Affections du myocarde chez le chat

Les thèmes abordés

La cardiomyopathie hypertrophique du cœur chez le chat

Dans les affections du myocarde, la cardiomyopathie hypertrophique du cœur est la maladie cardiaque la plus courante chez le chat. Le muscle cardiaque s’épaissit, au détriment de la capacité des cavités cardiaques à recevoir le sang. Il en résulte qu’à chaque contraction, le cœur n’envoie plus qu’une faible quantité de sang dans la circulation.

Les chats mâles semblent plus touchés que les chattes par cette affection.

La cardiomyopathie hypertrophique du cœur est d’origine génétique dans certaines races de chats : le Maine Coon, le Ragdoll, Persan, le British, le Sphynx, le Chat norvégien.

Les principaux symptômes de la cardiomyopathie hypertrophique du cœur chez le chat sont :

• Des difficultés respiratoires chez le chat.

• Des syncopes.

• Une baisse d’appétit du chat.

• Il existe un risque de paraplégie en cas de thrombo-embolie, ainsi qu’un risque de mort subite.

cardiomyopathie_hypertrophique_coeur_chat

La cardiomyopathie dilatée du cœur chez le chat

Dans les affections du myocarde chez le chat, on trouve aussi la cardiomyopathie dilatée du cœur, plus fréquemment dans certaines races de chats comme l’Abyssin, le Siamois et le Burmese.

On observe un amincissement des parois du cœur et une dilatation des cavités des ventricules.

Les principaux symptômes de la cardiomyopathie dilatée du cœur chez le chat sont :

• Une baisse notable d’appétit du chat.

• De l’abattement.

• Des difficultés respiratoires.

• Il existe également un risque de paraplégie.

cardiomyopathie_dilatee_coeur_chat

La cardiomyopathie restrictive du cœur chez le chat

On trouve aussi la cardiomyopathie restrictive du cœur chez le chat, qui se caractérise par une rigidité des parois ventriculaires, dont l’origine est une fibrose du myocarde.

Les principaux symptômes de la cardiomyopathie restrictive du cœur chez le chat sont :

• Une baisse notable d’appétit du chat.

• De l’abattement.

• Des difficultés respiratoires.

• Le chat est prédisposé à la paraplégie.

cardiomyopathie_restrictive_coeur_chat

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne : 4,58 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>