Puces chez le chat

Les thèmes abordés

puces-puce-chat-gratte-antiparasitaire-antipuceA quoi ressemble une puce ? Comment savoir si mon chat a des puces ? Quel traitement utiliser contre ce parasite ? Comment appliquer une pipette antiparasitaire à son chat ? Comment tuer les puces dans la maison ? Quelles sont les maladies transmissibles par les puces chez le chat ?

Découvrez les conseils d’un vétérinaire et des réponses aux questions que vous vous posez sur ce petit parasite du chat…

Pourquoi traiter son chat contre les puces

Description de la puce

La puce est un petit insecte sans aile, au corps plat et de couleur marron. Sa troisième paire de pattes particulièrement développée lui permet d’effectuer de grands sauts à la recherche de son hôte. Celle-ci se délecte des milieux tièdes et sombres !

En France, la majorité des chats sont infestés par Ctenocephalides felis, l’espèce de puces devenue largement dominante dans l’ensemble des départements.

antiparasitaire_traitement_parasite_puce_chat_catedog

La saison des puces s’étend principalement du printemps à l’automne. Très souvent, notamment lorsque l’hiver n’est pas assez rigoureux, les puces perdurent toute l’année.

La puce adulte est un hôte permanent du chat, c’est-à-dire qu’elle vit sur ce dernier. Celle-ci pond une grande quantité d’œufs qui n’étant pas adhérents aux poils, tombent dans l’environnement et redonnent à nouveau des puces adultes en fin de cycle du parasite.

Les puces sont responsables de la majorité des maladies de peau du chat

Les puces sont des parasites qui se nourrissent du sang de leurs hôtes et ainsi les affaiblissent.

La dermatite par allergie aux piqûres de puces, par exemple, produit chez le chat hypersensible une réaction allergique.

piqure-allergie-dermatite-puces-chat

dermatite-allergie-piqure-peau-puces-chat

dermartite-allergie-piqure-puce-maladie-chat

Les puces peuvent également transmettre des parasites et créer ainsi des troubles plus graves. Ainsi, la puce peut transmettre le ténia (ou dipylidium), un vers plat constitué de plusieurs segments ressemblant à des grains de riz. Ceux-ci se détachent lorsqu’ils sont émis par l’anus du chat.

parasite-puce-taenia-chien-chat

Cette maladie est également transmissible à l’Homme. On l’appelle zoonose. Il est donc nécessaire de vermifuger son chat régulièrement et a fortiori s’il a attrapé des puces.

A ce titre, on préconise par précaution une prévention contre les puces tout au long de l’année, en traitant son chat tous les mois ou tous les trois mois selon la rémanence (durée pendant laquelle l’anti-parasitaire continue à exercer son action) du produit utilisé.

Comment savoir si mon chat a des puces

Pour déceler la présence de puces vous pouvez inspecter le pelage de votre chat à rebrousse poil. Cela permet de bien faire apparaître la peau sur laquelle vous verrez plus facilement les puces, surtout quand le pelage est noir. Vous pouvez également vous aider d’un peigne à puces.

Mais il peut être aussi difficile de trouver des puces car le chat les ingère en se toilettant. Il sera plus facile de mettre en évidence des crottes de puce qui ressemblent à des petits grains noirs.

crottes_puce_chat

Pour vérifier qu’il s’agit bien de crottes, vous pouvez les passer sous l’eau sur un sopalin. Les crottes contenant du sang (du chat) digéré par les puces, des auréoles rouges doivent alors se former.

reconnaitre-savoir-crottes-puce-chat

Les différents traitements contre les puces

Afin d’optimiser l’efficacité du traitement, il est fortement recommandé de s’adresser à un professionnel qui vous proposera les produits les plus efficaces et les plus adaptés au cas de votre chat. Votre vétérinaire sera à même de vous orienter dans ce choix en vous prescrivant le meilleur traitement contre les puces en fonction de différents facteurs : le mode vie de votre chat (intérieur, extérieur), prévenir la présence de puces sur votre chat ou les éliminer s’il en est infesté, le milieu de vie de votre chat est-il déjà contaminé par les puces ou non ? …

Il existe en effet plusieurs produits de dernière génération très efficaces et agissant de 1 à 3 mois selon les molécules. Certains produits sont en vente libre mais la plupart sont vendus sur prescription vétérinaire.

Le collier anti-puce

collier-anti-puce-chat-chien

Les colliers s’accrochent autour du cou du chat. Ils assurent l’élimination et la prévention contre les infestations par les puces pour une durée variant entre 2 et 7 à 8 mois, selon les marques. On privilégiera davantage l’usage du collier pour prévenir l’apparition de puces sur le chat dans un milieu non ou peu infesté. Son utilisation dans un milieu fortement contaminé risquant de s’avérer nettement moins efficace.

Les colliers ont également une action anti-tique et sont en vente libre.

L’action antiparasitaire est conservée même en cas de baignades avec le collier.

En outre, il est recommander de vérifier que le collier soit bien muni d’un dispositif de rupture qui lui permette de se détacher au cas où le chat s’accrocherait à une branche dans un arbre. Ce dernier risquerait en effet de s’étrangler.

securite-collier-anti-puce-chat-chien

Attention ! N’utilisez jamais de colliers exclusivement réservés au chien (même en les raccourcissant) car ils peuvent être toxiques pour votre chat.

collier-anti-parasitaire-chat-puce-tique

La pipette spot-on

pipette-anti-puce-chat-chien

Les pipettes spot-on s’appliquent derrière le cou du chat. Elles ont une action anti-puce s’étendant de 1 à 3 mois en fonction des marques.

La majorité des pipettes ont aussi une action anti-tique, mais pas toutes. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire !

Certaines pipettes sont en vente libre, d’autres ne sont délivrées que sur prescription vétérinaire.

Il est recommandé de respecter un délai de 48 heures entre l’application du produit et tout éventuel shampoing, pour une pleine efficacité du traitement.

Attention à bien appliquer la pipette derrière la nuque du chat, car cette zone est inaccessible par le léchage quand le chat se toilette. Ainsi, il ne risquera pas de se contaminer ! Pour appliquer correctement le produit spot-on, il est important d’écarter les poils de la nuque avec les doigts de manière à dessiner une raie faisant apparaître la peau. Le produit de la pipette est ensuite vidé le long de cette surface.

Si la pipette contient une grande quantité de produit, il faut agrandir la raie de manière à y déposer l’ensemble du produit, car le produit ne sera efficace que s’il est appliqué sur la peau et non sur le poil. Si le produit coule sur le poil, non seulement il sera moins efficace mais cela risque de faire saliver votre chat qui risque de le lécher.

Une fois le produit déposé, rabattez les poils et ne touchez plus à la zone d’application durant plusieurs heures.

Pour optimiser l’efficacité du traitement, traitez votre chat avant son sommeil, ainsi le produit diffusera tranquillement durant la nuit ou la sieste.

appliquer-une-pipette-antiparasitaire-a-son-chat

Le comprimé à avaler

comprime-anti-puce-chat-chien

Les comprimés s’administrent à votre chat par voie orale. Ils assurent l’élimination et la prévention contre les infestations par les puces durant un mois.

Les comprimés possèdent une action particulièrement rapide mais exclusivement anti-puce.

Ils sont délivrés uniquement sur prescription vétérinaire. Ils ont l’avantage d’agir vite en cas d’infestation de votre chat par les puces dans un milieu contaminé. Le comprimé devra être administré au cours d’un repas. On conseille de fragmenter la dose en deux prises distantes de 12 heures.

donner-vermifuger-vermifuge-comprime-medicament-chat

Le shampoing antiparasitaire

Les shampoings antiparasitaires n’ont pas d’action persistante dans le temps, ils permettent juste l’élimination des puces présentes sur le chat mais n’empêchent pas sa réinfestation. En effet, le chat est en général rapidement de nouveau contaminé à partir des larves de puces présentes dans l’environnement.

Attention aux shampoings exclusivement réservés aux chiens, ils contiennent des principes actifs qui peuvent être dangereux pour votre chat. Lisez la notice attentivement avant utilisation !

Le spray antiparasitaire

Le spray permet d’éliminer les puces et d’en prévenir l’apparition sur votre chat. La durée moyenne d’action est en général d’un mois en respectant les consignes d’administration indiquées sur la notice.

Le spay combine en général une action anti-tique.

Comment protéger  un chat contre les puces

Quel traitement choisir contre les puces

Pour protéger efficacement votre chat contre les puces, il est souhaitable de réaliser une prévention tout au long de l’année et de ne pas attendre que votre chat soit infesté pour cela.

On orientera le choix de l’antiparasitaire en fonction du mode de vie du chat, de son pelage (long, court)… mais également selon le risque environnemental auquel celui-ci est exposé (densité de parasites).

