FIV – SIDA du chat

Les thèmes abordés

Définition du FIV

Le FIV ou Virus de l’Immunodéficience Féline ou « SIDA du chat » est un virus spécifique à l’espèce féline (Lentivirus au pouvoir immunodépresseur, appelé Feline Immunodeficiency Virus, et appartenant à la famille des Retrovirus) non transmissible à l’Homme.

Il est proche du FELV, autre virus spécifique au chat et appartenant également à la famille des Retrovirus.

Symptômes du FIV

Le FIV est très comparable dans son activité au VIH (responsable du SIDA chez l’Homme). Celui-ci provoque une dégradation progressive du système immunitaire qui, à son apogée, entraîne la mort du chat.

Transmission du FIV

La transmission du FIV s’effectue de chat à chat essentiellement par la salive (morsure, léchage), le lait (allaitement des chatons), mais également par le placenta (in utero) et les saillies (contaminations mineures).

Diagnostic du FIV

Le diagnostic du FIV se fait à partir d’une prise de sang, à partir des 4 mois du chat.

Il existe des porteurs sains dans la nature qui peuvent transmettre le virus.

Contrairement au FELV, aucun chat ne rejette le virus et la maladie évolue inéluctablement vers la mort.

Prévention du FIV

Au contraire du FELV, il n’existe actuellement aucun vaccin contre le FIV. Il faut impérativement garder les chats sains à l’abri des chats non contrôlés à l’égard du FIV.

Statistiquement, on a remarqué que les achats qui étaient atteints par le FIV, avaient une espérance de vie augmentée lorsqu’ils étaient également vaccinés contre le FELV.

Traitement du FIV

Le traitement du FIV vise à combattre les symptômes en contrôlant les infections secondaires.

Un traitement plus spécifique agissant sur le système immunitaire (Interféron) permet à présent de baisser de façon importante la mortalité due à ce virus.

F.I.V_syndrome-immunodeficience-acquise_chat

Que dit la loi concernant le FIV ?

L’infection par le FIV est inscrite sur la liste des vices rédhibitoires sans qu’il soit nécessaire que le chat exprime les symptômes (loi du 22 juin 1989).

Le délai pour introduire une action en justice devant un tribunal d’instance est de 30 jours après la livraison.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre adresse e-mail ne sera jamais publiée, mais votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>