Comment récompenser ou punir mon chien

Les thèmes abordés

Comment récompenser mon chien ? Dois-je punir mon chien ? Quelle est la meilleure méthode pour faire obéir mon chien ? Puis-je récompenser mon chien avec des friandises ? Toutes les friandises sont-elles bonnes pour récompenser mon chien ?

Découvrez les conseils du Dr Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste, et des réponses aux questions que vous vous posez sur comment récompenser ou punir votre chien

Choisir de récompenser ou punir mon chien

Si pour un apprentissage, il est permis de choisir entre récompense et punition, alors il ne faut pas hésiter, la récompense constitue la méthode de choix.

Avec un peu de bon sens, il suffit de se mettre à la place de votre chien pour comprendre que la récompense aura un impact éducatif plus bénéfique que la punition. C’est une méthode d’éducation positive !

Mais sous prétexte de ne pas punir à tout bout de champ, il ne faut pas non plus tomber dans le piège de ne pas poser d’interdits à votre chien ! Autoriser ou interdire à votre chien de faire certaines choses permet justement de lui fixer des limites et de lui créer un cadre structurant ! Et en fin de compte de mieux vous faire comprendre de lui !

Atouts de la récompense

D’une manière générale, la récompense permet d’intensifier un bon comportement de votre chien. En éducation, on emploie le terme de renforcement. Comme il s’agit d’introduire une stimulation agréable pour l’animal, on appelle encore la récompense, renforcement positif.

La récompense augmente les capacités d’apprentissage de votre chien : par principe, retenez que votre chien apprend mieux et de façon plus durable en étant récompensé plutôt qu’en étant puni.

Elle renforce la cohésion sociale du groupe en favorisant un attachement de bonne qualité, en harmonisant la communication et en participant à l’équilibre émotionnel de votre chien.

En effet, la récompense est également source de joie, de complicité, d’attachement, de communication positive, bref de bon équilibre psychologique 🙂

La punition beaucoup moins 🙁

Inconvénients de la punition

En effet, la punition excessive ou mal exécutée constitue une source fréquente de stress ou d’anxiété qui limite votre chien dans ses apprentissages.

Si la punition est retenue, elle doit être adaptée à la situation et il faut vous assurer de délivrer un message cohérent à votre chien, c’est-à-dire être certain qu’il comprenne bien votre demande ! En effet, si punir est parfois nécessaire, en aucun cas la punition ne doit devenir source d’anxiété.

Ainsi lorsque la punition est utilisée, elle ne doit jamais être physique ! Les sanctions corporelles ne peuvent qu’entraîner ou aggraver un état de stress chez votre chien. Par exemple, exclure temporairement votre chien de votre activité en l’envoyant dans son panier sera beaucoup plus efficace !

2 exemples d’apprentissage

Méthode d’éducation par la récompense

Je veux apprendre l’ordre “assis” à mon chien.

Plutôt que de sanctionner toutes les mauvaises réponses, je vais choisir de récompenser toutes les bonnes, par une félicitation ou une caresse. Je privilégie ainsi la récompense 🙂

Méthode d’éducation par la punition

Je veux empêcher mon chien de déterrer les plantes de mon jardin.

Je vais par exemple lui envoyer un jet d’eau par l’intermédiaire d’un pistolet ou d’un tuyau, ou un jet d’air comprimé par l’intermédiaire d’un collier radiocommandé à spray. Je vais le faire dès qu’il commence à gratter le sol, hors de sa vue.

J’utilise la punition, mais elle est produite sur le fait, à distance et sans engendrer de douleur. C’est l’effet de surprise qui constitue ici la “sanction” principale.

Conclusion

Il existe donc deux poids, deux mesures. A vous de choisir la méthode adaptée en éducateur averti 😉

Méthodes pour récompenser ou punir mon chien

La récompense, comme la punition sont donc des méthodes d’apprentissage efficaces pour éduquer votre chien, à condition de respecter leurs principes de mises en place énoncés par les lois de l’apprentissage.

Méthode pour récompenser mon chien

recompenser_chien

Lois de la récompense

• La récompense doit survenir dès que la bonne réponse se produit.

• Elle est caractérisée par l’apparition d’une stimulation positive  comme une félicitation, une caresse, une friandise 🙂

• Elle doit intervenir systématiquement après chaque bonne réponse le temps d’acquérir l’apprentissage.

• Elle doit devenir intermittente et aléatoire, c’est-à-dire intervenir une fois sur deux, puis sur trois, sur quatre, sur dix, sur vingt… au cours du temps, au fur et à mesure que votre chien continue de répondre convenablement. Cette dernière loi, permet d’entretenir l’acquis comportemental.

Bon à savoir lorsque vous récompensez votre chien

• Attention, il faut absolument éviter de récompenser des comportements indésirables. Votre chien ne comprendra plus rien !

Exemple : lorsque votre chien aboie pour attirer l’attention, il ne faut surtout pas le caresser, lui parler ou le regarder. Toute marque d’attention, même involontaire, constitue un renforcement et l’encourage à reproduire ce comportement. Dans ce cas, l’attitude correcte à adopter consiste à ignorer l’animal et privilégier une méthode systématique et non douloureuse, sans intervention directe de votre part , comme par exemple un collier-spray anti-aboiement, à déclenchement automatique.

• De même, il n’est pas possible de récompenser un “non comportement”.

Par exemple, vous ne pouvez pas récompenser votre chien parce que pour une fois, votre chien n’a pas détruit en votre absence ! Souvenez-vous que vous récompensez toujours le dernier acte produit par votre chien. S’il vous saute dessus au moment où vous ouvrez votre porte d’entrée, c’est cette action que vous récompensez et non le fait que votre chien n’a pas détruit en votre absence 🙂

Méthode pour punir mon chien

punir_punission_chienLois de la punition

• La punition doit être simultanée du début de l’acte que l’on souhaite réprimer.

• Elle se caractérise par l’apparition d’une stimulation aversive, c’est-à-dire une situation désagréable pour votre chien comme un jet d’eau, un spray d’air comprimé…

• A contrario de la récompense, elle doit être systématique de chaque mauvaise réponse produite par votre chien, et ne doit jamais devenir aléatoire au cours du temps.

Bon à savoir lorsque vous punissez votre chien

• Le jet d’un objet bruyant et non dangereux peut également permettre de produire une sanction à distance. Il permet une disruption, c’est-à-dire d’arrêter un comportement désagréable pour récupérer l’attention de votre chien et lui demander de produire un autre comportement, cette-fois ci plus adapté à votre souhait.

• Il faut éviter d’enfermer votre chien dans une voiture pour le punir. La voiture a souvent une vertu rassurante et est synonyme de promenade pour lui.

• Il est recommandé de récompenser la phase d’arrêt après la sanction : celle-ci se repère aux signaux d’apaisement émis par votre chien.

• Si votre chien est un chiot, il peut être sanctionné par la voix mais peut également être pincé au niveau de l’échine s’il mordille trop fort, bien sûr on ne le soulèvera pas et on ne le secouera pas par la peau du cou !

Conseils pour bien éduquer mon chien

A ne pas faire

Il ne faut jamais punir son animal au retour ou a posteriori.

L’émission de signaux d’apaisement par votre chien – comme la queue et les oreilles basses, le corps affaissé – ne prouve pas qu’il comprend ce qu’il a fait. Il s’agit de signaux visant à apaiser votre colère ou votre contrariété.

C’est pourquoi, l’émission de signaux d’apaisement par votre chien doit vous faire arrêter immédiatement toute réprimande.

A faire

Pour une bonne éducation de votre chien, il est conseillé d’arrêter l’acte indésirable dès son apparition, puis de réorienter le comportement du chien vers l’acte souhaité, en le récompensant chaleureusement dès que celui-ci se produit.

• Par exemple, si votre chien saute systématiquement pour accueillir les gens, il doit être arrêté, encouragé à s’asseoir, et caressé dès qu’il est assis.

• Ainsi, votre chien comprend que vous êtes content s’il s’assied quand les gens rentrent chez vous, au lieu de leur sauter dessus.

Pour surprendre votre chien en pleine action, et l’interrompre dans son élan, il est possible de garnir une boîte de pièces de monnaie ou de cailloux, et de la clore hermétiquement avec du ruban adhésif ou de la colle forte. Lorsque votre chien produit un comportement indésirable, secouez vivement la boîte confectionnée, ou jetez-la à terre près de lui, de manière à le surprendre.

