Ulcère de la cornée chez le chat

Les thèmes abordés

Ulcère de la cornée chez un chatMon chat a l’œil rouge qui pleure ! Mon chat a un trou dans l’œil ! Mon chat s’est fait griffer à l’œil ! Ces différents symptômes peuvent être le signe d’un ulcère de la cornée…

Découvrez nos conseils vétérinaires illustrés et des réponses aux questions que vous vous posez sur cette affection de l’œil chez le chat…

Définition de la cornée chez le chat

La cornée est une membrane transparente fine (un demi-millimètre d’épaisseur) réunissant plusieurs couches de cellules et constituant la partie antérieure de l’oeil.

La cornée joue un rôle dans la réfraction des rayons lumineux (joue le rôle de première lentille convergente naturelle) et dans la protection de l’oeil du chat.

Description de l’ulcère de la cornée chez le chat

On appelle ulcère de la cornée, ou ulcère de l’œil, toute perte de substance atteignant la surface de l’œil. Il se caractérise par une lésion en creux et affecte plus ou moins profondément la cornée.

L’ulcère cornéen est très fréquent chez le chat et peut, dans certains cas, constituer une urgence médicale. Un ulcère non traité peut avoir des conséquences graves en progressant en profondeur jusqu’à la perforation et la perte de l’œil.

On dénombre trois types d’ulcères cornéens chez le chat en fonction des symptômes :

• L’ulcère de la cornée superficiel de l’œil : l’ulcère concerne au plus le 1/3 superficiel de la cornée.

• L’ulcère de la cornée moyen ou profond : la cornée de l’œil est lésée sur plus d’un tiers mais moins des 2 tiers (moyen) ou plus des 2 tiers de son épaisseur (profond).

• L’ulcère à collagénases : il s’agit d’un ulcère infecté.

ulcere-de-la-cornee-oeil_chat

Causes de l’ulcère cornéen chez le chat

Les causes principales d’un ulcère de la cornée sont :

• Un frottement de la cornée par un corps étranger (un épillet, une épine ou un petit morceau de bois par exemple) ou des poils.

• Une brûlure due à une substance chimique comme de l’eau de javel ou de la soude caustique par exemple.

• Une sècheresse anormale de la cornée.

• Un virus : l’herpès du chat par exemple, une maladie virale et contagieuse entre chats, à l’origine du coryza.

• Une prédisposition : une kératite, par exemple, qui est une inflammation de la cornée.

• Une dystrophie de l’épithélium, la couche externe de la cornée.

• Une griffure suite à une bagarre avec un autre chat.

Symptômes de l’ulcère cornéen chez le chat

Les symptômes observés sont généralement :

• Une douleur marquée due aux nombreuses terminaisons nerveuses sensitives présentes dans la cornée.

• Le chat cligne de l’œil.

• Un larmoiement.

• Un œdème de la cornée se traduisant par une opacification blanc-bleutée de la cornée.

• Une rougeur de la conjonctive.

• Une diminution du diamètre de la pupille.

Après quelques jours, on peut voir se former des vaisseaux autour de l’ulcère de la cornée.

ulcere-cornee-conjonctivite-oeil-rouge-chat

Traitement de l’ulcère de la cornéen chez le chat

La recherche d’un corps étranger (un épillet par exemple) est effectuée par le vétérinaire, en particulier sous les paupières de l’œil affecté.

L’ulcère de la cornée est généralement mis en évidence à l’aide d’un colorant vert, la fluorescéine, qui va se fixer sur les zones atteintes de la cornée.

ulcere_cornee_oeil_chien_chat

L’ulcère de la cornée superficiel

Des tests oculaires sont effectués par le vétérinaire afin de prescrire le traitement approprié, sous forme de pommades ou de collyres. Ce dernier permet de combattre la douleur et de favoriser la cicatrisation dans les 8 jours en cas de lésion superficielle.

L’ulcère de la cornée moyen ou profond

Une intervention chirurgicale sous anesthésie générale du chat peut s’avérer nécessaire lorsque l’ulcère est plus important ou que le traitement médical est inefficace.

Une tarsorraphie, aussi appelée “recouvrement conjonctival”, peut être pratiquée par le vétérinaire afin de permettre à la cornée de cicatriser et de la protéger des agressions extérieures. Elle consiste à recouvrir la cornée avec la 3ème paupière, qui est cousue à la paupière supérieure. La tarsorraphie est laissée en place durant 2 à 3 semaines le temps de la cicatrisation. Un traitement par collyre est effectué en parallèle.

Une greffe de conjonctive peut également être réalisée : elle consiste à prélever une greffe conjonctivale sur le chat qui est ensuite placée et suturée sur l’ulcère. La greffe permet une protection et un apport en nutriments pour une bonne cicatrisation de la cornée.

Lorsque la chirurgie n’est pas réalisable ou que la cicatrisation cornéenne s’avère difficile, une autre technique consiste à protéger la cornée par la mise en place d’une lentille cornéenne souple comme “pansement”. La perméabilité de la lentille-pansement permet en outre l’administration de collyres antibiotiques ou cicatrisants.

Dans tous les cas, le port d’un carcan (ou collerette) est nécessaire afin d’empêcher le chat de se gratter l’œil avec sa patte.

collerette-carcan-chat-conjonctivite-oeil

L’ulcère à collagénases chez le chat

Lorsque les ulcères cornéens se surinfectent, ils peuvent gagner en profondeur. Une uvéite antérieure est alors fréquemment associée.

Le traitement fait en général appel à la chirurgie (recouvrement de l’ulcère avec la 3ème paupière ou greffe de conjonctive).

L’ulcère à collagénases correspond à une forme particulièrement grave d’ulcère infecté. En effet les collagénases sont des enzymes libérées par des bactéries lors d’une infection et qui provoquent une destruction du collagène (protéine constituant de base du stroma cornéen).

Cet ulcère peut aboutir à une perforation en quelques jours. Il s’agit d’une urgence médicale.

Le vétérinaire procède alors à un traitement intensif et adapté. Il peut être amené à pratiquer en traitement d’attaque, en plus des collyres, une injection antibiotique locale (sous la conjonctive). En cas de perforation, il administre également des antibiotiques par voie orale.

Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire (recouvrement de l’ulcère avec la 3ème paupière ou greffe de conjonctive).

Le desmetétocoele et l’ulcère à bords décollés chez le chat

Certaines complications de l’ulcère cornéen induisent obligatoirement une prise en charge chirurgicale :

• Un desmetétocoele : lorsqu’un ulcère se développe jusqu’à la membrane de Descemet (membrane fine, transparente et élastique qui recouvre la surface interne de la cornée de l’oeil et qui est tapissée de cellules épithéliales), celle-ci en raison de sa finesse, poussée par l’humeur aqueuse présence dans l’œil, peut se déformer en faisant saillie dans le milieu extérieur.

• Un ulcère cornéen à bords décollés : un type d’ulcère chronique (avec une évolution sur plusieurs ou semaines) qui empêche une cicatrisation normale de la cornée.

bande-blancheachat-sante-conseil-veterinaire-chat

Sujets en lien avec l’ulcère cornéen chez le chat

bande-blancheVous vous posez une question sur l’ulcère de la cornée de l’œil chez le chat ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, le professionnel de la santé de votre chat 🐱

bande-blancheDocteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (18 votes, moyenne : 4,83 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Les commentaires et questions sont provisoirement fermés. Merci de votre compréhension

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>