Conjonctivite chez le chat

Définition de la conjonctivite chez le chat

On appelle conjonctivite toute inflammation concernant les conjonctives de l’oeil du chat.

conjonctive_oeil_chat

Causes, symptômes, diagnostic et traitement de la conjonctivite chez le chat

On observe les signes suivants lors d’une conjonctivite chez un chat :

• Rougeur superficielle de l’œil.

• Œdème.

• Ecoulement.

• Douleur.

On dénombre différents types de conjonctivites chez le chat :

Les conjonctivites bactériennes chez le chat

Les conjonctivites bactériennes se manifestent par un écoulement mêlé de mucus et de pus. La rougeur associée est variable.

Après diagnostic, le vétérinaire prescrit un traitement à base d’un collyre antibiotique ciblé.

On rencontre en particulier, chez le chat, des conjonctivites :

À Chlamydie (une bactérie particulière)

La conjonctivite est plus ou moins associées à des signes respiratoires. Le traitement est spécifique. L’affection est plus grave chez le chaton avec une possible mortalité.

À Herpès virus (virus présent dans le coryza)

La conjonctivite est en général associée à une inflammation de la cornée (kératite) et à des signes respiratoires. Le vétérinaire établit son diagnostic en réalisant des examens complémentaires de confirmation. Le traitement fait appel à différents médicaments.

À Calicivirus (virus également présent dans le coryza)

La conjonctivite est souvent associées à une rhinite, des ulcères de la bouche, voire une pneumonie. Le traitement fait appel à différents médicaments.

À Mycoplasmes

Des facteurs, tels que le stress chez le chat, la présence d’un virus ou l’utilisation de certaines molécules telles que les corticoïdes peuvent déclencher l’infection bactérienne. La cornée de l’œil n’est pas atteinte et on n’observe pas de symptôme respiratoire. Le traitement fait appel à différents antibiotiques.

Les conjonctivites allergiques chez le chat

Les conjonctivites allergiques atteignent davantage le chien que le chat.

L’allergie peut être liée à :

• Une infection : allergie bactérienne.

• Un traitement : allergie de contact.

• Un allergène présent dans l’environnement, comme le pollen par exemple : on observe une conjonctivite atopique associée à des symptômes oculaires ou respiratoires chez le chat. Il n’est pas rare d’observer des formes chroniques.

Le traitement fait appel à l’éviction de l’allergène s’il a été identifié, à une désensibilisation ou à des anti-inflammatoires associés à des antibactériens, selon le cas.

Le vétérinaire peut prescrire différents collyres. Une consultation est indispensable.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,80 sur 5)
Loading...

Votre commentaire

Soyez le premier à donner votre avis !

Rédiger un commentaire

Vous devez d'abord vous connecter pour rédiger un commentaire