Récompenser mon chien avec des friandises

friandise_chien

La friandise constitue une récompense de choix qui permet de valoriser le travail effectué par votre chien. Ainsi pour récompenser votre chien, surtout s’il est gourmand, n’hésitez pas à utiliser des récompenses alimentaires 🙂

La friandise doit sortir de l’ordinaire

D’une façon générale, la récompense alimentaire sera d’autant plus efficace qu’elle sortira de l’ordinaire. Un bout de viande sera ainsi plus efficace pour récompenser un bon comportement de votre chien que ses croquettes habituelles !

La friandise doit être adaptée à la situation

La nature de la friandise peut également être ajustée au contexte afin que la valeur qu’elle représente diffère aux yeux de votre chien. Par exemple, selon que vous souhaitez faire obéir votre chien à l’intérieur de la maison ou en extérieur, il sera nécessaire d’adapter la nature de la friandise.

En effet, vous la choisirez plus appétissante pour l’extérieur, contexte dans lequel l’attention de votre chien peut être plus difficile à obtenir. En effet, les sources de motivation, comme les odeurs en particulier, y sont particulièrement nombreuses et variées.

Atouts de la récompense alimentaire

friandises_chien

Le goût de la friandise 

La récompense alimentaire, ou friandise, est bonne au goût, ce qui procure du plaisir à votre chien et le motive pour apprendre.

L’odeur associée au plaisir que la friandise procure

Le système olfactif du chien est en lien direct avec les zones cérébrales qui vont déclencher chez lui du plaisir et renforcer les comportements ainsi récompensés.

En effet, la récompense alimentaire ou friandise est associée à l’odeur et plus généralement à l’odorat. L’odorat est le sens le plus primitif, il est relié directement avec les parties émotionnelles du cerveau associées au plaisir. Sa stimulation crée donc une grande motivation chez votre chien. Elle permet de favoriser les apprentissages tout en impactant positivement les émotions de votre chien.

L’équilibre nutritionnel de la friandise

Il est important de donner à votre chien des friandises qui respectent ses besoins nutritifs. Ainsi choisissez des récompenses alimentaires équilibrées sur le plan nutritionnel.

La friandise favorise l’activité masticatoire

La récompense alimentaire participe, en fonction de sa nature plus ou moins solide, à l’activité masticatoire de votre chien.

Le fait de mastiquer est favorable à votre chien à deux titres.

• Pour son hygiène buccodentaire d’une part par l’effet abrasif de la mastication sur la plaque dentaire et le tartre.

• Pour l’équilibre comportemental qu’elle favorise d’autre part car cela génère fatigue et procure apaisement à votre chien.

Retenez que l’activité masticatoire contribue aux besoins d’activité générale de votre chien au même titre que l’exercice physique ou mental.

Inconvénients de la récompense alimentaire

La friandise génère la satiété et favorise le surpoids

Attention, une surconsommation de friandises par votre chien risque de lui couper l’appétit, et indirectement de le faire grossir si vous n’adaptez pas en conséquence la quantité de sa ration !

• Il faut parfois revoir la quantité de la ration alimentaire de votre chien à la baisse, et ceci d’autant plus qu’il a tendance à l’obésité.

• Certaines races ont tendance à être boulimiques comme le Labrador par exemple, il faut alors vérifier régulièrement le poids de son chien.

• Il faut opter pour des friandises hypocaloriques dès lors que cela est possible tout en maintenant l’appétence.

La friandise a aussi ses limites dans l’éducation

La friandise, en tant que récompense ne doit pas être assimilée à un appât, sinon elle perd son impact éducatif. Elle doit être utilisée pour mettre l’ordre en place (distribuée à chaque fois que votre chien obéit) et entretenir l’apprentissage (distribuée en espaçant) et non pas être administrée systématiquement dans le but d’obtenir la bonne réponse de votre chien !

La friandise ne peut être utilisée que chez les chiens motivés par la nourriture. D’autres préfèreront peut-être le jeu ou les caresses…

Globalement il faut donc bien connaître votre chien et notamment ses attentes et ses préférences pour vous diriger vers la récompense la plus adaptée.

Comment utiliser la récompense alimentaire

La friandise est un outil éducatif de choix

La friandise représente un bon outil éducatif pour l’acquisition des apprentissages de base que ce soit avec ou sans l’aide d’un éducateur canin.

Par ailleurs, elle peut également être utilisée par un vétérinaire comportementaliste ou compétent en comportement dans le cadre d’une thérapie comportementale, lors de trouble du comportement.

La friandise doit être utilisée intelligemment

Lorsque vous récompensez votre chien avec une friandise, regardez-le ! Par ailleurs, ne distribuez pas des friandises à tout bout de champ à votre chien, mais réservez son usage aux bons comportements de votre chien exécutés à votre demande.

Ainsi, vous renforcerez naturellement votre complicité avec votre chien !

L’utilisation de la friandise est soumise aux lois de l’apprentissage

L’atout de la friandise dans l’éducation est soumis aux lois de l’apprentissage.

La récompense alimentaire est distribuée systématiquement et tout de suite après la production du comportement désiré en début d’apprentissage afin d’installer celui-ci.

Puis la friandise est administrée de manière intermittente et aléatoire par la suite de façon à ancrer l’apprentissage et à le faire mémoriser à long terme par votre chien.

Récompenser mon chien avec des jeux alimentaires

jouet-jeu-alimentaire-chien-croquette

Les jouets creux distributeurs d’aliment pour chien

Les jouets creux servent à délivrer des récompenses alimentaires ou à distribuer la ration alimentaire. Ils possèdent pour avantage de ralentir la prise alimentaire, ce qui est très bien pour les chiens boulimiques ou voraces, tout en occupant votre chien et en lui procurant plaisir et apaisement. La concentration de votre chien est également favorisée. On distingue :

Les jouets pour chien en caoutchouc et très résistants, comme les kongs

Vous pouvez proposer des kongs que vous pouvez garnir de croquettes ou d’alimentation molle ou humide :

• Le jouet peut être également laissé au congélateur toute une nuit et être proposé ensuite à votre chien lorsqu’il est laissé seul. Cela l’occupera longtemps. Dans ce cas, vous penserez à adapter la ration alimentaire en conséquence, en la diminuant.

• Vous pouvez également accrocher le kong en hauteur pour qu’il soit accessible à la mâchoire de votre chien, cela aura l’avantage d’occuper l’animal plus longtemps car la difficulté sera augmentée.

• Vous pouvez même substituer les repas dans la gamelle par la distribution alimentaire avec le kong. Dans ce cas, vous préparez une gamelle dans laquelle vous mélangez les croquettes légèrement humectées avec un peu de pâtée, de façon idéale prendre l’équivalent de la formule des croquettes. Puis vous remplissez le kong avec le mélange.

Les jouets pour chien en elastomer, toujours résistants mais plus souples et plus élastiques

Ces jouets seront particulièrement recommandés pour les chiens machouilleurs et destructeurs. Vous pourrez les employer de la même manière que les kongs.

Les jeux cognitifs éducatifs ou jeux de stratégie pour chien

Encore appelés puzzle feeders, ils permettent d’allier activité ludique et résolution de problème tout en stimulant votre chien avec la recherche des friandises.

Vous pouvez les laisser à votre chien pour l’occuper si vous devez vous absenter ou les utiliser en interaction avec lui dans le calme, cela favorise le lien et les échanges positifs. Il existe en général 3 niveaux de difficulté pour les jeux de stratégie.

Les os à ronger, les bois de cerf pour chien

Evitez de donner les os de viandes (risque digestif +/- occlusif) et préférez les os du commerce spécialement conçus pour les chiens ou encore les bois de cerf qui ont une durée de vie à toute épreuve !

Les tapis de fouille pour chien

A acheter dans le commerce ou à réaliser vous-même, il s’agit de dissimuler dans un tapis de fibres en tissu épais des croquettes et de les faire trouver par son chien. Vous pouvez réaliser la même chose dans votre jardin si vous avez la chance d’en posséder un, en “saupoudrant” une petite superficie du gazon avec des croquettes.

jouet-alimentaire-commerce-chien-fugue-fugueur

Sujets en lien avec la récompense et la punition chez le chien

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chienbande-blancheVous vous posez une question sur la récompense et la punition chez le chien ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire ou un éducateur canin, les professionnels du bien-être de votre chien 🐶bande-blanche

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍 Pensez à informer votre entourage en partageant cet article facile à comprendre grâce aux photos et illustrations 👍

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>