Traitement du chat dans un milieu peu dense en puces

C’est-à-dire si le chat est isolé ou peu en contact avec d’autres animaux, ou si le climat est froid…

Un collier peut constituer une prévention suffisante à condition de le changer très régulièrement et avant la date prévue, pour une efficacité optimale contre les puces.

Traitement du chat dans un milieu propice à la prolifération des puces

C’est-à-dire si votre chat se trouve dans un environnement dense en animaux (beaucoup de chats et/ou de chiens) ou à la saison chaude…

ll est préférable de traiter votre chat en utilisant un produit qui agisse sur les puces adultes et leurs larves.

On préconisera un traitement par pipette spot-on ou en donnant au chat un comprimé à avaler.

Quand traiter son chat contre les puces

Contrairement à une idée reçue, il ne faut pas traiter simplement votre chat au printemps et en été contre les puces.

L’émergence des puces est certes assujettie à des conditions environnementales précises (notamment chaleur, humidité et vibrations) mais compte-tenu du réchauffement climatique, en france notamment, il est de plus en plus courant d’observer des infestations en toute saison : non seulement, il ne fait plus vraiment très froid l’hiver mais en outre, le chauffage des habitations durant cette période contribue à entretenir le processus.

Ainsi protéger votre chat contre les puces tout au long de l’année doit demeurer une habitude.

comment-traiter-debarasser-puces-chat

Comment traiter un chat contaminé par les puces

Les puces qui se reproduisent très rapidement (lorsque les conditions sont favorables, une puce pond en moyenne 30 à 50 œufs par jour qui donneront autant de puces adultes, etc…) doivent être tuées le plus vite possible en cas d’infestation.

Par ailleurs, si l’infestation est importante, l’Homme risque également d’être piqué.

La puce adulte représente 5% de la population totale des puces. Celle-ci vit exclusivement sur l’animal où elle se nourrit du sang de ce dernier pour pondre.

Le reste de la population, soit 95% des puces, sont présentes dans l’environnement du chat (panier, sols, tapis, canapé, literies, coussins…) sous forme de stades immatures (œufs, larves, cocons de puces).

crottes_puces_chat_chien

Le cycle de la puce

Le cycle de la puce comprend 4 stades : 3 stades immatures qui comprennent les oeufs, les larves, les cocons (encore appelées nymphes ou pupes) et le stade adulte.

Le cycle se réalise en général en 3 semaines en moyenne si les conditions sont bonnes (chaleur, humidité) mais peut atteindre 6 mois en l’absence de conditions favorables (basses températures, absence d’hôte).

Le cycle de la puce est le suivant :

1 • La puce adulte, présente dans les poils du chat, pond des œufs qui vont se répandre dans l’environnement : le parquet, les tapis, les moquettes, le canapé…

2 • Les œufs éclosent en larves.

3 • La larve forme un cocon dans lequel elle devient chrysalide pendant un an.

4 • La puce émerge du cocon et attend un hôte : le chat (ou le chien).

5 • La puce infeste le chat.

cycle-de-la-puce-chat

Quel traitement choisir contre les puces

Si votre chat est contaminé par des puces, la lutte contre les puces doit alors être massive et orientée à la fois envers le chat porteur et l’environnement.

Lutte contre les puces envers le chat porteur

L’administration d’un comprimé ou l’application d’une pipette à action rapide ou d’un spray permettra de faire mourir rapidement les puces adultes présentes sur votre chat. Trois mois de traitement correctement effectués permettent d’assainir progressivement puis définitivement l’environnement car une fois les puces mortes, elles ne peuvent plus pondre. En effet, le cycle de la puce s’interrompt alors.

Le collier ne sera pas choisi en priorité surtout si le milieu est fortement contaminé.

Le shampoing s’il est utilisé n’aura pas d’action rémanente et il faudra attendre 48 heures avant d’appliquer un spray ou une pipette spot-on. Il a donc peu d’intérêt.

Lutte contre les puces envers l’environnement

Le traitement de l’environnement au moyen d’un spray ou d’un diffuseur aérosol ou d’un fogger (diffuseur automatique) spécial environnement et contenant un inhibiteur de croissance (ou IGR) permettra d’éliminer les œufs et les larves de puces présents dans le milieu sans attendre.

L’utilisation de produits anti-puce pour traiter l’environnement (voir nos conseils d’achat vétérinaire en fin d’article) est fortement recommandée en cas d’infestation massive par les puces et conseillée dans tous les cas, car comme nous l’avons vu, la population de puces présentes dans le milieu ainsi que sur le chat peut augmenter très rapidement.

Lorsque l’environnement est traité, le cycle de la puce s’interrompt encore plus rapidement que lorsqu’il n’y a que le chat qui est traité. 

Questions fréquentes

La puce adulte survit-elle n’est pas sur le chat ?

La puce est un hôte permanent du chat. C’est là qu’elle vit et se reproduit. La puce ne peut survivre dans l’environnement que très peu de temps.

Durant sa vie qui dure 4 à 6 semaines, elle va pondre jusqu’à une trentaine d’oeufs par jour qui tombent ensuite dans l’environnement.

La puce pique le chat pour se nourrir de son sang. Chaque repas de sang est suivi d’une ponte. La puce commence à pondre deux jours après son premier repas de sang. En plusieurs jours, elle pond des centaines d’oeufs.

Mon chat peut-il avoir des puces même si je n’en vois pas sur lui ?

Le chat peut facilement ingérer des puces en se léchant et les faire disparaître de son pelage.

Mon chat peut-il attraper des puces sans sortir ?

Oui cela est tout à fait possible. Votre chat peut attraper des puces :

• Soit par l’intermédiaire d’un animal infesté qui pénètre votre lieu de vie (animal d’un visiteur, chat infesté sur un balcon ou jardin mitoyen qui passe sur votre balcon ou dans votre jardin, chien vivant sur le même palier que vous ou s’ébrouant sur votre paillasson).

• Soit par votre intermédiaire si vous rapportez dans votre habitat des oeufs de puces (sur vos chaussures par exemple).

puces_crottes-de-puce_poils_chat_chien_catedog

Quelle est la différence entre les puces du chat et les puces de parquet ?

Cela est strictement la même chose. Lorsque les oeufs pondus par la puce adulte tombent dans l’environnement car le pelage du chat ne les retient pas (c’est-à-dire le sol dont entre autres les interstices des lattes de parquet…), si les conditions sont favorables (chaleur, humidité), il peut y avoir une éclosion brusque et massive de puces. D’où le terme “puces de parquet”.

Pourquoi mon chat a-t-il été brutalement infesté par les puces sur mon lieu de vacances alors qu’il ne sort quasiment pas ?

S’il existe des puces au stade de cocons dans le sol, et que l’habitat est resté inoccupé quelque temps, l’entrée dans les lieux engendre de la chaleur ainsi que des vibrations qui peuvent faire éclore tous les cocons d’un seul coup et entrainer une invasion massive de l’environnement  (on parle alors de “puces de plancher”).

Cependant, les oeufs et les larves des puces, bien que moins résistants que les cocons, peuvent également persister dans une habitation bien tempérée. 

Les oeufs des puces n’étant pas adhérents aux poils, ils tombent dans l’environnement. On les retrouve, ainsi que les larves et les cocons au niveau des plinthes, des planchers, des tapis, de tous les sols en général.

Les puces du chien sont-elles les mêmes que les puces du chat ?

Ctenocephalides canis et Ctenocephalides felis sont deux espèces distinctes, parasites respectifs du chien et du chat, mais la plupart de nos animaux de compagnie, chiens ou chats sont fréquemment parasités par la puce du chat (Ctenocephalides felis). Cette espèce, la plus commune, est capable de se reproduire à la fois sur les chiens et les chats.

Dois-je quand même traiter mon environnement si mon chat est traité régulièrement contre les puces ?

Oui il est toujours utile de traiter son environnement contre les puces et cela s’avère même indispensable dans certains cas (par exemple, si votre chat a quand même attrapé des puces malgré le traitement parce que les conditions d’application du produit n’ont pas été correctement respectées ou pour une autre raison). Bien que les traitements du chat contre les puces permettent de décontaminer indirectement l’environnement (inhibition de la ponte des puces par les principes actifs contenus dans le produit et libération de ceux-ci dans l’habitat par l’intermédiaire des poils que votre chat perd et disperse dans ce dernier).

Si mon chat est infesté par des puces, dois-je traiter tous mes autres animaux ?

Il est impératif de traiter simultanément tous les animaux qui ont des contacts lorsque l’on dépiste chez l’un d’entre eux la présence de puces. Il est également nécessaire de vermifuger l’ensemble des animaux.

Dans le cas contraire, le traitement contre les puces risque d’être voué à l’échec.

vermifuger-vermifugation-vermifuge-vers-puce-chat

Un chat très propre peut-il avoir des puces ?

