Le comportement du chien adulte n’est pas déterminé à la naissance. Il résulte à la fois des capacités héritées par le chien et de l’influence de l’environnement. C’est pourquoi l’éducation du chiot participe de manière cruciale à l’équilibre comportemental futur du chien. Vous trouverez dans cette rubrique des conseils importants sur l’éducation du chien, les techniques d’apprentissage et de dressage pour réussir cette étape importante de la vie de votre chien. En cas d’interrogation, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire.

Tous les articles

Eduquer son chiot

Eduquer son chien à tout âge

Cas particulier : la puberté chez le chien

Idées reçues sur l'éducation du chien

  • Adopter un nouveau compagnon peut résoudre un problème de destructions
    Réponse Cela représente rarement la bonne solution. Cela fonctionne essentiellement dans un cas très particulier : lorsque l’animal présentant le trouble, reporte son attachement sur le nouveau venu. Mais très souvent, l’arrivée de ce dernier, aggrave le problème des destructions. Dans ce cas, un diagnostic précis par un vétérinaire compétent doit être réalisé.

    En savoir plus
  • Choisir un chiot plutôt qu’un chien adulte car il sera d’emblée “dominé”
    Réponse Le chien adulte est parfaitement capable de se plier aux règles instaurées par le groupe même si le chiot apprendra celles-ci plus facilement. La communication est aussi importante que les règles sociales. Le changement de groupe à l’âge adulte, en modifiant les rituels peut poser plus de problèmes que chez un chiot, qui est […]

    En savoir plus
  • Des règles harmonisent les relations entre le chien et son maître
    Réponse Des règles clairement établies et maintenues, contribuent à harmoniser les relations sociales à l’intérieur du groupe que le chien forme avec son maître. La “structure sociale” du groupe se met en place au moment de la puberté. Les règles permettant d’éviter l’apparition de toute agressivité future sont les suivantes, d’autant plus que le chien […]

    En savoir plus
  • Enfermer mon chien dans une pièce totalement vide s’il détruit en mon absence
    Réponse Ce n’est pas l’absence d’objet, ni de mobilier qui lui fera perdre l’habitude de détruire. Si l’anxiété est la cause de ce comportement, ce n’est pas de le laisser dans une pièce vide qui règlera le trouble, cela pourra même l’amplifier. La seule solution viable consiste à diagnostiquer l’origine du trouble, auprès d’un vétérinaire […]

    En savoir plus
  • Installer un tapis d’acquisition de la propreté près de son panier
    Réponse Il n’est pas conseillé d’installer un tapis de propreté, pas plus qu’une serpillière ou des journaux près de son lieu de couchage car cela retarde et complique l’acquisition de la propreté. Cette fausse idée est associée à une autre croyance qui est celle qu’il ne faut pas sortir le chiot avant qu’il ait reçu […]

    En savoir plus
  • La fermeté est synonyme de désamour chez le chien
    Réponse La fermeté permet de fixer des limites au chiot. Celles-ci participent à son bien-être. Associée à la complicité et à la proximité, elle renforce l’attachement du chiot pour son maître. En revanche, la fermeté ne signifie pas “sanction physique”, qu’il faut proscrire ! La fidélité du chiot est assurée par son intégration dans la famille avec […]

    En savoir plus
  • La punition doit intervenir sur le fait lors du comportement indésirable
    Réponse La punition n’est efficace que sur le fait et doit intervenir systématiquement pour chaque comportement indésirable. Elle est inadéquate et inefficace a posteriori. Lorsqu’elle est exécutée à distance de l’acte à réprimer, elle peut même devenir source d’anxiété. La punition ne doit jamais être coercitive mais simplement faire comprendre au chien l’interdit. Un “non” ferme est considéré […]

    En savoir plus
  • La punition peut intervenir avec la main même si elle sert également à caresser
    Réponse C’est le contexte dans lequel la punition est produite qui donne un sens à celle-ci pour le chiot. De toute manière, les sanctions physiques sont à proscrire. Si on utilise la main, ce n’est pas pour taper le chien mais pour émettre un signal compris de celui-ci : comme l’arrêter et le renvoyer dans son […]

    En savoir plus
  • Laisser la télévision allumée pour faire croire à mon chien qu’il n’est pas seul
    Réponse Il n’est pas utile de laisser allumée la radio en l’absence du maître. Cela est même fortement déconseillé dans certains cas d’anxiété car elle ritualise le départ du maître, cause de l’anxiété de l’animal. Cette stratégie peut s’avérer confortable pour l’animal, uniquement chez un sujet sain sans trouble comportemental.

    En savoir plus
  • Laisser un linge avec mon odeur si mon chien détruit en mon absence
    Réponse Cela ne concerne que certains cas de destructions, pas tous ! On peut également laisser une peluche ou bien des jouets familiers, quoi qu’attention aux risques d’ingestion ! Cela est notamment valable pour les chiens anxieux, hyperattachés à leur maître.

    En savoir plus
  • Le chien est un bon gardien
    Réponse Le chien est un bon gardien car il a le sens du territoire. Ce comportement se met notamment en place au moment de la puberté. Il est favorisé par la génétique (les races du groupe 2 de la classification FCI sont particulièrement prédisposées) et l’éducation (comportement consciemment ou inconsciemment renforcé par les maîtres).

    En savoir plus
  • Le chien n’a qu’un seul maître pour la vie entière
    Réponse Le chien peut avoir plusieurs maîtres. Il n’est pas attaché à une seule personne au sein de la famille. Tous les membres de la famille doivent être cohérents dans leur attitude vis-à-vis du chien, et les décisions doivent être suivies à l’unanimité par tous pour que l’harmonie soit optimale. Si le chien doit quitter […]

    En savoir plus
  • Le chien peut reproduire un événement pour en tirer un bénéfice
    Réponse C’est le principe de la récompense. Il est également capable de simuler un trouble (boiterie, toux) pour attirer l’attention de son maître, si ce type de problème a déjà produit auparavant, les mêmes effets sur son maître.

    En savoir plus
  • Le chiot détruit en mon absence pour tromper son ennui
    Réponse En effet, les destructions ne sont pas toujours reliées à la durée de l’absence. Elles peuvent être associées à des causes précises, pour lesquelles, une prise en charge par un vétérinaire compétent en comportement, peut se révéler nécessaire. Si fournir de l’occupation ou de l’activité à son chien ne suffit pas à faire disparaître […]

    En savoir plus
  • Le maître doit choisir le lieu de repos du chien dans la maison
    Réponse Il est préférable de le faire. Une place propre au chien est nécessaire pour favoriser son apaisement et lui donner un point de repère, à condition que celle-ci soit dans un lieu calme, excentré (d’où il ne contrôle pas les passages) et dans lequel il n’est pas dérangé. L’initiative du maître permet de se positionner […]

    En savoir plus
  • Les chiens pratiquant les disciplines incluant les sports dits de “mordant”, mordent davantage
    Réponse RCI, ring, mondioring et campagne Pour pratiquer ces disciplines incluant le mordant, le chien doit avant tout être équilibré et obéissant. La pratique du mordant est une activité sportive à vocation de sélection. Ce n’est pas parce qu’un chien fait du mordant sportif qu’il va présenter une propension à mordre. Races autorisées à pratiquer […]

    En savoir plus
  • Les hommes se font obéir plus facilement que les femmes
    Réponse Les hommes ne se font pas obéir plus facilement que les femmes. L’autorité s’acquiert en apprenant et en respectant les principes de communication canine. Il faut avant tout être convaincu de sa façon d’être et de sa manière de formuler ses demandes. En revanche, les hommes, ne serait-ce que par leur timbre de voix […]

    En savoir plus
  • Mettre le nez de votre chien dans ses excréments lui fait comprendre qu’il a mal agi
    Réponse Plaçons nous dans le cas où le chien fait ses besoins à la maison. Cette attitude n’est pas pédagogique et ne correspond à rien dans le répertoire comportemental du chien.

    En savoir plus
  • Mon chien sait qu’il a fait une bêtise car il part se cacher
    Réponse La relation de cause à effet n’est pas si simple Ce n’est pas parce que le chien émet des signaux d’apaisement (posture basse, oreilles en arrière, queue recourbée sous la croupe ou fuite) qu’il sait forcément, qu’il a fait une bêtise (suite à des destructions ou à l’émission de selles ou urines, par exemple). […]

    En savoir plus
  • Mon chien se venge quand je m’absente en détruisant tout
    Réponse Le chien ne détruit pas des objets appartenant à son maître, en l’absence de celui-ci, volontairement et dans l’objectif de lui nuire. Les causes de destruction ne possèdent aucun lien, même relatif, avec une vengeance quelconque. Elles peuvent être reliées à différents problèmes, qu’une consultation auprès d’un vétérinaire comportementaliste peut être à même de […]

    En savoir plus
  • Pulvériser un répulsif pour que le chiot distingue les objets à ne pas détruire
    Réponse Les substances répulsives peuvent être pulvérisées ou répandues sur les objets mais leur efficacité est variable. On peut utiliser du poivre, du pili-pili ou bien de l’essence de citronnelle. L’efficacité sera proportionnelle à l’effet aversif du produit. Mais un “non” ferme à distance ordonné au moment adéquat peut être tout aussi efficace (à condition de prendre votre […]

    En savoir plus
  • Un chien et un enfant élevés ensemble peuvent être laissés seuls
    Réponse Le principe de précaution veut qu’il ne faut pas laisser un enfant avec un chien sans la surveillance d’un adulte. En l’absence d’un adulte, tout peut arriver. Le chien peut se sentir en compétition avec l’enfant pour l’accès à une ressource, l’enfant peut exciter le chien ou lui fait mal sans le vouloir . Même […]

    En savoir plus