Rage chez le chien

Définition de la rage chez le chien

la rage est une maladie du chien transmissible à l’Homme (zoonose), d’origine virale (due à un Rhabdovirus possédant une affinité pour le système nerveux).

Symptômes de la rage chez le chien

On observe des symptômes d’encéphalomyélite (inflammation du système nerveux central constitué par l’encéphale ou “cerveau” au sens large et de la moelle épinière), après une période d’incubation de 15 à 60 jours, en moyenne (extrêmes : 5 jours – 6 ans).

Ceux-ci peuvent être très variés :

• Modifications dans le comportement du chien.

• Modifications de la voix.

• Augmentation ou baisse de la sensibilité de la peau.

• Accès de fureur.

• Paralysie (atteignant soit les membres postérieurs, les quatre membres ou la mâchoire inférieure).

Pronostic de la rage chez le chien

L’évolution est mortelle en 2 à 10 jours. Le délai le plus fréquent entre les premiers symptômes nerveux et la mort est de 5 jours.

Diagnostic de la rage chez le chien

Le diagnostic de la rage demeure difficile chez le chien. En zone infectée, tout symptôme d’ordre neurologique (nerveux), non rattachable à une cause précise, doit engendrer la prudence et entraîner une enquête épidémiologique rigoureuse.

Après la mort de l’animal, des examens de laboratoire permettent de confirmer le diagnostic de rage en 48 heures.

Existe-t-il un traitement contre la rage ?

Une fois que le système nerveux est atteint par le virus et que des symptômes sont déclarés, l’évolution de la maladie conduit inévitablement à la mort du chien.

Prévention contre la rage chez le chien

vaccin_antirabique_chien_chat

Compte tenu de la contagion possible du chien à l’homme, et de l’absence de traitement lorsque la maladie est déclarée, la prévention contre la rage demeure primordiale.

La vaccination antirabique peut être réalisée par le vétérinaire à partir de l’âge de 3 mois. Lors d’une primo-vaccination, elle est considérée, comme valable, 21 jours après l’injection, et pour une période de 1 an à partir de cette date.

Le rappel doit être réalisé annuellement pour que la vaccination reste valable, et être réalisé avant la date butoir inscrite sur le passeport.

rage_chien

Que dit la loi concernant la rage chez le chien ?

La France est officiellement indemne de rage depuis 2001, mais de 2006 à fin 2008, celle-ci a déclaré six cas de rage canine ou féline sur son territoire métropolitain, et un homme est décédé en Guyane en 2008.

Lorsqu’un cas de rage est déclaré

Tout carnivore domestique trouvé sur la voie publique ou susceptible d’avoir été en contact avec l’animal atteint, est euthanasié :

• S’il n’est pas vacciné.

• S’il n’a pas été identifié (par puce électronique ou tatouage), car sa vaccination antirabique n’est alors, pas reconnue valable, d’un point de vue réglementaire.

• Si la certification de sa vaccination antirabique a été réalisée sur un support autre que le passeport.

Cas où l’obligation de vaccination antirabique n’est plus obligatoire

Pour les carnivores domestiques ne sortant pas du territoire français, la vaccination antirabique n’est plus obligatoire depuis que la France est officiellement indemne, bien qu’elle soit conseillée.

De même, cette obligation a été abrogée pour :

• Les lévriers engagés dans les courses publiques ou les carnivores domestiques introduits dans les campings et centres de vacances.

• Les carnivores domestiques introduits en Corse ou dans un département d’Outre mer.

L’obligation de vaccination antirabique concerne

Tous les carnivores domestiques introduits en France en provenance d’un pays étranger (états membres de l’union européenne ou pays tiers extérieurs à l’Union européenne).

Les chiens de première et de deuxième catégorie.

En cas de griffure ou de morsure par un chien

Comme il s’agit d’une zoonose mortelle, tout animal ayant mordu ou griffé, doit impérativement subir une surveillance sanitaire de 15 jours, constituée de trois visites chez un vétérinaire sanitaire, qui atteste que le chien ne présente aucun symptôme de rage. Ceci afin d’exclure tout risque pour la personne griffée ou mordue.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire