D’ASSISTANCE POUR SOURIRE À LA VIE <<<

Les Etats-Unis, reconnaissent également comme chiens d’assistance ou « service dogs », les chiens assistant les malentendants, les diabétiques, les cardiaques, les autistes, les allergiques ou encore les malades souffrant de sclérose en plaque. Les différents devoirs et droits du « service dog » sont énumérés dans l’Americans with Disabilities Act ou ADA (Lois sur les américains handicapés).

Le chien de support émotionnel : une spécificité américaine

Le chien de support émotionnel qui n’existe qu’aux Etats-Unis, ne suit pas plus que le chien de compagnie, d’entraînement particulier. Comme le serait un médicament, le chien de support émotionnel est prescrit par un médecin (sur ordonnance) à titre thérapeutique à un patient souffrant de troubles psychiatriques. L’objectif étant de soulager émotionnellement le malade.

Si le chien de support émotionnel peut parfois bénéficier d’accommodations, celles-ci ne possèdent pas de caractère obligatoire ni de cadre légal défini (par exemple, il peut s’agir d’une tolérance de présence dans une location interdite aux animaux).

Le stress chez le chien de service : une notion capitale qu’il faut encadrer

Le respect du chien assistant l’humain se retrouve parfois au cœur des débats car l’Homme ne peut se prévaloir d’améliorer l’état psychologique de malades ou les conditions de vie de personnes handicapées au détriment du chien, désormais reconnu dans sa dimension d’être sensible.

Ce dernier, eut-il une fonction d’assistance, ne doit en aucun cas devenir à son tour une victime.

Des textes officiels veillent à une certaine rigueur mais des études restent à conduire pour évaluer avec précision les répercussions émotionnelles que peut entrainer sur le chien sa fonction d’assistance (lorsque celui-ci assiste notamment à d’intenses crises d’une personne souffrante).

Si un stress aigu est facilement identifiable chez le chien, ce n’est pas forcément le cas d’un stress latent.

Or des données scientifiquement étayées contribueraient à améliorer de manière notable les conditions de vie de ces chiens et tout ce qui peut en découler.

Crédit photo : Shutterstock

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>