Une hygiène régulière de votre chat ne prémunit pas contre le risque d’infestation par les puces. Seul un antiparasitaire efficace prévient ce risque.

Attention : le traitement en pipette spot-on ou en comprimé est préféré au traitement en spray en raison de comportement de toilettage chez le chat.

Laver mon chat le débarrassera t-il des puces ?

Même si laver son chat permet d’éliminer les puces présentes sur le poil de l’animal, sans traitement efficace, le chat s’infestera à nouveau rapidement à partir des oeufs présents dans l’environnement par poursuite du cycle de la puce.

Attention : pour optimiser l’efficacité d’un traitement en spray ou en pipette spot-on, il faut éviter d’appliquer le produit dans les 48 heures qui précèdent ou suivent un shampoing.

Ce n’est pas le cas des comprimés qui peuvent être administrés même au moment du lavage du chat.

crottes-puce-puces-poils-chat

Certaines parties du corps du chat sont-elles plus exposées aux puces ?

Les zones corporelles hébergeant le plus de puces sont la tête et le cou du chat.

Ces zones sont à privilégier dans la recherche de puces sur son chat. Il ne faut pas hésiter à employer un peigne anti-puces, spécialement conçu pour récupérer celles-ci ainsi que leurs crottes.

peigne-a-puces-chat-chien

Le chat avale-t-il des puces lorsqu’il fait sa toilette ?

En effet, la majorité des puces sont avalées par le chat lors de son toilettage.

On retrouve plus de puces dans l’estomac du chat que sur son corps lui-même.

Tutoriels vétérinaires : lutter contre les puces

Comment savoir si mon chat a des puces

Comment traiter son chat contre les puces

Comment bien brosser son chat afin de repérer les puces

Sujets en lien avec les puces chez le chat

Conseils d’achat vétérinaire

ll existe différents produits pour lutter contre les puces chez le chat, à utiliser selon le risque environnemental auquel votre chat est exposé (densité de parasites), son mode de vie, son pelage (long, court)… La durée d’efficacité, le mode d’administration ou le mode d’action du produit entrant également en ligne de compte.

Certains produits sont en vente libre et d’autres sur prescription vétérinaire.

Un traitement mal appliqué ou mal administré peut également s’avérer inefficace. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Concernant les produits en vente libre, nos vétérinaires vous recommandent les produits suivants pour lutter contre les puces chez le chat :

antiparasitaire-tique-puce-chat

Xxxxx* pipette en prévention ou en traitement chez le chat

Anti-parasitaire présentant une double sécurité contre les puces : en plus d’éliminer les puces adultes de votre chat, il évite la contamination de l’habitat par les œufs et les larves de puces grâce à son IGR (régulateur de croissance des insectes). Action anti-puce pendant 4 semaines. Egalement action anti-tique pendant 2 semaines.

*Nous ne sommes pas autorisés à citer les noms de produits en vente libre mais considérés comme des médicaments.

antiparasitaire-collier-seresto-tique-puce-chat

Collier Seresto en prévention ou en traitement chez le chat

Action anti-puce pendant 8 mois, concernant non seulement les adultes mais aussi les larves, ce qui permet un assainissement de l’environnement. Egalement action anti-tique pendant 8 mois.

parastop-interieur-anti-aoutat-chien-chat

Parastop en traitement de l’habitat

Anti-parasitaire pour l’habitat, disponible en diffuseur de 75ml, 150ml ou 250ml; aérosol de 250ml et pulvérisateur de 500ml.

insecticide-tiquanis-habitat-aoutat-chat-chien

Tiquanis Habitat en traitement de l’habitat

Anti-parasitaire pour l’habitat, disponible en diffuseur de 110ml, 220ml; aérosol de 405ml et pulvérisateur de 1L.

bande-blanche

Acheter chez votre vétérinaire, c’est la garantie du conseil en plus ! 😉

Vous vous posez une question sur les puces chez le chat ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (53 votes, moyenne : 4,87 sur 5)
Loading...

2 commentaires

  • regine

    Bonjour, les traitements antipuces naturels sont ils efficaces ? Le comprimé est tout de même un insecticide et cela me fait un peu peur. merci de votre réponse

    • Docteur Laurence Dillière Lesseur

      C’est entre autre la rapidité d’action d’un antiparasitaire qui garantit son efficacité et ce d’autant plus que la pression parasitaire (quantité de parasites dans l’environnement) est forte. Les produits naturels ne permettent pas à mon avis de cumuler ces deux avantages.

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>