Anatomie système nerveux du chien

Les thèmes abordés

Définition système nerveux du chien

Le système nerveux du chien est responsable par ses connexions, des grandes fonctions de l’organisme, de la coordination motrice et des échanges avec l’environnement.

Sur le plan anatomique, le système nerveux du chien est divisé en système nerveux central et périphérique.

En pratique, le système nerveux peut être représenté en système nerveux de la vie de relation et système nerveux autonome (ou végétatif).

L’unité fonctionnelle du système nerveux est la cellule nerveuse ou neurone. Le système nerveux du chien en est composé de plusieurs dizaines de millions.

Le système nerveux central et le système nerveux périphérique du chien

Système nerveux central du chien (ou axe cérébro-spinal)

Le système nerveux central du chien est composé de l’encéphale (cerveau, tronc cérébral et cervelet) qui est contenu dans la boite crânienne et de la moelle épinière (ou moelle spinale) qui est contenue dans le canal vertébral.

Système nerveux périphérique du chien

Le système nerveux périphérique du chien est composé par l’ensemble des nerfs, ganglions et plexus nerveux reliant le système nerveux central au reste de l’organisme.

Le système nerveux périphérique comprend une partie somatique (reliée aux muscles et à la peau) et une partie végétative (reliée aux viscères).

anatomie-chien-systeme-nerveux-central-peripherique

Glossaire du système nerveux central et du système nerveux périphérique du chien

Nerf périphérique : nerf reliant le système nerveux central à un muscle ou un organe.

Le système nerveux autonome (ou végétatif) du chien

Ce système nerveux fonctionne en grande partie sans le contrôle de la volonté, c’est pourquoi il est appelé autonome.

Aussi appelé système nerveux végétatif ou neurovégétatif, le système nerveux autonome comprend le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique.

Globalement, le système nerveux autonome régule l’ensemble des fonctions automatiques de l’organisme comme la respiration, la digestion, la pression artérielle et la circulation sanguine générale, la sécrétion et l’excrétion chez le chien. Il permet de maintenir le milieu intérieur constant.

Système nerveux parasympathique du chien

Le système nerveux parasympathique permet le ralentissement général des organes et la stimulation du système digestif du chien. Il est associé à un neurotransmetteur : l’acétylcholine. Le système nerveux  parasympathique entraîne en général des réponses opposées au système nerveux sympathique.

Système nerveux sympathique du chien

Aussi appelé système nerveux orthosympathique, le système nerveux sympathique du chien correspond à la mise en état d’alerte (physique et intellectuelle) de l’organisme et à sa préparation. Il est associé à un neurotransmetteur : la noradrénaline.

anatomie-chien-systeme-autonome-sympatique-parasympathique

L’encéphale du chien

L’encéphale du chien est l’organe central du système nerveux. Il est le siège des fonctions cognitives, sensorielles, motrices et végétatives.

L’encéphale est communément appelé « cerveau » car ce dernier compose la majorité de l’encéphale. Mais outre le cerveau, l’encéphale contient également le cervelet et le tronc cérébral.

Le cerveau proprement dit est composé de différents lobes.

anatomie-chien-cerveau-encephale-cortex-cervelet

Glossaire de l’encéphale du chien

Bulbe olfactif : encore appelé lobe olfactif, sa fonction est de traiter les informations olfactives en provenance des cellules olfactives des fosses nasales. Le bulbe olfactif est particulièrement développé chez le chien qui est une espèce macrosmatique.

Cervelet : situé à la base de l’encéphale, en arrière du tronc cérébral, il gère et régule la motricité. C’est le centre de l’équilibre, de la posture et du mouvement.

Cortex : variété de tissu nerveux appelé substance grise, regroupant les corps cellulaires des neurones. Par opposition à la substance blanche, qui contient les prolongements des neurones.

Circonvolution cérébrale : encore appelées gyrus, une circonvolution cérébrale est une sinuosité du cortex qui forme un repli. Les circonvolutions sont délimitées entre elles par des sillons. Les circonvolutions donnent leur aspect typique au cerveau des mammifères.

Hypophyse : encore appelée glande pituitaire, c’est une glande endocrine qui par ses sécrétions hormonales possède un rôle central dans le métabolisme, la croissance et la reproduction du chien.

Hypothalamus : région cérébrale en lien direct avec l’hypophyse en stimulant ou inhibant directement la sécrétion d’hormones hypophysaires. L’hypothalamus possède également une fonction de régulation sur le système nerveux autonome.

Lobe frontal : partie du cerveau s’étendant en avant du crâne. Il existe un lobe frontal pour chaque hémisphère.

Lobe occipital : partie du cerveau s’étendant à l’arrière du crâne. Il existe un lobe occipital pour chaque hémisphère.

Lobe pariétal : partie du cerveau située en arrière du lobe frontal. Il existe un lobe pariétal pour chaque hémisphère.

Lobe temporal : partie du cerveau s’étendant en arrière des tempes. ll existe un lobe temporal pour chaque hémisphère.

Tronc cérébral : situé à la base de l’encéphale en avant du cervelet, il intervient comme régulateur dans plusieurs fonctions (ex : douleur, rythme cardiaque). Il gère les comportements de survie et contient dix paires de nerfs crâniens (III à XII) qui vont innerver la tête.

Ventricules cérébraux : cavités situées à l’intérieur du cerveau et participant à la sécrétion et à la circulation du liquide cérébro-spinal (ou céphalo-rachidien) qui baigne le système nerveux central (encéphale et moelle épinière).

La moelle épinière du chien

Encore appelée moelle spinale, la moelle épinière prolonge le système nerveux central à la suite du tronc cérébral. Elle est hébergée dans le canal vertébral (ou canal rachidien) qui la maintient et la protège. Son tissu nerveux présente un aspect de cylindre ovale ou arrondi en coupe transversale et aplati en vue longitudinale.

anatomie-chien-moelle-epiniere-nerf-vertebreGlossaire de la moelle épinière du chien

Canal vertébral : encore appelé canal rachidien, il s’agit du canal formé par la colonne vertébrale (qui résulte de l’assemblent des vertèbres entre elles) abritant la moelle épinière.

Nerf spinal : encore appelé nerf rachidien, il s’agit de chaque nerf émergeant de la moelle épinière. Les nerfs rachidiens s’unissent pour ensuite se diviser en nerfs périphériques. On parle de plexus (ex: le plexus brachial innerve les membres antérieurs).

Disque intervertébral : il permet d’unir deux vertèbres entre elles et possède également une fonction d’amortisseur. Chaque disque intervertébral est composé d’un anneau fibreux et d’un noyau pulpeux (gélatineux).

Les maladies du système nerveux chez le chien

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

👍❤️Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ! Votre soutien nous est essentiel pour aider Catedog à grandir ❤️🐶

Donnez votre avis :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>