Panostéite éosinophilique chez le chien

Définition de la panostéite éosinophilique chez le chien

La panostéite éosinophilique chez le chien est une affection osseuse plurifactoriel, à composante héréditaire, qui se caractérise par des boiteries intermittentes affectant un ou plusieurs membres, simultanément ou alternativement.

On rencontre la panostéite éosinophilique surtout chez les chiots de grande race, le plus souvent chez les mâles. Une douleur marquée est déclenchée à la palpation des os longs.

La panostéite éosinophilique affecte majoritairement les chiens de race : Airedale terrierAkita Inu, Basset HoundBeauceronBerger allemand, Berger Belge, Bouvier bernois, Braque allemand, BriardBulldog anglais, Chien de montagne des PyrénéesCockerDobermannDogue AllemandGolden retrieverLabrador retriever, Léonberger, Lévrier afghan, Mastiff, Retriever de la baie de ChesapeakeRottweiler, Saint Bernard, Setter irlandais ou Shar pei.

panosteite_eosinophile_chien

Diagnostic de la panostéite éosinophilique chez le chien

Le diagnostic de certitude d’une panostéite éosinophilique est possible grâce à la radiographie et des examens biologiques (augmentation des globules blancs éosinophiles).

Pronostic et traitement de la panostéite éosinophilique chez le chien

L’évolution est généralement favorable avec des traitements anti-inflammatoires et des mesures hygiéniques (repos, alimentation correcte du chien).

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire