Arrêt cardio-respiratoire chez le chat

Les thèmes abordés

Dans quel cas réanimer un chat ?

reanimer_chat

Un grave accident de la voie publique, une noyade, une intoxication majeure, ou encore une électrocution de votre chat peuvent entraîner pour ce dernier une perte de connaissance et un état de choc, suivis des arrêts respiratoire et cardiaque.

La respiration artificielle ainsi que le massage cardiaque, s’ils sont entrepris rapidement, peuvent alors sauver la vie de votre chat. En outre, des lésions cérébrales irréversibles peuvent s’installer si le cerveau n’est pas alimenté en oxygène.

En l’absence de mouvement respiratoire, il faut essayer de savoir si le cœur du chat bat encore. Cela est possible en prenant le pouls sous la langue du chat ou en tentant d’écouter ses battements de cœur en se penchant sur sa poitrine.

Si aucun bruit cardiaque n’est audible, il faut alors tenter un massage cardiaque.

Déroulement du massage cardiaque chez le chat

1 – Allonger le chat sur le côté et positionner sa tête légèrement en extension, tout en vérifiant qu’il n’y ait aucun corps étranger qui fasse obstacle dans sa gueule.

2 – Tirer sur la langue du chat pour dégager la gorge et favoriser ainsi la respiration (surtout si le chanfrein est blessé).

3 – Appuyer ensuite sur le sternum du chat (à la pointe du thorax derrière le coude gauche) en superposant les mains, cinq fois fermement à intervalles d’une seconde, et vers le haut pour masser le cœur et éjecter le sang vers le cerveau. Le massage doit être très énergique pour évacuer le sang du cœur.

4 – Puis, souffler deux à trois secondes dans les narines du chat (enserrées dans vos mains) tout en fermant sa gueule.

5 – Recommencer le même cycle jusqu’à la reprise de connaissance du chat tout en restant vigilant. En paniquant, votre chat pourrait éventuellement vous griffer ou vous mordre.

6 – Le massage cardiaque doit durer au minimum 10 minutes, jusqu’à l’intervention d’un vétérinaire, tant que des battements, même légers sont perçus.

massage_cardiaque_arret_cardio-respiratoirer_chat

Si le cœur du chat n’a jamais cessé de battre

Vérifier les battements du cœur régulièrement. Et en même temps, agir ainsi :

1 – Souffler plusieurs fois dans les narines du chat en maintenant des pauses de deux secondes entre les insufflations. En principe, le poitrail doit se soulever à chaque insufflation.

2 – Continuer le “bouche à bouche” jusqu’à ce que le chat reprenne une respiration autonome.

3 – Conduire le chat le plus rapidement possible chez un vétérinaire prévenu de votre arrivée.

Docteur Laurence Dillière Lesseur, Vétérinaire Comportementaliste

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne : 4,92 sur 5)
Loading...

Un commentaire ou une question ?

C'est parti !

Rédiger un commentaire

Merci de respecter la charte de publication du site.
Attention : votre commentaire sera visible par tous.

Réponse

Votre email ne sera jamais affiché publiquement

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>